Accueil Electriques Le Maire, Altmaier exhortent l’UE à accélérer dans les batteries

Le Maire, Altmaier exhortent l’UE à accélérer dans les batteries

0
34
PARTAGER

Constatant que la crise du Covid-19 a accéléré le virage vers les véhicules électriques, trois hauts responsables européens ont – dans une tribune commune – appelé l’UE à accélérer dans le domaine des batteries. Se fixant pour cible de pouvoir alimenter annuellement au moins sept millions de voitures électriques d’ici 2025.

Progrès « incroyables » de l’industrie UE des batteries

« Lorsque nous avons lancé l’Alliance européenne des batteries il y a trois ans, l’industrie des batteries basée dans l’UE était loin d’être en mesure de s’affirmer dans la concurrence mondiale », écrivent Bruno Le Maire, le ministre français de l’Economie, Peter Altmaier, son homologue allemand, et Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne, dans une tribune parue vendredi dans les Echos et le Handelsblatt.

Ils estiment que des progrès incroyables ont été réalisés depuis ces débuts. Ce qui selon eux, devrait permettre à l’Europe d’être en mesure de produire annuellement d’ici 2025 suffisamment de cellules de batterie pour alimenter au moins sept millions de voitures électriques.

Les ministres demandent une accélération de l’expansion des bornes de recharge

En 2020, « le nombre de véhicules électriques sur nos routes a doublé pour atteindre plus de deux millions », constatent par ailleurs les signataires de la tribune. Ajoutant que de ce fait,
l’objectif de l’UE de créer un point de recharge public pour dix voitures électriques se rapproche. Observant néanmoins qu’une importante proportion des 220.000 points de recharge sont concentrés dans quelques zones, ils plaident pour l’accélération de leur expansion à travers l’UE.

L’accélération doit également concerner 4 autres domaines clé

Les auteurs de la tribune estiment également que l’Europe doit accélérer dans quatre domaines : la réglementation, la sécurisation de son approvisionnement en matières premières, le recyclage et la formation.

Selon eux, la pénurie de main-d’oeuvre qualifiée est un goulet d’étranglement qui peut « entraver le développement de l’écosystème des batteries en Europe et nécessite donc une action immédiat ». Faisant ainsi valoir que le secteur industriel estime jusqu’à 800.000 le nombre de postes vacants d’ici 2025.

Notre avis, par leblogauto.com

Baptisé « Innovation européenne dans les batteries », le projet européen, dans lequel la Commission a annoncé investir 2,9 milliards fin janvier, regroupe 42 entreprises, dont les constructeurs BMW, Fiat et Tesla, le chimiste français Arkema, et le spécialiste suédois des piles Northvolt.

Sources : AFP

A lire également :

. UE : 2,9 mds d’aide pour projet européen de batteries avec Tesla

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "Le Maire, Altmaier exhortent l’UE à accélérer dans les batteries"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

La crise du covid à accéléré le virage vers l’électrique ????

C’est comme dire que Jean-Paul 2 à été victime d’un attentat suite à la découverte des premiers cas de SIDA….

rowhider
Invité

Oui parceque les fonds européens et d’états, alloués à la recherche et l’innovation en plan de soutient aux entreprises ont été donnés aux projets « écolos ».
Si les entreprises lancent des projets mais que derrière l’infrastructure ne suit pas

SGL
Invité
Pour 95 % des cas des VE, la recharge se fait à la maison la nuit, de plus, 30 à 40 % des voitures en Europe ne font jamais plus de 200 km dans l’année entière… Même pas une fois. Donc le « manque » d’infrastructure ne pas un problème pour au moins 1/3 du parc. Cela poserait un problème si le 100 % de VE deviendrait un dogme à atteindre à tout prix… ce que serait stupide avant 20 ans. Les problèmes sont plus dans la tête des gens qui utilisent la voiture dans la semaine, maintenant, il est… Lire la suite >>
SGL
Invité

…d’infrastructure ne POSE pas un problème pour …
Il manquait un mot, pardon !

rowhider
Invité

Nous rechargeons notre E-208 à la maison, charge lente, ça nous suffit étant donné son faible roulage et exclusivement urbain. Mais pour une personne sans capacité à recharger chez lui, aujourd’hui laissez tomber la galère

SGL
Invité

Merci de votre témoignage. @rowhider
J’ai un collègue en banlieue Parisienne, sa femme à une e-Golf, ils me disent qu’ils en sont très contents de l’auto, mais ils envisagent de s’en séparer uniquement à cause de la galère de la recharge … Ils habitent en appartement sans possibilités de recharge lente la nuit « à la maison » tranquillement.
C’est quand même terrible, être content d’une VE, mais devoir reprendre une VT uniquement pour des problèmes de recharge… c’est vraiment un mal de l’année 2021 pour l’automobile.

