Accueil Ecologie Nantes : scooters thermiques interdits dans les aires piétonnes

Nantes : scooters thermiques interdits dans les aires piétonnes

0
167
PARTAGER

A Nantes, la circulation et le stationnement des scooters à moteur thermique sont désormais interdits dans les aires piétonnes du centre de la ville. Objectifs affichés : limiter les nuisances sonores générées par les livreurs de repas à domicile, selon un arrêté municipal signé lundi.

Aires piétonnes de Nantes interdites à la circulation des deux-roues motorisés à moteur thermique

« Les aires piétonnes de Nantes (avec et sans contrôle d’accès) sont interdites à la circulation des deux-roues motorisés à moteur thermique », selon l’article 2 de l’arrêté.

Les livreurs de repas à domicile en scooter à moteur thermique ne sont plus autorisés à circuler que de 7h30 à 11h30 dans les aires piétonnes, tandis que ceux à moteur électrique peuvent circuler toute la journée, de 6h00 à 2h00.

Plaintes et doléances

Cette interdiction de circulation a été prise au vu « des nombreuses plaintes et doléances de riverains et commerçants pour les nuisances occasionnées par les activités de livraisons dans les aires piétonnes du centre-ville », selon l’arrêté municipal.

L’arrêté souligne aussi « qu’il convient de préserver dans ces aires, la tranquillité et la santé publiques en limitant les nuisances sonores », « l’impact écologique du transport » ainsi que « les sources de pollution ».

« Ça pétarade dans tous les coins, c’est infernal pour ceux qui habitent en zone piétonne », témoigne Corinne Rotach, du collectif Ras Le Scoot à Nantes. « Ca s’est aggravé depuis l’essor des plateformes de livraison. »

Avec la publication de cet arrêté, « on est content par rapport au bruit et à la sécurité des piétons et des enfants », s’est félicitée Mme Rotach. « J’espère que ça va faire bouger d’autres villes », a-t-elle ajouté.

Les livreurs de repas pointés du doigt

Pour protester contre cet arrêté, près d’une centaine de livreurs de repas à scooter se sont rassemblés lundi midi sur l’esplanade des Machines de l’Ile, à Nantes, selon le quotidien régional Ouest-France.

« Un vélo électrique, ça leur coûtera moins cher », a remarqué Mme Rotach, qui a comparé les conditions de travail de ces livreurs à de « l‘esclavage moderne« .

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

167 Commentaires sur "Nantes : scooters thermiques interdits dans les aires piétonnes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

100 % des livraisons en ville devraient se faire à « l’électrique » depuis 5 ans au moins.

Thibaut Emme
Admin

devraient…ok. mais pourraient ? 😉

SGL
Invité

En 1961, on devait pouvoir aller sur la Lune dans moins de 10 ans avec de la motivation… L’homme y a fini par réussir.
Là je pense que cela soit un peu plus facile !?

Thibaut Emme
Admin

Ma question est…il y a 10 ans aviez-vous des camions de livraisons 20m3 100% électriques ?
En avez vous maintenant ?
Et des semi 100% électriques ?

Interdire c’est bien beau…mais s’il n’y a pas d’alternative crédible ? Tous en vélo cargo pour transporter 300 kg par 300 kg ?

SGL
Invité

Si l’on part du principe que ce n’est pas possible… Depuis 1900 … on serait encore avec de la technologie des années 50 aujourd’hui.
Smith Electric Vehicles proposait déjà en 2006 des camions de 12 tonnes … Mais face au peu d’engouement, ils ont jeté l’éponge.
Si c’est obligatoire… on l’aurait déjà fait il y bien longtemps.

Si à chaque fois que les ingénieurs auraient dit à Howard Hughes que ses avions de rêves n’étaient pas possible, il n’aurait pas été très connu !

Prévoir le niveau de Tesla d’aujourd’hui en 2011 … Beaucoup, dont moi, auraient dit que ce n’est pas possible !
Etc.

SGL
Invité

En 1918 les avions de chasse le plus rapides volait à 220 kmh maximum, 20 ans après en 1938, la plupart étaient encore vers les 420 kmh (avec parfois que 2 mitrailleuses)… 6 ans après et avec 4 de guerres 870 kmh en palier était possible (avec 4 canons de 30 mm ) !
Avec de la motivation avec 4 ans, on va plus vite qu’avec 40 ans !

