Accueil Greatwall Xiaomi : fabrication de VE dans une usine de Great Wall ?

Xiaomi : fabrication de VE dans une usine de Great Wall ?

0
12
PARTAGER

Xiaomi, fabricant chinois de smartphones, prévoit de fabriquer des véhicules électriques en utilisant l’usine de son compatriote Great Wall. C’est en tout cas ce qu’ont affirmé trois personnes proche du dossier. Le cas échéant, l’opération accentuerait la tendance actuelle des entreprises technologiques du secteur télécom à participer à la course vers les nouveaux types de mobilité.

Pourparlers Xiaomi / Great Wall dans le domaine des VE

Xiaomi, l’un des plus grands fabricants de smartphones au monde, serait en pourparlers pour utiliser l’une des usines de Great Wall en Chine pour fabriquer des véhicules électriques sous sa propre marque, ont déclaré les deux sources.

Lesquelles ont précisé que Xiami aurait pour cible le marché grand public des véhicules électriques, en adéquation avec son positionnement sur les produits électroniques.

Great Wall, qui n’a pas encore offert de services de manufacture à d’autres entreprises, fournira des conseils en ingénierie pour accélérer le projet, a déclaré l’une des sources.

Les deux sociétés prévoiraient d’annoncer leur partenariat dès le début de la semaine prochaine.

Xiaomi a toutefois refusé de commenter, tandis que Great Wall a quant à lui déclaré vendredi soir qu’il n’avait pas discuté d’un tel partenariat avec Xiaomi.

Selon l’une des sources, le fondateur et Directeur Général de Xiaomi, Lei Jun, estime que l’expertise de l’entreprise dans la fabrication de matériel aidera à accélérer la conception et la production de ses véhicules électriques.

Recherche d’une plate-forme permettant de tirer partie de sa technologie Internet

Xiaomi souhaite trouver un constructeur automobile mature pour fournir une plate-forme permettant de tirer partie de ses propres avantages dans la technologie Internet mobile. Les analystes estiment par ailleurs que les atouts détenus par Xiaomi en matière de systèmes d’exploitation et de mobilier laissent beaucoup de perspectives pour une telle coopération à l’avenir.

La société prévoit de lancer son premier véhicule électrique vers 2023.

Hausse des actions des deux partenaires potentiels

Les actions de Xiaomi ont clôturé en hausse de 6,3% après l’annonce d’un tel éventuel projet. Les actions de Great Wall ont progressé de 10,4% à Hong Kong. Les titres échangés à Shanghai progressant à hauteur de de leur limite quotidienne maximale de 10%.

Xiaomi cherche à diversifier ses revenus

Un tel projet verrait le jour intervient alors que Xiaomi cherche à diversifier ses flux de revenus en dehors de de l’activité de fabrication de des smartphones, qui représente l’essentiel de ses revenus, mais génère des marges bénéficiaires restreintes.

La société a fait état mercredi d’une hausse des coûts due à une pénurie mondiale de puces, indiquant parallèlement que ses revenus trimestriels étaient inférieurs aux estimations du marché.

Great Wall : lancement en 2021 d’une marque pour véhicules électriques et intelligents

Great Wall, le plus grand constructeur chinois de pick-up trucks, a lancé en 2021 une marque dédiée aux véhicules électriques et intelligents. Il construit également une usine de véhicules électriques en Chine avec l’allemand BMW.

Notre avis, par leblogauto.com

Cette décision s’inscrit dans le contexte de la collaboration plus étroite entre les constructeurs automobiles et les entreprises technologiques pour développer des véhicules intelligents et des services de conduite autonome.

Le fournisseur chinois de moteurs de recherche Baidu a ainsi déclaré en janvier dernier qu’il prévoyait de fabriquer des véhicules électriques en utilisant une usine automobile appartenant à Geely, constructeur automobile aspirant à offrir des services de conseil en ingénierie et de fabrication sous contrat.

Apple et Huawei ont dans leur carton un projet de même ordre.

L’objectif pour ces entreprises technologiques est de permettre à ces véhicules de se connecter à d’autres appareils de leur écosystème de produits.

Sources : Reuters

A lire également :

. Vers un accord Apple / Hyundai pour un VE autonome ?

