Accueil Nissan Formule E : non, tous les constructeurs ne partent pas

Formule E : non, tous les constructeurs ne partent pas

0
28
PARTAGER

Après avoir fait le plein de constructeurs, certains prédisent que la Formule E va les voir tous partir. Eh bien Nissan s’engage jusqu’en 2026 au moins.

Audi et BMW, pourtant assez « anciens » dans l’engagement en FE ont annoncé leur départ de la série de monoplaces électriques. Il en reste néanmoins pas mal des constructeurs et non des moindres. Mais, certaines Cassandre prédisent un retour aux écuries privées. Pour Nissan e.dams, ce ne sera pas le cas.

Nissan annonce donc s’engager jusqu’à la fin de la saison 2025-2026 pour le moment. Et de dérouler un plan saupoudré de marketing. N’oubliez pas que Nissan va – enfin – lancer son offensive 100% électrique (voir le système Nissan e4orce). Donc on déroule le programme. Les deux premières saisons, Nissan explique qu’ils ont exploité leur savoir-faire acquis avec la Nissan Leaf (la route) pour améliorer la voiture de course (la piste).

Désormais, Nissan va pouvoir faire l’inverse, développer sur la piste et transmettre à la route. Un story telling qui semble un peu forcé puisque Nissan a pris la suite de Renault dans le championnat, avec e.dams en partenaire commun. Il ne devait pas y avoir grand-chose de la Leaf dans cette Formule E.

Vivement la GEN3

« Nous avons obtenu d’excellents résultats au cours de nos deux premières saisons et l’annonce de notre engagement à long terme en Formule E est une étape-clé » déclare Tommaso Volpe, Global Motorsport Director de Nissan. « Nous sommes entrés dans ce sport avec une volonté de débuter par un transfert technique de la route à la piste. Et en poursuivant notre programme de course jusqu’à l’ère Gen3, nous avons l’opportunité de boucler la boucle avec un transfert technique de la piste à la route.

En tant qu’un des principaux constructeurs globaux impliqués dans le Championnat du Monde ABB FIA de Formule E, nous estimons que ce sport est la plate-forme idéale pour promouvoir notre expertise en matière d’électrification et démontrer notre engagement en faveur de solutions de mobilité sans émission à l’échappement ».

En effet, la Formule E va bientôt avoir une monoplace de 3e génération, alias Gen3. Elle sera plus puissante, avec plus de kWh exploitables. Pour Nissan, ce sera donc une vitrine technologique et publicitaire pour sa gamme de véhicules électriques. Mais, pour crédibiliser tout cela, il va falloir que la FE passe la vitesse supérieure en termes de circuits. Pour l’instant les « vrais » circuits ne sont pas légion (on peut citer celui de Mexico sur l’autodrome Hermanos Rodriguez) et cela pénalise toujours l’image de la série. Vivement la GEN3.

Pour l’instant, sont toujours impliqués dans la Formule E : DS Automobiles, Jaguar, Mahindra, Mercedes, NIO, Nissan, (Venturi) et Porsche.

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Formule E : non, tous les constructeurs ne partent pas"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lolo
Invité

Petite faute d’accord dans le titre 😉

Achille Talon
Invité

De toutes façons, tant que la FE se bornera (électrique, borne, humour) à imiter Mario Kart sur des tourniquets urbains ridicules (quand on voit certains virages en épingles à cheveux, complètement absurdes), ça continuera à n’avoir aucun intérêt.
Démonstration faite ce w-e à Sebring, pourtant étroit, mais qui a vu de belles bagarres et des mano a mano tendus.

Joledemago
Invité

DS automobile en formule e, on ne leur a jamais expliqué que le sport auto est censé servir leur offre commerciale ? Ils ne sortent que des SUV faméliques, rien de sportif et quasi pas de VE non plus.
On dirait Renault en F1. Être champion du monde pour vendre des clio et Koleos…

wizz
Membre

c’est vrai que chez DS, c’est quasi pas de VE…

…..mais d’abord, chez DS, c’est d’abord quasi pas de modèles tout court

Jean-Pierre
Invité

DS a 2 modèles en Europe et un des modèles est disponible en électrique, l’autre en hybride rechargeable. Donc « DS c’est quasi pas de VE »?

SGL
Invité

C’est limite du “bashing” @Joledemago !?
La F1 et la FE servent pour l’image et le retour d’expériences utiles pour les futurs développements.
C’est vrai qu’une sportive associée serait « mieux » mais bon…
« Chez DS, la technologie E-Tense a représenté une vente sur trois en 2020 »
https://www.automobile-propre.com/breves/chez-ds-la-technologie-e-tense-a-represente-une-vente-sur-trois-en-2020/
Ce n’est donc pas uniquement de la poudre aux yeux !

versdemain
Invité

Le principe de la Formule E est excellent si on se borne à penser au moteur électrique sur batterie.

Cependant la formule a un très gros défaut elle ressemble plus à une course de mini carting dans de petits virages en ville, qu’autre chose.

Cela est bien pour la marque anglaise mini, mais chez les BAM on vend essentiellement de grosses berlines (ou suv) pour faire de la route dans un grand volume et grand espaces.