Joledemago
Invité
C’était peut être possible mais pas nécessaire ? Ça fait plus d’un siècle que nos déplacements sont basés sur le moteur à explosion, qui s’est considérablement amélioré avec le temps (efficience, prix) et a continué jusque maintenant. Croire que les 10 années qui viennent sont cruciales pour la planète Terre et l’humanité c’est complètement faux. Être conscient de notre impact sur l’environnement est clé, faire bouger les choses également, le faire à la vitesse permettant de ne pas bouleverser tout un système aussi. On va passer à l’électrique dans 5-10 -20 ou même 30 ans et ce sera très bien.… Lire la suite >>
Will
Invité

@Joledemago

« Croire que les 10 années qui viennent sont cruciales pour la planète Terre et l’humanité c’est complètement faux. »

Jancovici par exemple serait moyennement d’accord. Et si on se dit ça constemment, ça risque de devenir vrai.
Si c’est le système qu’est pourri faut peut-être le bouleverser.
Je suis désolé pour ces livreurs qui n’ont pas des conditions faciles et qui morflent encore, mais si les législateurs avaient fait leur boulot en amont (ne pas homologuer tout 2 roues faisant un bruit insupportable, interdire purement et simplement les pots non d’origine) cette situation ne se poserait pas.

C’est bien que ça bouge enfin.

georges
Invité

C’est pourtant là que l’utilisation de VE est adapté.
Vélo, mob, scooter, voiture, camionnette, petit camion devraient être électrique, les distances sont plutôt courtes et on peut recharger en « site propre » pour beaucoup.
Et les solutions sont matures depuis un certains temps pour certains.

Thibaut Emme
Admin

Ah mais je sais qu’il existe quelques modèles de camion élec (on a même fait ici un article sur des camions poubelles élec…).
Mais il y en a 1 sur combien de millions de camions ?

« ouais mais quand on veut on peut ».

J’ai cru lire aujourd’hui que vous n’aviez pas d’intérêt à jeter votre diesel déjà amorti.
Vous croyez que les transporteurs changent de camion en un claquement de doigt ?
Et êtes-vous certain que la pollution des livraisons, etc soit vraiment la principale en ville ? 😉

SGL
Invité
Oui, mais les sociétés et comme moi attendent aussi, tout en le craignant aussi, un vrai signal. Constat : le diesel existe, ça marche bien, c’est encore économique… C’est tellement économique que j’hésite encore à prendre encore un diesel en 2021 ! Le signal du gouvernement n’est pas clair…. Pourquoi l’essence n’est pas moins chère que le diesel franchement ? Parce que l’on attend que tout le monde fini par user son diesel… Mais l’on attend depuis tellement longtemps que l’on risque d’en prendre encore un pour patienter ! Pour les boîtes, il faut donner des dates futures d’interdiction des… Lire la suite >>
SGL
Invité

La concentration de la population provoque des problèmes de santé en ville.
Une 504 d qui pollue comme 200 HDi fait naturellement moins de dégâts en rase campagne qu’en ville.
… mais moralement, on ne peut pas dire que c’est bien, sur le principe, de polluer plus en campagne qu’en ville.

SGL
Invité

Je crois que l’on peut dire que Paris est extrêmement peu pollué par tête de pipe !?

SGL
Invité

« La pollution par habitant est moins élevée en ville qu’en zone rurale. »
https://www.liberation.fr/tribune/1997/10/29/la-pollution-par-habitant-est-moins-elevee-en-ville-qu-en-zone-rurale-donc-il-vaut-mieux-developper-_217964/

On aime bien ici remettre en doute des évidences !

Thibaut Emme
Admin

MDR un texte écrit par un promoteur immobilier…..vous avez pas plus orienté ? 😀 😀 😀

SGL
Invité

@Thibaut Emme
On demande l’avis aux abeilles qui font un excellent miel à Paris mieux que des campagnes polluées aux produits phytosanitaires ?
La vérité est parfois cruelle… On peut changer les liens, on trouve les mêmes choses !

