Accueil Actualité L’essentiel de la semaine automobile par leblogauto.com

[Podcast 134] L’essentiel de la semaine automobile par leblogauto.com

0
7
PARTAGER

Au programme cette semaine: le bilan financier 2020 de Renault, le marché européen en janvier, l’ACEA exhorte Bruxelles d’inciter au déploiement des bornes, une usine de batteries dans le Pas-De-Calais. Enfin l’essai et les nouveautés de la semaine.

C’est l’heure du bilan financier 2020 pour Renault. Le chiffre d’affaires de 43,5 milliards d’euros est en baisse de 22% par rapport à 2019. Le groupe affiche des pertes nettes de 8 milliards d’euros. Ce chiffre inclut celles de Nissan à hauteur de 5 milliards. Les meilleurs résultats du second semestre n’ont pas suffi. Avant même la crise, la marque avait mis en place un plan de réduction des coûts. Il a déjà permis d’économiser 1,5 milliard d’euros. « Nous allons deux fois plus vite que prévu » précise Luca De Meo. Il ajoute que 2021 sera encore une année difficile, compte tenu des incertitudes persistantes.

Le marché européen peine à redresser la barre. Avec environ 840 000 voitures vendues en janvier, il démarre l’année sur une baisse. Elle atteint 25% par rapport au même mois en 2020. La Suède et la Norvège en croissance font figure d’exception. La France ne perd que 6%, bien moins que la moyenne continentale. L’Espagne chute de 50%, le Royaume-Uni de 40, et l’Allemagne de 30. Volkswagen arrive en tête avec plus de 90 000 unités, soit 11% de parts de marché en janvier. Premier français, Peugeot en seconde position avec 30 000 exemplaires de moins. Toyota complète le podium. Renault arrive 6ème avec 48 600 unités, juste derrière BMW et Mercedes.

L’association européenne des constructeurs automobiles alerte Bruxelles. Selon eux, si l’Union ne fixe pas d’objectifs chiffrés de points de recharge, leur secteur sera en difficulté. Les véhicules électriques commencent à s’imposer dans le paysage. L’ACEA aimerait 1 million de bornes au moins d’ici 2024, et 3 millions en 2029. Pour que les acteurs impliqués puissent planifier leur production, Il faut que le maillage des points de recharge suive. Leur déploiement doit monter en puissance. Sinon, même les objectifs fixés par l’Europe contre le changement climatique sont menacés, précise leur Président.

Douvrin accueillera l’usine de batteries ACC, appartenant à Stellantis et Total. Selon sa future direction, le site calaisis emploiera de 1 400 à 2 000 personnes. Elle cohabitera avec la Française de mécanique, qui assemble des moteurs thermiques pour le groupe franco-italien. L’ACC, pour Automotive Cells Company, va d’abord ouvrir cette année un centre de recherche à Bruges, en Gironde. Viendra ensuite une chaine de montage prototype à Nersac. La première pierre du site de production de Douvrin sera posée en 2022. L’usine sera opérationnelle fin 2023.

Ne ratez pas l’essai de la semaine. Nous prenons le volant d’un SUV électrique majeur, l’Audi e-tron S de 503 chevaux.

Enfin les nouveautés de la semaine: la Porsche 911 GT3, terreur des circuits. Un modèle très important pour l’avenir de Nissan, le Qashqai. Enfin, une version plus dynamique du Skoda Enyaq.

 

 

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "[Podcast 134] L’essentiel de la semaine automobile par leblogauto.com"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

Allo Ema, peux tu faire un copier coller sur la question de Viously. Obviously, c’est pas encore ça…

Thomas
Invité

Et la semaine prochaine, les deux grosses actus: présentation de la toute nouvelle Mercedes Classe C mardi, et présentation du tout « nouveau logo »(en fait celui de 1960 😀 )de Peugeot, jeudi…

😉

C Ghosn
Invité

Tout e nrestant dans l’actu auto. Un gris changement et non des moindre , total devient Totalenergies.

Thibaut Emme
Admin
Total pourrait devenir TotalEnergies 😉 Le changement reste soumis à approbation par l’Assemblée Générale ordinaire du 28 mai prochain. Ce changement n’est finalement que le reflet du virage initié par feu Christophe de Margerie qui savait que le pétrolier devait devenir énergéticien. Entre les batteries, les panneaux photovoltaïques, les centrales électriques, etc. Total va de moins en moins dépendre du pétrole (environ 30% du CA). Mais c’est initié depuis des années…En 2020, les produits pétroliers dans leur ensemble (carburants auto, camion, avion, fioul domestique, solvants, pétrochimie, etc.) ne représentent que 55% du CA de Total. D’ici 2025, Total devrait avoir… Lire la suite >>
versdemain
Invité

Fin des années 1990 le nom du groupe était « TotalFinaElf », en 2003 il fut simplifié à Total.

2016 achat de Lampiris, 2017 changement de nom par « Total Spring » (électricité)

2018 rachat de Direct Energie, puis fusion avec Total spring le tout renommé « Total Direct Energie » en 2019 le leader Français de l’électricité renouvelable.

la clientèle européenne de Total atteint 8,5 millions de clients sur « électricité »

Alors 2021 et la suite, rachat fusion , rachat fusion, etc… (actuellement 900 filiales)

ema__
Invité

Et toujours pas d’info de LBA sur ces vidéos aussi envahissantes qu’inutiles (pour la plupart d’entre elles).

Je vais arrêter LBA un temps, je ne reviendrai qu’épisodiquement pour voir si les vidéos automatiques et aléatoires sont toujours là, ou s’il y a un article de LBA à ce sujet.

Bonne soirée à toutes et à tous.

wpDiscuz