wizz
Membre
SGL Une voiture électrique, ça peut se recharger tranquillement chez soi . Entre la fin de la journée où on rentre chez soi, et moment où on repart pour aller bosser le matin suivant, il y a environ 10-12h. C’est largement suffisant, même en se calant sur les heures creuses Mais si on regarde bien son emploi du temps journalier, on constate qu’on est au boulot 8h par jour, et que le patron fait de telle sorte qu’on bosse pendant cette durée, et donc la voiture immobilisée sur le parking. Certaines entreprises installent des prises électriques, des bornes sécurisées. La… Lire la suite >>
SGL
Invité

Apparemment toutes les VE de gens de la boîte sont rechargés soit à la maison soit au supermarché du coin… Heureusement qu’ils sont là eux !

Bizaro
Invité

@rowhider très juste.
D’ailleurs il faut rappeler que les 80% qui comme vous rechargent à la maison, représentent 80% de 0.7% du parc automobile roulant.
Il semblerai que l’on choisisse de s’équiper en électrique aussi selon ses possibilités de recharge. Ce qui sans infrastructures limitera forcément le paf électrique.

Juxee
Invité
Attention, Est ce que 95% des gents rechargent à la maison la nuit parce que c’est suffisant, ou par ce qu’ils peuvent pas faire autrement (pas de bornes fonctionnelles, rapides, faciles d’accès ?). De même, il y a peut être 95% des gens qui rechargent à la maison car ce sont les gents qui peuvent recharger à la maison qui achètent des voitures électriques. Mais si on veut que le parc électrique grandisse, peut être que ce n’est pas possible pour d’autres. Il est très difficile d’étendre les résultats 2020 à ce qui pourrait être nécessaire en 2025 ou 2030.… Lire la suite >>
amazon
Invité

recharger de chez soi c’est vraiment pas cher et surtout c’est en temps masqué contrairement au temps perdu sur les bornes

Polaris
Invité

Oui; mais encore faut -il faire partie des 40% de français qui peuvent recharger chez eux.

Thibaut Emme
Admin
Selon les stats INSEE, il y a « suffisamment » de personnes qui habitent en logement individuel, et même en maison pour avoir déjà un « gros » parc de VE. La recharge chez soi pour le quotidien c’est largement faisable, même avec une simple prise 10A. 230 V, 8A pris = 1,8 kW de puissance. On se branche à 20h, on repart à 6h30, on est déjà sur 10h30 de charge soit 20 kWh et de quoi faire facilement 100 km soit largement plus que la plupart des Français. Evidemment, le plus simple et de mettre une 16A « industrielle » (vraie 16A) soit 3,7… Lire la suite >>
SGL
Invité

Oui messieurs, je pense qu’au moins 30 % du parc pourraient facilement passer à la VE (à l’occasion du changement du véhicule)… le reste à l’hybride et PHEV, mais cette dernière formule est vraiment très chère (encore)

wizz
Membre

SGL
n’est ce pas toi qui disait que PHEV diesel, c’est le meilleur des deux mondes???

et qu’on t’a tous dit, moi en premier, que c’est très cher, trop cher, juste pour gratter quelques litres sur les longs trajets

SGL
Invité

Idéalement le PHEV diesel serait encore la meilleure formule pour les gros voyageurs réguliers.
Maintenant les GMP essence de plus en plus dépolluée… Coute de plus en plus cher.
Donc le delta qui sépare l’essence du diesel deviendra vite minime.
Alors du diesel agrocarburant… ça peut être une formule d’avenir pour 30 ans minimums.

Thibaut Emme
Admin

 » du diesel agrocarburant » >> NON ! Agrocarburant = mirage. On utilise des surfaces agricoles, des entrants chimiques, de l’eau, etc pour faire un carburant. C’est inepte.
Alors qu’on fait parfaitement faire du carburant à partir de déchets. La différence ? L’un prend une ressource, l’autre valorise un déchet…

Différence entre bio-gaz et agrocarburant…pour avancer tout pareil derrière.
Sans parler des autres carburants de recyclage…

Polaris
Invité

Les hybrides et PHEV essence consomment énormément sur autoroute et voir rapide; autour de 7-8l/100km (à l’exception notable de la Prius 4)…

Polaris
Invité

Reste surtout à proposer une solution viable pour les 50% d’automobilistes du quotidien (notamment pour aller au travail) qui n’ont aucun moyen de recharger à domicile, et pas seulement les deux misérables bornes squattées devant la mairie. À quand des bornes 7kW sur 50% des places de stationnement en ville ?