Thibaut Emme
Admin

MDR « les » campagnes….bon vous êtes Francilien on ne vous en veut pas…

SGL
Invité

Quand l’on possède une maison de campagne… On est très souvent à cheval sur le respect de l’environnement…
Pas vraiment les clients des Monsanto et Bayer.

Thibaut Emme
Admin

Donc c’est pour cela que vous généralisez sur les campagnes polluées ? MDR

SGL
Invité

Je moralise les cul-terreux qui épande sans vergogne des produits phytosanitaires dans leurs champs…
Et on achète un max en circuits court.

Emmanuel
Invité
Je ne me souviens plus du modèle, mais je me souviens de mon oncle, responsable de services techniques jusque vers 1995, et circulant en utilitaire électrique en 1985 (l’année de mon bac). Mon souvenir : un bruit de film de SF, une accélération foudroyante (qui ne valait celle d’une 450 6,9L, mais qui scotchait bien au siège quand même. D’après lui : 100 à 120 km avant de devoir charger les batteries, donc largement suffisant pour ses tournées et ses RDV sur les chantiers de la commune. Mon premier contact avec un véhicule électrique fonctionnel sur route ouverte … Depuis,… Lire la suite >>
gigi4lm
Invité

Si, y’a le GPS !

Emmanuel
Invité
Dans les années 30 il existaient des utilitaires électriques, avec batteries plomb interchangeables en quelques minutes par le chauffeur et un ouvrier. Ces véhicules étaient utilisés pour les transports entre usines textiles de Roubaix, Tourcoing, Wattrelos … Après réflexion, du début des années 30 jusqu’aux années 70 il a existé Sovel, qui construisit des camions électriques jusque les années 40 et la guerre, puis ensuite a électrifié des camions citroen, Berliet .. et des bus. Donc le camion électrique destiné aux transports urbains ce n’est pas vraiment une idée nouvelle … Il me semble que c’est Marseille qui a utilisé… Lire la suite >>
lelillois
Invité

J’me souviens , j’étais ado (14 ans en 82) quand j’allais chez mon correspondant à Londres (que je fréquente toujours) , le « Milkman » livrait quotidiennement le lait en voiturette électrique, j’crois que quand on veut on peut.

SGL
Invité

Vers 1905, il avait énormément d’utilitaire électrique… Bien plus que les thermiques, il me semble !?

Thibaut Emme
Admin

Lol non

SGL
Invité

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/45/1915_Detroit_Electric.jpg
« La compagnie Detroit Electric (Michigan) produit à partir de 1911 des véhicules électriques dotés de batteries plomb-acide relativement aboutis, capables de parcourir 130 km à 32 km/h. Plusieurs milliers d’exemplaires seront vendus jusqu’en 1916. »

Thibaut Emme
Admin

Oui et ? Comme il y avait qq camions élec vous en déduisez qu’une majorité l’était ?

Renault a construit son premier camion juste après sa première voiture…
Berliet, etc. tous en thermique et avant 1911 😉

« Vers 1905, il avait énormément d’utilitaire électrique… Bien plus que les thermiques, il me semble !? » >> Donc, je répète…non 🙂

SGL
Invité

« Le camion électrique existe… Et il a 101 ans! » Il y a 13 ans !
https://www.leblogauto.com/2007/12/le-camion-electrique-existe-et-il-a-101-ans.html

Thibaut Emme
Admin

La voiture à vapeur est antérieure…..que n’avons nous pas des camions à vapeur depuis 10 ans !
Les camions à vapeur étaient bien plus nombreux que les thermiques en 1880…..