D’où l’impasse actuel !

versdemain
Invité

J’ai été surpris par la vitesse des formules E.

Paris circuit formule E 1.922km / 1mn2s (le tour) x 60mn = environ 110km/h

Monaco Formule 1 : 3.34 km meilleur tour moyen 162 km/h

Cela reste moins rapide, et surtout une course moins longue que la F1 (moins de tour à faire)

Pou moi les courses FE devraient se faire sur le même circuit que la F1 avec possible un changement de batterie au stand pour y arriver.

wizz
Membre

peu de chance de voir les voitures changer la batterie. Cette dernière DOIT être très très très fermement fixée sur la voiture. En cas d’accident, un enclume de 100kg qui vole, ça peut faire du dégat (ps: humain), et mauvais pour l’image de la course
https://www.youtube.com/watch?v=TP2T21a48Po

bref, pas de système de clipsage rapide

Sylver
Invité

En 2019, il se disait que les FE devaient trouner sur le « grand » circuit à Monaco, finalement il n´en fut rien. On aurait eu la une excellente comparaison.
Outre les tracés, un des gros problème, à mon sens, de la FE ce sont ces pneus horribles capables de tenir la saison (j´exagère à peine).

Sylver
Invité

Je pense que la resistance au roulement sur une FE n’est pas très importante. Pas dit que des slicks changerait auraient un impact notable sur l’autonomie. Cela pourrait meme etre positif parce que s´ils passent plus vite en courbe, moins de feinage/accelerations (mais plus de resistance aero…)

wizz
Membre
Passer plus vite en courbe, ça sert à gagner du temps dans ces courbes. Mais passer plus vite dans la courbe, ça sert aussi à entamer la ligne droite avec une vitesse initiale plus élevée, donc une vitesse finale atteinte plus élevée (ou atteinte plus rapidement). Ensuite, il faudra freiner pour reprendre cette vitesse en courbe. Finalement, il faudra des freinages plus forts, davantage d’usure pneumatique et de frein (sauf si tout se fait par la regénération). Et rouler plus vite globalement, plus vite dans les courbes et plus vite en ligne droite, alors il y aura plus de résistance… Lire la suite >>
wizz
Membre

Thibaut
Si à Monaco, c’est la montée vers le Casino qui pèche, alors il suffirait de rouler dans le sens inverse….

(ps: suis plus là…)

Mwouais
Invité

Je suis constructeur automobile en plan com sur l’automobile et j’annonce que je serai sur la formule E jusqu’en 2030 pour faire sérieux en investissement produits.

Rien ne m’empêche 2 ans plus tard de partir de ce cirque pour m’occuper d’un autre aspect com plus vert par exemple.

Ont-ils signé un contrat contraignant financièrement avec Formule E ? (réponse =non).

Faire véhiculer une image verte avec des courses automobiles à haute (enfin, quoique) vitesse est un peu ridicule (comme Tesla avec la Plaid ou Audi avec ses bouteilles recyclées cachées au fond des sièges).

MINI_Stig
Invité

Avant de parler de voiture verte, c’est mieux de parler d’une bonne autonomie en électrique sur la route, et là vaut mieux savoir exploiter cette techno dans des conditions sévères comme ici.
S’ils arrivent à mieux exploiter les batteries ou a en faire qui s’écroulent bien moins qu’actuellement dès qu’on tire dessus, ça sera une belle avancée technologique.
Bon pour PSA, ils sont restés inspirés par la première FE vu les mauvaises autonomies de leurs VE…

Mwouais
Invité

Des courses d’eco marathons seraient mieux dans ce cas…

Malco
Invité

Messages à faire passer:
– On est présents en électrique,
– On est au top technologique,
– On associe notre nom à qqch de sexy (sport, vitesse, puissance).

Chacun jugera si la formule E est le bon moyen, mais je peux comprendre la démarche.

Darkargos
Invité
DS et Nissan en formule E, on comprend mieux le départ de BMW et Audi. On ne mélange pas les torchons et les serviettes. Cette formule est assez bidon et c’est plus du sticker sur base commune que du vrai développement de course. Allez lire le déroulement des courses c’est à mourir de rire: En plus de cela, il y a FANBOOST – votre opportunité d’impacter la course. Les cinq pilotes qui reçoivent le très apprécié FANBOOST – voté par vous, les fans – se voient attribuer une poussée de puissance, qu’ils peuvent déployer dans une fenêtre de cinq secondes… Lire la suite >>
wizz
Membre
On ne mélange pas torchons et serviettes. Oui, tout à fait. C’est concevable. Et donc ce serait normal que BMW et Audi quittent la Formule E où se trouvent les gueux DS et Nissan…. ….mais en F1, on a Mercedes, Ferrari, Renault et Honda, qui sont là depuis quelques longues années. Renault et Honda sont très fiers que Darkargos les considèrent comme égaux à Mercedes et Ferrari. J’ai une Clio II dont il va falloir s’en séparer tôt ou tard. Je vais donc remonter sa cote, depuis que Renault est considéré comme égal à Mercedes et Ferrari. Et en regardant… Lire la suite >>
wpDiscuz