Accueil Art automobile GTO Engineering finalise sa Ferrari 250 GTO modernisée

GTO Engineering finalise sa Ferrari 250 GTO modernisée

0
25
PARTAGER
GTO

La Ferrari 250 GTO est sans nul doute la plus mythique de toutes les Ferrari, celle de la démesure aussi, dont les prix dans les ventes aux enchères sur le marché de la collection ont atteint des sommets.

La GTO Touch

Mais Ferrari n’est plus propriétaire du dessin de la carrosserie, comme nous en avions parlé récemment à l’occasion de son litige avec Ares Design. La voie est donc ouverte pour des interprétations néo-retro, les restomod et autres joyeusetés vintage.

GTO Engineering vient d’annoncer le début de la phase de développement de son projet Moderna suite aux retours très positifs reçus après l’annonce originale. Les britanniques de GTO se sont déjà fait remarquer avec un « revival » extraordinaire d’une Ferrari 250 SWB, fabriquée à la main basé sur un châssis Ferrari 250 existant ainsi que d’une Ferrari 250 TR « Testarossa ».

Mark Lyon , fondateur de GTO Engineering, a déclaré: « Après l’accueil exceptionnel des propriétaires et des fans intéressés qui aimeraient posséder une voiture comme la nôtre, nous la fabriquons maintenant et documentons publiquement le processus de développement. Pour notre équipe, le moteur et l’esthétique sont deux des pièces les plus importantes de toute voiture, en particulier celle-ci, c’est pourquoi nous voulions partir d’ici ».

Une vraie noblesse

Bonne nouvelle pour les passionnés et les amateurs de noblesse mécanique, à l’heure où l’industrie automobile ne jure plus que par le lithium-ion et la cellule, le projet Moderna sera propulsé par un bon gros moteur V12 à aspiration naturelle et 4 cames, actuellement en phase finale de développement, le tout jumelé à une transmission manuelle dans le respect de l’esprit d’origine.

GTO Engineering a pour objectif de faire passer sa voiture exclusive sous la barre des 1000 kilos. Le tout devra reposer sur un cadre tubulaire traditionnel accompagné de cadres en aluminium à haute résistance. Sa carrosserie sera en fibre de carbone, à l’exception des portes et du capot en aluminium, pour garder un soupçon d’années 60. Le châssis de développement baptisé « muletto » est en cours d’assemblage au quartier général de GTO Engineering basé à Twyford.

« Pour nous assurer que nous atteignons nos objectifs, nous travaillons sur un cadre personnalisé, situé dans les ateliers de GTO Engineering. C’est un rappel quotidien de la façon dont nous devons non seulement maintenir les bonnes proportions du design, mais aussi la répartition du poids et l’ergonomie. Les gens sont devenus un peu plus grands depuis les années 1960, donc nous examinons également l’espace avec le design, en veillant à ce que le conducteur et le passager aient suffisamment de place dans le cockpit et suffisamment d’espace pour les bagages », a ajouté Lyon.

Notre avis, par leblogauto.com

Les pré-commandes ont été ouvertes et l’on peut déjà parier sur un succès. Les rendus 3D laissent augurer d’une superbe silhouette, qui respectera le mythe tout en lui apportant une touche de modernité que l’on devine dans le design et la signature lumineuse des optiques. Sa silhouette apparaît plus musculeuse dans la partie arrière avec un toit plus plongeant, un peu à la manière de la Bizzarrini 5300 GT. Normal me direz-vous, puisque Giotto Bizzarrini avait conçu la 250 GTO avant de réaliser sa propre création…

 

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "GTO Engineering finalise sa Ferrari 250 GTO modernisée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Je préférais les dessins d’Arres Design (du moins en tant que 250 GTO), celle ci ressemble à une autre voiture mais dont je connais pas le nom du modèle

MINI_Stig
Invité

Il y a confusion dans le premier paragraphe de l’article. Il n’a jamais été question d’une 250 GTO ici, mais d’une réinterprétation de la 250 SWB…. par GTO Engineering.