Klogul
Invité

sgl ca me rappelle le boulot yaka fokon…

Invité

SGL je vous suis en général mais vous vous ridiculisez en public… écoutez vous, ce que vous dites n’a ni queue ni tête

SGL
Invité
@Lolman77, j’avoue que je me suis trompé uniquement sur un fait, maintenant, je ne vois pas que le fait de se tromper sur un point me ridicule ainsi !? @Klogul parle de « yaka fokon… » Quand l’on parle de fait historique …. je cherche encore le rapport ? J’accepte de ne pas avoir raison systématiquement, néanmoins, il y avait une part non négligeable de transport électrique avant 1er guerre mondiale ! Comme le précisait @Joest Jonathan Ouaknine il y a 13 ans. Faut-il récrire l’histoire pour ne pas être « ridicule » ??? Doit-on me passer par goudron et… Lire la suite >>
Invité
Ce n’est pas sur un seul fait, loin de là. – « Enormément de véhicules utilitaires en 1905 » – FAUX – l’article suivant comme justification – ne justifie rien – toute l’argumentation sur le « il y a 10 ans » – FAUX, puis arguments plus faux les uns que les autres ensuite (les exemples à la mort moi le noeud des anecdotiques des avions de chasse en 1918 ou des camions électriques… absurdes, et le pire c’est que vous le savez surement). Il y a 10 ans, il n’y avait pas d’offre adéquate. Même aujourd’hui, elle l’est tout juste. Il y a… Lire la suite >>
SGL
Invité
« l’article suivant comme justification » n’était pas une justification. …ça prouve néanmoins que cela a existé…et en masse ! Ça ne fait pas disparaître de l’histoire pour autant. Par contre, il y a 10 ans, il avait des offres de camions… et même avant comme Smith Electric Vehicles proposait déjà en 2006 des camions de 12 tonnes …et bien d’autres. Ça a eu « tellement » de succès qu’ils sont presque tous tombés en faillite ! Évidemment sans motivation, c’est l’échec assuré. Donc @ lolman77, j’accepte mes torts sur un petit point de détail… les utilitaires électriques n’étaient majoritaires… Lire la suite >>
SGL
Invité

Désolé @lolman77, d’avoir raison à 100 % …je ne le fais pas exprès.
« Le saviez-vous ? Il fut un temps ou il y avait plus de voitures électriques sur les routes que de voitures thermiques… »
https://www.neozone.org/auto-moto/le-saviez-vous-il-fut-un-temps-ou-il-y-avait-plus-de-voitures-electriques-sur-les-routes-que-de-voitures-thermiques/
😉

SGL
Invité

« Automobile : comment, au XXe siècle, le thermique a battu l’électrique »
https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/automobile-comment-au-xxe-siecle-le-thermique-a-battu-lelectrique-131247
Il semblerait (pas une affirmation) que ce soit surtout la Ford T qui a vraiment tué la VE à l’époque !?

SGL
Invité

Ils sont « ridicules » chez Wikipedia !
Ils disent : « En 1900, sur 4 192 véhicules fabriqués aux États-Unis, 1 575 sont électriques, 936 à essence et 1 681 à vapeur »
« La construction de voitures électriques décline à l’orée des années 1910 au profit de la voiture à essence : l’apparition, en 1912, du démarreur électrique (le Delco) annonce la fin de la propulsion électrique »
Moi… Je préfère rester ridicule et dire la vérité que de passer pour un sérieux qui raconte des conneries.

SGL
Invité

Alors, oui, la vapeur dépasse de peu de quelques unités.

Achille Talon
Invité

Le problème ne vient pas des scooters ou des livreurs, mais des abruti(e)s qui commandent à bouffer à des heures indues !
Ils faudrait juste interdire la moindre livraison à partir de 22h30 ou 23h, c’est tout.
Par contre, je ne vois pas le rapport avec la sécurité des piétons et des enfants. Déjà, les gosses n’ont rien à faire dans les rues la nuit, et un scoot électrique, ça fait pas de bruit, c’est potentiellement plus dangereux, surtout avec tous les neuneus qui marchent tête baissée le nez dans leur smartphone.

amazon
Invité
excellent résumé! ou comment la livraison à domicile est passée d’un truc anecdotique il y a 5 ans d’un indispensable aujourd’hui. c’est vrai pour tout. un repas, une paire de pompe, les courses alimentaires, une voiture! on est passé de l’interface humaine dans un magasin à son écran et tout est fait à distance. et ce n’est pas dû à la pandémie, mais c’est aujourd’hui ancré dans l’esprit des -de 40ans. tout est plus simple depuis chez soi, sauf qu’à la fin si tout le monde s’y met, et bien la ville se transforme en une ruche de vélo/scoot qui… Lire la suite >>
Twin Spark
Invité

