Accueil Constructeurs chinois La supercar électrique Hongqi S9 sera conçue en Italie

La supercar électrique Hongqi S9 sera conçue en Italie

0
4
PARTAGER
Hongqi S9 Concept (Francfort 2019)

Pour sa première présence dans un salon européen, Hongqi avait opté pour un concept de supercar électrique, la S9. Le constructeur chinois a finalement décidé de se lancer dans cette aventure, qui doit l’aider à affirmer sa légitimité sur le marché du haut de gamme. Elle sera toutefois largement conçue… en Italie.

  • Conception et production au sein d’une coentreprise avec Silk EV en Italie
  • Design de la version finale signé par Walter De Silva

La mission de Hongqi est claire, devenir une marque de haut de gamme apte à rivaliser avec les références européennes, japonaises, coréennes ou américaines. Sur son marché national dans un premier temps. A l’export par la suite. Avec le lancement de 2 berlines et 4 SUV, dont 2 électriques, en 3 ans, les ventes ont explosé pour atteindre la barre des 200000 unités en 2020. Premier objectif atteint, mais les ambitions sont bien supérieures, puisque l’objectif est à présent placé sur le million d’unités en 2030…

Pour y parvenir, la marque se doit se de construire une légitimité. Sur son marché national, cela ne pose pas de gros problème. Les dignitaires roulent en Hongqi depuis 1958, et les messages plus ou moins subtils peuvent laisser à entendre qu’il est bien vu d’acheter un modèle de la marque. Il en sera bien entendu autrement à l’export. D’où le choix d’une supercar, qui offre visibilité et éclat, même si le marché est réduit.

Plutôt que de se lancer seul à l’aventure, et de prendre le risque de manquer son coup, FAW a cherché un partenaire. Ce sera finalement Silk EV, société d’ingénierie installée en Italie. A Modène, une référence en soi en la matière. Les deux partenaires vont ainsi créer une coentreprise pour concevoir et produire la S9, et même plus. L’accord évoque en effet une série de véhicules, et cette S9 pourrait être suivie par d’autres sportives de la série S. Ou même pourquoi pas des versions épicées des modèles de la gamme centrale. D’ailleurs les moyens montrent les ambitions du constructeur chinois qui met 1 milliard d’euros sur la table…

Et en matière de réputation, Silk-FAW pourra compter sur celle de Walter de Silva. L’ancien responsable du style d’Alfa Romeo et Volkswagen est en effet partie intégrante du projet pour tout ce qui touchera au design.

Notre avis, par leblogauto.com

La première partie du plan de Hongqi était relativement aisée, puisque la marque joue à domicile. Mais pour atteindre ses objectifs à plus longs termes, il faudra convaincre les clients d’autres pays. Et tout simplement se faire connaître. Le choix de FAW semble raisonnable, même si le prestige national en prendra un coup…

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "La supercar électrique Hongqi S9 sera conçue en Italie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
alfista
Invité

En leur souhaitant bonne réussite.

zafira500
Invité

Il s’agit de Walter DE Silva et non Walter Da Silva.

Mwouais
Invité

Je crois que même Walter ne relève plus. Tout est parti d’une faute dans son état civil….

Thibaut Emme
Admin

Une lettre change tout 😉
Walter de Silva est Italien, Walter da Silva est Portugais (ou Angolais, ancienne colonie Portugaise).

wpDiscuz