Thibaut Emme
Admin

La question est : pourquoi vouloir que tout le monde roulât en électrique au quotidien ? Il y a d’autre solution pour ceux qui n’ont pas de solution de recharge.
Les voitures nées du plan Pons en sont un exemple (Velocar Mochet, etc.). Une swatchcar dans l’exprit de Hayek c’est largement suffisant, léger et peu consommateur en essence.

Polaris
Invité

Vous posez parfaitement la problématique : on n’achète un VÉ que si on a la possibilité de le recharger à la maison. Dans le cas contraire, en pratique et sauf cas d’espèce (très faible kilométrage hebdomadaire, possibilité de recharge au travail), c ‘est impossible.

phil
Invité
« ous posez parfaitement la problématique : on n’achète un VÉ que si on a la possibilité de le recharger à la maison. Dans le cas contraire, en pratique et sauf cas d’espèce (très faible kilométrage hebdomadaire, possibilité de recharge au travail), c ‘est impossible. » pas tout à fait d’accord. j’ai un Niro 64. il fait du 14,5 kWh en ville voir moins. ça fait du 440 kms minimum entre deux recharges. A 40 bornes quotidiens, de quoi mettre 10 jours entre deux recharges, largement de quoi se choisir la borne rapide (ou lente) et d’organiser une routine de recharge (un… Lire la suite >>
Polaris
Invité
Voyons le problème à l’envers: si 95% des VÉ sont rechargés à la maison… c’est que la recharge régulière est quasi impossible sur les infrastructures publiques, bien trop peu nombreuses, notamment en ville. Si l’on ne fait pas partie des 40% de français qui ont la chance immense d’avoir un stationnement privatif électifiable, on est de facto et en pratique, exclu de l’electromobilité ! Et avec le rythme dramatiquement lent d’installation de bornes publiques (sans même parler des problèmes de tarifs, de panne, de cartes de paiement propriétaires etc), la situation n’est pas prête d’avoir une solution… je suis dans… Lire la suite >>
wizz
Membre

Polaris
Serait il possible pour toi de recharger au boulot?

https://www.fournisseurs-electricite.com/guides/equipements/borne-de-recharge/entreprise

Polaris
Invité
Question déjà posée par les syndicats à la direction de mon entreprise il y a 2 ans : c’est non, pas de budget pour équiper le parking de l’entreprise, trop cher (même en proposant de faire payer l’électricité aux salariés), les propriétaires de VÉ n’ont qu’à les recharger chez eux.. Et ce n’est pas avec la crise qu’on est en train de se prendre et les licenciements en préparation que la boite va dépenser des sous qu’elle n’a pas pour des bornes de recharge. On en revient toujours à la même question: le VÉ oui bien sûr, mais on fait… Lire la suite >>
wizz
Membre

une vraie borne coute cher
mais une simple prise 20A, ça ne coute quasiment rien
à la limite une « rallonge par-dessus la fenêtre »….

Thibaut Emme
Admin

Une borne 7,4 kW (monophasé AC 32A) c’est quelques centaines d’euros avec la pose.
Mais oui, une prise dite « industrielle » c’est « peanuts ».
On met un disjoncteur sur chaque prise ainsi qu’un sous-compteur (15 balles env.)…mais il faut une volonté et cela…c’est très coûteux pour certaines boîtes…

wizz
Membre

« Pour 95 % des cas des VE, la recharge se fait à la maison la nuit, de plus, 30 à 40 % des voitures en Europe ne font jamais plus de 200 km dans l’année entière… Même pas une fois. »

bravo SGL
c’est exactement la bonne manière d’aborder ce problème : tant de voitures ne font jamais des trajets plus de X km, à la portée de telle ou telle voiture électrique.

amazon
Invité

Surement elle a permis d’accélérer les projets de localisation d’usines de production sur le continent européen au lieu de mettre tous nos oeufs entre les mains (expertes!!) du PCC.

robert
Invité

Un libérale qui exhorte , c le ponpon , pour eux et l’europe libérale , c les marchés qui décident des meilleurs opportunités . La mondialisation est un échec , la condition humaine est tirée par le bas , par pour tous bien sûr .

Philippe GUEVILLE
Invité

Typique de nos politiques : ils exhortent les autres ….. mais ne font rien

Bizaro
Invité

Un peu comme ceux qui se roulent par terre pour que tout le monde achète une électrique, mais qui eux achètent du diesel neuf, alors qu’ils n’ont même pas besoin de véhicule dans la vie courante.

Term
Invité

Il y a pas que les bornes de recharges, il y a aussi a prévoir les centrales pour recharger tout ca. Quand on voit le bordel en France quand on parle du nucléaire, c’est pas gagné (d’autant plus que c’est la seule source qui peut fournir de manière sur l’électricité.

Hugo
Invité
wpDiscuz