Accueil VW Volkswagen : plan de suppression d’emplois

Volkswagen : plan de suppression d’emplois

0
21
PARTAGER

Le groupe Volkswagen a annoncé dimanche un plan de suppression d’emplois. Si ce dernier s’avère non encore chiffré à l’heure actuelle, jusqu’à 5.000 postes pourraient être supprimés d’ici fin 2023. Les mesures s’inscrivent dans le cadre d’une réduction des coûts. Objectif affiché : financer la transition vers l’électrique.

Accord avec le Comité d’Entreprise sur des mesures de régulation par l’âge

S’exprimant dans le cadre d’un communiqué, Volkswagen a précisé qu’un accord avec le comité d’entreprise avait été établi sur « un ensemble complet de mesures de régulation par l’âge » de sa masse salariale.

Le nouveau plan de suppressions d’emploi vient compléter une réduction de jusqu’à 7.000 postes annoncée en 2019 pour la marque VW.

Près de 5000 départs via retraite anticipée et cessation progressive d’activité

Le groupe automobile s’attend d’ores et déjà à ce que 900 salariés choisissent une formule de retraite anticipée à court terme, entre 2.000 et 4.000 personnes devraient quant à elles – selon ses prévisions – quitter l’entreprise dans le cadre d’une cessation progressive d’activité.

Objectif affiché : gestion rigoureuse des coûts selon Volkswagen

Ces départs non remplacés doivent « contribuer de manière importante à une gestion rigoureuse des coûts », indique par ailleurs le groupe. Lequel se voit contraint d’investir massivement pour développer et produire des modèles électriques et, à plus long terme, de voitures autonomes.

« Grâce à notre haut niveau d’investissement dans l’expansion de l’électromobilité et de la numérisation, Volkswagen a pu s’établir comme pionnier du changement automobile. Nous voulons maintenant renforcer notre position de force. Cela nécessitera la poursuite d’une gestion stricte des coûts afin de financer les investissements nécessaires à l’avenir », argumente le directeur des ressources humaines, Gunnar Killian.

Chiffre d’affaires en baisse de 15 % en 2020

Volkswagen a vendu plus de 9,3 millions de véhicules en 2020, un chiffre en baisse de 15% par rapport à 2019. Ce qui aura permis à Toyota de le coiffer au poteau et de lui ravir la première place du marché mondial.

Si l’année dernière, le groupe a souffert de la crise économique engendrée par le Covid-19, il table néanmoins à une « hausse significative » de son chiffre d’affaires en 2021, malgré une pandémie toujours bien présente.

VW table sur 70 % de VE d’ici 2030

La marque VW a annoncé récemment qu’elle tablait d’ici 2030 sur une part de 70 % de véhicules électriques pour ses ventes européennes, un chiffre deux fois plus important que celui annoncé jusqu’alors. Le constructeur accélérant sa transition alors que la législation en matières d’émissions polluantes devient de plus en plus stricte.

Notre avis, par leblogauto.com

Cette annonce intervient à quelques heures de la conférence baptisée « Power day », organisée pour la première fois lundi et que les spécialistes comparent au « Battery day », grand-rendez-vous annuel du patron de Tesla, Elon Musk. Le constructeur devrait y présenter sa stratégie concernant la voiture électrique.

A noter également que Volkswagen risque une amende de plus de 100 millions d’euros pour avoir manqué aux objectifs de l’UE en matière d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) de sa flotte de voitures particulières 2020.

Pour Volkswagen, les choses sont loin de se simplifier : le constructeur a d’ores et déjà indiqué que les objectifs d’émissions plus stricts de l’UE l’obligeraient à augmenter la proportion de véhicules hybrides et électriques dans ses ventes de voitures européennes à 60% d’ici 2030, contre un objectif précédent de 40%.

Si à l’heure actuelle, Volkswagen a investi plus de 35 milliards d’euros dans l’électrique, Herbert Diess lui-même – le patron de l’entreprise – a reconnu que le constructeur avait » commencé relativement tard » le virage vers cette technologie.

D’ici 2030, le groupe VW compte proposer 70 modèles électriques avec pour objectif d’en commercialiser 26 millions d’unités en 10 ans. La plupart utilisera la plateforme technologique « MEB » inaugurée par le modèle ID.3.
Mais le démarrage commercial de ce véhicule crucial pour la stratégie électrique de VW a connu (et pourrait connaitre encore ?) quelques ratés … mettant Herbert Diess sur la sellette.

Sources : Volkswagen, AFP

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "Volkswagen : plan de suppression d’emplois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

5.000 emplois perdus mais Bruno Le maire annonce 800.000 emplois recherchés pour les batteries d’ici 2025, c’est une bonne journée, non ? (sic).

Tout va bien, chantait l’autre.

SGL
Invité

Tant que l’Airbus de la batterie n’est pas opérationnel, la VE en Europe sera synonyme de suppression d’emplois.
Mais cela peut changer d’ici 2025 !

Klogul
Invité

ah bon il faut 5x moins de personne pour develloper ou produire un ve donc je me demande ou vous voyez des emplois supplementaire 😂

Joledemago
Invité

Relocalisations j’imagine pour le secteur auto.
Ils (décideurs européens) sont pris à leur propre jeu, obliger les constructeurs à se passer du thermique à marche forcée et se rendre en compte qu’entre la théorie (politicienne?) Et le pragmatisme, il y a un pas

SGL
Invité

Il ne faut pas oublier tous les composants qui viennent directement d’Asie…. Batteries, puces, moteurs, etc.
C’est un « manque à gagner » d’emploi phénoménal !!!
Si l’on arrêterait le pont roulant de l’Asie qui tue l’emploi en Europe, notre situation à terme (pas immédiatement) s’améliorait considérablement

Klogul
Invité

bla bla pour la zoe le moteur est fabrique a cleon, l onduleur etait en france maisnil est reste en europe, de meme que la batterie.. .

bref le ve ca sera zero creation d emploi mais une diminution forte de l emploi dans l automobile car il faut 5 x moins de personne c est la realite!