Je préfère nettement le design de celle-ci par ailleurs à celui de la 250 GTO (et j’aime encore plus les 275 GTB, bien avant qu’elle ne devienne adulée de tous alors qu’elle était « inconnue » 10 ans auparavant…)

Invité

Ah c’est bien la SWB que je cherchais !

MINI_Stig
Invité

@BlablaPaige, c’était quand même indiqué dans le texte ensuite 😁😇

Invité

Non mais ça c’est un effet d’optique…

Chobulbeps
Invité

C’est une 250 gt swb, et leur design lui ajoute les ouïes de la 250 gto. Bien joué Mini Stig. Par ailleurs, la gto est une grosse évolution de la 250 gt.

gigi4lm
Invité

Bien vu MINI_Stig.

paris
Invité

personnellement c’est la 275 GTS qui me fait craquer ou la dino 206

Roro pilou
Invité

La 250GT dite « Tour de France ». La marque GTO ajoute de la confusion et la presse n’est pas très claire ds le titre. Alors on confond le model mytique 250GTO pour le buzz sans doute. Et qui n’a pas du tout le même profil.

Franck Boizard
Invité

Je trouve cette démarche ridicule, mais les goûts et les couleurs …

Nico
Invité

C est un peu de la peinture par numéro, niveau créativité c est le néant, ça restera une réplique sans plus. Au moins ils ont eu le bon goût d y mettre un V12, et non pas un v8 américain bon marché ou pire un moteur électrique.

R-motor
Invité

Bonjour
Il n’y a que moi qui trouve que la calandre de cette GTO ressemble plus fortement à celle de la Volvo P1800 (et encore plus sa version moderne) https://www.leblogauto.com/2020/09/volvo-p1800-cyan-restomod-de-gout.html. Et pas tant que sa à une Ferrari 250Gto original?

Roro pilou
Invité

Ce n’est pas un neo rétro de la 250 GTO contrairement au titre accrocheur. Mais la 250 GT

PEMS
Invité

Je me faisais exactement la même réflexion!

panama
Invité

La plus mythique de toutes les Ferrari ?
La plus cotée certes c’est la dernière des Ferrari de route qui puisse aller courir le WE sur circuit.
La plus belle sans doute pas : celle qui lui a succédé la Ferrari 365 Daytona lui a volé la vedette depuis 40 ans, – et surtout en spider noir intérieur marron replica Corvette. Les images de Don Jonhson conduisant full speed la nuit dans les rues de Miami en laissant des gerbes d’étincelles a marqué toute une génération.
Au fait il sort d’où le V12 ?

Lee O Neil
Invité

panama : « La plus cotée certes c’est la dernière des Ferrari de route qui puisse aller courir le WE sur circuit. »

Je n’ai pas la chance d’avoir une Ferrari mais il me semble qu’il y a des modèles du type 458 Speciale ou 488 Pista ou 360 Challenge Stradale ou 430 Challenge capables de rouler de manière intense sur circuit, non ?
Une F12 sans doute aussi ainsi qu’une 599 GTO.

panama
Invité

@Lee O Neil : certes vous avez raison mais ce ne sont plus des modèles de série si je puis dire

zafira500
Invité

@panama.
La 250 GTO est la plus connue des Ferrari et je ne parlerai même pas de sa valeur en collection.
La 365 Daytona est moins cotée que la 250. Quand à la Spider « Miami Vice », comme tu l’as dit, ce n’est qu’une réplique. Et je doute fort qu’un « djeun » d’aujourd’hui connaisse la série originale, donc pas certain non plus qu’il connaisse la Daytona.

zafira500
Invité

La ligne n’est pas celle de la 250 GTO mais celle de la 250 SWB. Seule les ouvertures d’air font illusion.

Lee O Neil
Invité

Effectivement MINI_Stig l’ a déjà dit il y a 13 heures.

zafira500
Invité

En effet, j’ai vu un peu tard.

wpDiscuz