Accueil Skoda Skoda Enyaq Sportline, en attendant la RS

Skoda Enyaq Sportline, en attendant la RS

0
12
PARTAGER
Skoda Enyaq iV Sportline (2021)

Les ventes de l’Enyaq ont débuté, et Skoda amorce donc l’expansion de la gamme comme il le fait pour ses autres modèles. Voici donc l’Enyaq Sportline, en attendant le prochain RS.

  • Aspect proche des versions classiques, mais châssis surbaissé
  • Disponible dans les différentes configurations en propulsion ou 4 roues motrices

Le Skoda Enyaq iV a beau être électrique, il évolue à la manière des autres modèles de la gamme. Versions de base d’abord, puis Sportline, et arriveront donc ensuite les RS ainsi qu’une possible Laurin&Klement. Cette Sportline reprend donc une recette classique, un aspect plus dynamique, mais des motorisations inchangées. Pour le côté dynamique, cela passe ici par une finition intégralement noire des détails de la carrosserie, entourages de fenêtres ou de calandre, logos, masque des phares… Une couleur que l’on retrouve à bord avec un habitacle intégralement habillé de gris foncé ou de noir.

Pas d’amélioration de performances en perspective en revanche. La finition Sportline peut ainsi être associée aux versions 60, 80 ou 80x (pas la version de base 50). Avec donc deux versions propulsion de 150 kW / 204 ch avec batterie de 58 ou 77 kWh (60 ou 80 donc) ou en version 4 roues motrices de 195 kW / 265 ch avec batterie de 77 kWh (80x). Le châssis profite en revanche de réglages spécifiques, qui se traduisent en particulier par un abaissement de 15 mm à l’avant et 10 à l’arrière. La vitesse reste limitée à 160 km/h. Le RS de 225 kW / 306 ch pourra pour sa part atteindre 180 km/h.

Notre avis, par leblogauto.com

Skoda s’efforce d’intégrer l’Enyaq à l’ensemble de son offre, comme un modèle normal. Par son style, mais aussi donc par la construction de sa gamme et son animation.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Skoda Enyaq Sportline, en attendant la RS"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Certainement, un excellent véhicule… Mais pas très élégant, un peu lourd dans les lignes !?
Mais la calandre… Pour une BMW, est réussie !

Mwouais
Invité

@SGL : pour avoir eu l’occasion fortuite de le voir, celui-ci est plutôt élégant dans le genre SUV, nettement plus à mon sens qu’un id4 (que je n’ai pas vu) ou même qu’un 3008 par exemple dont on peut dire des choses de la ligne sans évoquer l’élégance.

Bizaro
Invité

C’est un break court avec hauteur sous plafond. Un peu comme la 307 SW à son époque.

Quoi qu’il a finalement des airs de monospace comme la BMW serie 2 active tourer, avec des lignes plus tendues.

Mwouais
Invité

4m65 tout de même.

Peu d’essai pour l’instant, ceux-ci ne se prennent pas au sérieux mais font le job comme il faut.

https://youtu.be/q35qJ-kST5M

Bizaro
Invité

25cm environ ? C’est dure loi de l’inflation.
Mais proportionnellement c’est moins pire 25cm entre une 307sw et un Enyaq que entre une Clio 2 et une Clio 5.

Cela dit ce SUV ressemble plus à un Break qu’a un 4×4 type Nissan Patrol. C’est mon impression aussi sur l’Audi E-tron.

https://youtu.be/q35qJ-kST5M?t=49

C’est une vidéo de ta concession?

Mwouais
Invité

Aucunement, je ne suis pas dans le milieu automobile mais la presse/blogs belges sont souvent plus analytiques que les blogs français.

darkargos
Invité
Il a le champ libre jusqu’en 2024 en Europe, Stellantis n’ayant rien développé dans les temps en face autre que son innénarrable eCMP de 100Kw de puissance (et on parle de faire des Mokka OPC avec…) et ses 50kWh de batterie avec leur prodigieuse autonomie qui permettent de rejoindre Rouen depuis Paris par l’autoroute sans recharger l’hiver (ça va chambouler le marché de la résidence secondaire du bobo parisien, fini Cabourg ou Deauville…). En face heureusement l’ Alliance aligne l’Ariya, Ford son Mustang Mach-e et bientôt son me too de chez Renault. Sans oublier le teasing à rallonge de Hyundai… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Dark : tu le déçois, tu n’es pas revenu sur l’information de AXSporg et les terribles problèmes de fiabilité des moteurs électriques PSA mais pas que avec des fusées qui s’envolent en pagaille pour le malheur de la sécurité sur le plancher des vaches. D’ailleurs je ne le suis pas, je n’en parle pas.

darkargos
Invité
Désolé j’essayais déjà de me remettre de la tranche de rire avec les rappel des AMI et leur ouverture de porte automatique ou le côté biodégradable de certaines soudures… Effectivement L’Argus parle de cette campagne de rappel de e208. Il ne faut pas tirer sur l’ambulance, les chiffres d’immatriculation de janvier en Europe parlent d’eux mêmes pour Stellantis. Il y a du pain sur la planche mais pas de beurre dans les épinards car il faut bien alimenter les estomacs voraces des actionnaires helvètes Peugeot et bataves Exor. Du coup on externalise, on rogne, on bricole, on bidouille. C’est une… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Darkago : ce qui me sidère est l’ecart entre les affirmations des formations des ouvriers Peugeot par une équipe premium de chez Mercedes, l’affirmation de ce qu’on va réduire les réductions, bref, qu’on a compris le mal Français cette fois et qu’on va faire d’emblee de la qualité.

Rien n’a changé.

Achille Talon
Invité

Drôle de patchwork. Dessin général faisant penser à une Ford, la calandre fait effectivement penser à une BMW, l’arrière ressemble à une Seat.
La planche de bord est complètement ratée, avec un téléviseur planté au centre, qui captera toute l’attention du conducteur, des aérateurs centraux qui rafraîchiront bien les dessous de bras.
Pour le reste, c’est plutôt encéphalogramme plat.
La limitation de vitesse est rigolote. Si tu es riche, c’est 180 km/h, sinon, 160 !

Rickyspanish
Invité

SUV, crossover, espèce de monospace ? Ces nouvelles silhouettes d’électriques me laissent un peu perplexe.
Ils font des silhouettes « hautes » pour au final les rabaissées au max…
Quant à l’écran : beaucoup trop petit !

wpDiscuz