SGL
Invité

Un cas ne fait pas une généralité @Klogul
OK, pour la Zoe et sa batterie polonaise.
Mais pour le reste, énormément de composant vient d’Asie.
Et on est loin de « 5 x moins de personne »
« La voiture électrique est-elle une catastrophe pour l’emploi ? »
https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/automobile-la-voiture-electrique-entrainera-des-pertes-d-emplois-dans-la-construction-et-l-entretien_610533

SGL
Invité

Ah ces liens qui bloquent tout !)
Un cas ne fait pas une généralité @Klogul
OK, pour la Zoe et sa batterie polonaise.
Mais pour le reste, énormément de composant vient d’Asie.
Et on est loin de « 5 x moins de personne »
« La voiture électrique est-elle une catastrophe pour l’emploi ? »
Le lien suis plus tard… s’il n’est pas perdu !?

SGL
Invité

« Pourquoi la voiture électrique ne détruira pas des emplois par milliers »
https://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/decryptage/2018/06/09/29002-20180609ARTFIG00011-pourquoi-la-voiture-electrique-ne-detruira-pas-des-emplois-par-milliers.php
C’est déjà vieux, mais toujours d’actualité.

SGL
Invité

Des pertes d’emplois à craindre avec l’essor des voitures électriques
https://pro.largus.fr/images/images/autofocus85-anfa-emploi_1.jpg?width=900&quality=80

Klogul
Invité

tu verras bien avec des pseudos lien tu ne travaille pas dans l automobile…

rien qu en r&d c est 1/5 des effectifs actuel pour faire un projet ev point c est pas des pseudos pro qui ont jamais sorti une voiture.

Quand aux usines meme tarif tu peux essayer de le retourner comme tu veux la voiture electrique va creer du chomage de masse en europe!

Bizaro
Invité

@Klogul,
T’inquiète la R&D, on peut super facilement la délocaliser. Si on se paye encore des bureaux remplis de gens surcotés en France c’est grâce au crédit impôt recherche. Mais sans même parler de coût il est déjà plus facile de re-badger des solutions entièrement conçues dans leur pays production (à faible coût)

Klogul
Invité

ah bon au vu de la non qualite de l ingenerie externalise excuse moi mais la delocalisation ca ne marche pas

Bizaro
Invité
@Klogul, Pourtant Apple à externaliser à 100% la conception du processus de fabrication et ça marche du tonnerre pour eux. Porsche a sous-traité la conception de son bolide électrique à un spécialiste Croate. Les chinois conçoivent de A à Z leur batterie motrice et les constructeurs (clients) Européens n’ont pas grand chose à dire dessus. Et la Dacia Spring ainsi que la Citroën AMI, selon les plus grands spécialistes, sont les 2 véhicules qu’il faut acheter pour sauver l’humanité. Cela fait bien longtemps que l’industrie chinoise sait concevoir et fabriquer ce genre de choses. Pas de soucis, le re-badgeage de… Lire la suite >>
darkargos
Invité
Pauvre Klogul, en effet les ingénieurs PSA auront bientot le choix entre 1 000€/mois en déménageant à Kenitra réputé pour ses 300 jours de soleil par an https://fr.linkedin.com/pulse/salaire-des-ing%C3%A9nieurs-au-maroc-abdelouahed-chbihi ou alors se faire réembaucher par les boîtes d’ingénierie qui travaillent sur les futurs Citroen pour 600€ par mois. https://fr.sputniknews.com/economie/202009081044395699-ingenieurs-low-cost-psa-delocalise-inde/ A vous le poulet tandori pour 4€ dans les restos et les 30° toute l’année. Avec vos économies de chauffage le pouvoir d’achat est le même selon les RH du groupe. VW fait désormais la même chose. Bravo. L’électrique et le covid ont bon dos, je suis quasi certain que les salaires… Lire la suite >>
SGL
Invité

« des pseudos lien » largus pro !!! Spécialiste des cerfs-volants ?
Il y a tellement à progresser dans la VE que la R&D à besoin de beaucoup de monde.
Mais c’est certain, si l’on confond un transfert de technologie, d’emplois, de moyens industriel vers la Chine et le reste en Europe… c’est certain que si le centre de gravité reste toujours vers l’Asie il aura forcément du chômage en Europe !
C’est prévisible…

Klogul
Invité

des journalistes et tu consideres cela comme une reference 😂tu t enfonces tout seul.

Les journalistes connaissent vraiment pas grand chose aux voitures, ils sont doue en lettre mais ca s arrete la.

Laisse le travail au vrai (tech et ingenieur) et arrete d avaler les couleuvres de nos amis de la presse

Bizaro
Invité

@Klogul

Non car les grands missionnaires du VE vous exhortent à acheter rapidement une Dacia Spring ou une Citroën AMI.

Donc tu peux dire adieu à TOUS les emplois de la ZOE.

SAM
Invité

Foutage de gueules.

Bizaro
Invité

J’aime bien l’article.

on te parle de 5000 suppressions d’emploi, mais le quart de l’article dont la conclusion, c’est que VW est un champion de la voiture électrique et donc de l’écologie.

Comment se faire de la pub « green washing » gratos ( peut-être pas si gratos )
tout en faisant un plan social! VAG est quand même fort niveau com’ : fallait y penser.

Invité

Comme quoi, il n’y a pas que Renault qui soit en difficulté !

wpDiscuz