@Achille et Amazon
Pour information, il y a un truc actuellement qu’on appelle le couvre-feu

Achille Talon
Invité

Tu as raison, mais j’arrive bien à faire mes courses en sortant du boulot, voire pendant ma pause à midi.
@Amazon, c’est tout à fait ça. J’habite une petite ville, mon quartier a une supérette et 2 supermarchés à moins de 10 minutes à pied (donc 1 min30 en voiture), bah ça empêche pas les neuneus de commander à 22-23h.

seb
Invité
@Achille Talon, tout le monde n’a pas le chance de faire des petites journées. Quand j’arrive au bureau, les magasins ne sont pas ouvert, quand je pars, ils sont fermés à cause du couvre feu, le midi j’ai à peine le temps de manger donc certainement pas le temps de traîner dans un supermarché pour faire un caddie de courses, sans parler des produits frais dont je ne saurais pas quoi faire de l’après midi. Bien sur, ce n’est pas pour ça que je me fais livrer des repas, encore moins à des heures aussi tardive, mais il y a… Lire la suite >>
seb
Invité

@Achille Talon
Méaculpa sur mon commentaire précédent, je n’ai pas pensé aux personnes travaillant en horaires décalés. On peut très bien ne pas faire des petites journées tout en étant libre l’après midi pour profiter des magasins avant le couvre feu, ou au contraire, commencer sa journée à 13h. Travaillant en horaire de journée, je n’ai pensé en premier qu’à ceux aillant le même type d’horaire que moi.

Max
Invité

Voilà un petit tyran neuneu mangeant à l’heure de mamie voulant imposer sa petite dictature des heures aux autres.
Comme tout psychorigide dangereux, faut vite le mettre sous chimie en HP ou il mangera à heure fixe.

SGL
Invité

Ben là ! 😯
C’est la dictature !

Mwouais
Invité
@Achille : ta réflexion était ma première pensée de vieux. Vu autrement, le fait de commander à toute heure permet de faire fonctionner des commerces, permet de les faire fonctionner à un rythme plus détendu (étalement des pics de consommation), évite même les stockages et pertes dans les petits magasins de quartiers ou les transports vers les grands centres de distribution. Si la. Livraison se fait à vélo, elle crée un emploi (précaire ou étudiant) sans que l’ecolo bobo n’y voit à mal. Si Uber food n’a pas bonne presse c’est parce que ce modèle à changé abruptement nos habitudes… Lire la suite >>
amazon
Invité
Amusez-vous à faire le bilan co2 d’une livraison d’un repas a scooter et comparez le au bilan d’une mamie (puisque il semble que ce soit le référentiel adéquat) qui fait ses courses 1 fois/semaine. Il faut savoir ce que l’on veut c’est sûr, mais je ne crois pas que la livraison à domicile participe à la réduction des émissions. idem pour l’achat de godasse/fringue qu’on renvoie car pas à la bonne taille ou commandé juste pour essayer, faire des photos et les poster sur Insta! pour tous ceux qui autour de moi utilisent ces services de livraison à domicile, ils… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Amazon, je parle bien de livraisons à force des mollets

Pour les retours et essayages, c’est le comportement humain qui est en défaut, pas le système.

Pourtant il paraît que tout le monde veut sauver la planète et c’est pour cela que le diesel utilitaire doit disparaître.

Achille Talon
Invité

On devient un dictateur en voulant interdire les livraisons de bouffe à des heures où la majorité de la population roupille ?
Certains perdent le sens des réalités, ou ils aiment bien faire ch*** le voisinage en se faisant livrer une pizza à 1h du mat.
On va partir du postulat suivant : les écolos vont interdire ces horaires de livraisons. Vous allez faire comment ? Vous laisser crever de faim ?

amazon
Invité

je suis bien d’accord, le principe est bien, son utilisation est souvent ridicule.
pour ceux qui comme Seb ne font pas des « petites journées » contrairement à Achille, et qui ne peuvent pas faire leurs emplettes le weekend, alors en effet c’est une bonne idée.
je me demande juste comment Seb (et tous les autres) faisait avant que Ubereats existe. Surement le jeûne les jours de « grosses journées ».