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Xiaomi : fabrication de VE dans une usine de Great Wall ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité
C’est bien là qu’il faut avoir peur de voir l’Europe ou l’Amérique être dépossédées d’une mainmise historique sur la production automobile. La voiture évolue comme dans les films d’anticipation vers un produit avec une interface homme machine (j’y inclus l’autonomie) qui atteint ou dépasse en contenu de valeur la fonction de mobilité. La notion de plaisir paraît déjà s’éteindre de toute manière des attentes de nombreux clients soit par l’image donnée à l’automobile, soit par la réglementation contraignante actuelle et certainement à venir. Alors, ces nouveaux intervenants qui maîtrisent la part principale du contenu valeur de la voiture n’auront plus… Lire la suite >>
gdgd
Invité
je sui fan de course auto et j’en pratique depuis tout petit (kart de compét) mais je suis aussi geek et j’aime la technologie. Les constructeurs historiques qui n’ont pas investi dans les technologies à forte valeur ajoutée vont disparaitre ou devenir des sous traitant à l’industrie high tech. Si demain, on te propose une auto qui fait le 0 à 100 en 3 sec, sans fumée, qui a un cout d’entretient inférieur à ta voiture thermique classique, qu’elle peut t’assister voir conduite toute seule sur un long trajet quand tu es fatigué, qu’elle peut anticiper la réaction de 100… Lire la suite >>
Le bougre
Invité

Ce que TESLA a bien compris dans le haut de gamme……
Les chinois vont detronner les Fiat, peugeot et autres generalistes technologiquement depassés !

gdgd
Invité

c’est déjà fait chez eux, les seules marques qui vendent encore sont les premiums allemandes
Les Nio ou autres boites chinoises high tech se vendent au prix d’une allemande et se vendent très bien (pour ce qui est des voitures éléctriques)
BYD han EV, par ex, peut faire mal à n’importe quelle allemande

zeboss
Invité
bon finalement je suis bien content de moi, ça fait des lustres que je tapote sur le clavier que les Chinois imagine l’automobile comme un smart phone, une nouvelle marque à chaque changement de logiques commerciale. Si la marque ne vit pas dans son objectif, on rebadge, on relooke et on renomme. et Hop, un nouveau déplaçoir à roulettes… Loin d’eux le culte de la marque, mais un usage intensif du « Branding », soit un concept pour la génération X. Les Chinois n’ont rien foutre des 120 ans d’un tel ou de l’histoire du débarquement dans les gènes d’un autre… Ça… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Les chinois vont produire ce que et comme les futurs acheteurs attendent.

C’est donc un avantage.

Mwouais
Invité

Mais le branding les intéresse plus que tu l’écris à mon avis.

LV ne vit que grâce à eux.

Mwouais
Invité

…. si aux Galeries Lafayette on trouve autant de vendeuses chinoises, c’est pas pour rien.

Idem pour ma dizaine de galeries en cours de construction là bas.

wizz
Membre
Est il nécessaire de concevoir et produire sa voiture pour pouvoir développer (vendre) sa technologie internet? Microsoft n’avait pas eu à produire des ordinateurs pour vendre son système d’exploitation. Ni non plus Android pour lancer son système sur les smartphone. Etc… Quand on est bon (et/ou pas trop cher), alors les clients se bousculent pour se faire fournir Internet, téléphonie, IA, data, ce sont des domaines qui demandent les milliards $ par tonnes La voiture aussi. Faire les deux, en partant de « zéro » dans un domaine, c’est plus que compromettre la pérennité de l’ensemble, en diluant ses ressources Maintenant, ceci… Lire la suite >>
Lee O Neil
Invité
Encore un chapitre « Notre avis, par leblogauto.com » qui n’est pas du tout l’avis de LBA mais est tout simplement la sources initiale, ici Reuters. https://www.reuters.com/article/us-xiaomi-electric-great-wall-motor-excl/exclusive-chinese-smartphone-maker-xiaomi-to-make-evs-using-great-walls-plant-sources-idUKKBN2BI05P « Chinese search engine provider Baidu Inc said in January it plans to make EVs using an auto plant owned by Geely – an automaker with aspirations to offer engineering consultancy and contract manufacturing. » « Reuters has also reported Apple Inc and Huawei Technologies Co Ltd’s respective auto ambitions. » « The move also comes against the backdrop of automakers and tech firms working closer together to develop smarter vehicles with technology such as smart cabins and autonomous driving. »… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Peut être que tout simplement l’avis de LBA est le même que celui de Reuters.

Le bougre
Invité

On les attend sur notre marché.
Pour revolutionner l’offre face aux europeens depassés et couteux

wpDiscuz