seb
Invité
@amazon Non, moi je fais mes courses le week end et je n’ai jamais utilisé ubereat, delivroo ou autre. La seule livraison à domicile que j’ai déjà utilisé c’était un service géré par le restaurant directement, j’évite au maximum ce genre d’intermédiaire. C’est sans doute utopique mais je me dis que le restau payera mieux son propre livreur qu’une plateforme à l’autre bout du monde qui prendra sa marge au passage. Concernant le jeûne les jours de grosses journées, oui ça arrive de sauter des repas à cause du boulot, des fois ça fait partie du taf, mais c’est heureusement… Lire la suite >>
seb
Invité
@amazon Il n’y a pas que les mamies qui font leur courses une fois la semaine, il y a aussi les familles. Quand on voit le nombre de caddies chargés en sorti de supermarché, on se doute bien que ce n’est pas pour revenir 2j après. Concernant l’achat pour l’essayage, il y a le contexte qui oblige de le faire. Il y a beaucoup de magasins qui ne permettent plus d’essayer en boutique, ce qui oblige d’aller en magasin, rentrer, essayer, retourner si ça ne convient pas. Est ce qu’il vaut mieux faire des aller/retour soit même avec sa voiture… Lire la suite >>
C Ghosn
Invité

parkings en ville payant…. rien que cela , pour une bonne partie des gens , on se fait moins chier à tout recevoir à la maison.

Mwouais
Invité

Absolument Carlos : on enlève des places de parking, on les tarife cher et vilain, les autres s’entraînent au parking sur nos pare-chocs, on limite la vitesse en ville et on voudrait que ceux qui n’habitant pas les quartiers intérieurs des grandes villes fassent vivre les petits commerces plutôt qu’Amazon ?

Un semblant de logique politique quelque part ?

De plus supporter les conseils commerciaux rigolos certes des commerçants ou leur attitude indifférente derrière leur smartphone ou en discussion avec Brigitte ou Shirley, comment dire…

Invité
Un scooter électrique c’est 3 à 5 fois le prix d’un scooter thermique. La municipalité va-t-elle subventionner ( c’est à la mode en ce moment, voir Ligier ) le déploiement de cette flotte « verte »? Par ailleurs si l’une des récriminations c’est le bruit, il  » suffit  » de contrôler le bruit émis par les dits-engins et de verbaliser si non conforme. Idem pour la pollution mais avec la généralisation des moteurs 4 temps à injection (au moins en 125cc), la pollution doit être faible par rapport au 2 temps à mélange et carbu. Maintenant la solution pour les livreurs c’est… Lire la suite >>
Olcls
Invité

Ou sinon on livre en vélo, c’est simple et efficace.

amiral_sub
Invité

Sigma: on doit pas voir les memes prix…

Jeff
Invité

Interdire, obliger … il est beau le bord politique du « social » et de la « tolérance » …

AXSPORT
Invité

La paix sociale……..

SGL
Invité

L’incitation existe… aussi !

Will
Invité
C’est parce que dans notre société individualiste de nombreuses personnes interprètent désormais mal le proverbe « la liberté des uns s’arrêtent là où commence celle des autres ». De nombreuses personnes croient visiblement que ça signifie que chacun fait ce qu’il veut. Non. Ca signifie que chacun met des limites à sa propre liberté dans l’intérêt du collectif. Genre « tiens c’est pas une place de parking mais je peux m’y garer quand même, c’est ma liberté ». Non. Car si tout le monde fait pareil c’est le bordel. Genre « tiens j’ai envie de faire une grosse fête dans mon appart’, c’est ma liberté ».… Lire la suite >>
SGL
Invité
@Will, je suis d’accord avec ce que je viens de lire. .. Il y a plein de bons sens. Je rajouterai que moralement et par principe, je suis pour que l’on « paye » toute notre pollution à part égale… On est tous sur la planète Terre, il n’y a pas une planète bis propre qui nous attend. Si ici, on décrète que le diesel pollue vraiment trop (n’est-ce pas @Thibaut) !? Et bien qu’ils augmentent les taxes…Je payerai plus ma part de pollution, si c’est vraiment moi (que) moi le coupable …je suis prêt à payer ma pollution !… Lire la suite >>
amazon
Invité
si c’était aussi simple, merci SGL d’accepter de payer ta part de pollution. il y a une grosse part de la population qui ne peut pas éviter de générer de la pollution (je parle seulement de celle liée au transport). et généralement ce sont les moins nantis qui ont des dépenses CO2 contraintes pour aller travailler, pour chauffer son logement… qui n’ont pas les moyens de passer à la mobilité électrique, d’isoler correctement leur logement… donc un excédent de taxes produit rapidement un effet gilet jaune et les plus vulnérables sont les seuls vraiment impactés par la taxe environnementale, auquels… Lire la suite >>
SGL
Invité

Oui @amazon.
Je viens également d’écrire sur l’article « Des Aston Martin électriques en 2025, grâce à Mercedes »
En réponse à @rowhider ça :
« Après, il est vrai, que paradoxalement, les pauvres peuvent polluer plus que les plus riches… Mais involontairement !
Là, c’est le rôle de l’Etat de les aider pour qu’ils puissent être plus respectueux de l’environnement.
D’où l’intérêt des subventions pour l’isolation et les chauffages performants des habitations ainsi que sur les voitures plus propres. »

SGL
Invité

Si tout le monde « paye sa pollution » l’écologie ne sera pas prise comme punitive, car elle fera moins mal à tout le monde car mieux reparti.
Mais il faut que dans tous les domaines que tout le monde paye sa pollution, Avions, bateaux, habitation, industries, importations, etc.

John_MG
Invité
Dans les grandes métropoles Chinoises (mais d’autres en Asie l’ont fait), la question des nuisances sonores générées par les 2 roues thermiques en agglomération a été réglée il y a plus de 10 ans. Est-ce qu’on a pleuré parce qu’un scooter électrique c’était cher? Bah non on a mis des scooter électriques avec batteries au plombs interchangeable partout : ça coute rien (pour 800€ vous avez un scooter largement suffisant pour livrer et tomber par terre souvent), les scooter à plateforme rallongées type biporteur ça existe aussi… Du coup les flux d’utilitaires en ville ont aussi diminués. De la demande… Lire la suite >>
gattuso
Invité

il faudrait surtout que delivero et uber eat oblige les gars à livrer avec des vélos en centre ville. un déplacement à plus de 20km:h paf la course ne sera pas payée !
J’habite une petite ville, le couvre feu oblige je peux pas aller chercher ma pizza à pied au bout de la rue et je suis pas le seul.
En bas de chez moi, j’ai vu jusqu’à 6 voitures pour livrer des pizzas alors que les pizzas sont à 500 m de chez moi.

Donc effectivement bonjour l’écologie…

The Stig
Invité

@John_MG : Exact, j’ai passé 3 semaines à Shanghai il y a de ça 6 ans, j’étais déjà sidéré par le nombre de scooters électriques et de petits triporteurs électriques aussi qui se baladaient dans les rues. Sur le coup, le pays m’a paru terriblement en avance sur l’Europe !

curieux37
Invité

même expérience…. par contre, à Shangaï, bonjour les embouteillages de voitures thermiques

Blouge
Invité

Enfin je cherchais ce commentaire! Ici à Shanghai ça fait au moins 15 ans que tout le monde roule en scooter électrique et franchement c’est tellement agréable d’avoir des rues calmes. Certes, il y a parfois des situations un peu dangereuses du fait qu’on ne les entend pas arriver, mais une fois qu’on a l’habitude, on apprend à être plus vigilant. Mais il est vrai qu’ici les scooters sont beaucoup moins chers. J’ai acheté mon scooter Super Soco neuf en concession à 800€, exactement le même en vente en France est à 2700€…

curieux37
Invité

ici il y a des chaine de pizzeria dont les livreurs sont équipé se scoot électriques….. le problème, ce sont les conditions de travail des uberseats et deliveroo
ceci étant, je ne commande jamais de repas livrés à dom….. je trouve même ça exaspérant….. tu achète ta bouffe et tu la fais si les resto ne sont pas ouverts

wpDiscuz