Accueil Le Mans L’Hypercar Glickenhaus 007 LMH a pris la piste

L’Hypercar Glickenhaus 007 LMH a pris la piste

0
15
PARTAGER
Glickenhaus

La Scuderia Cameron Glickenhaus a effectué les premiers roulages de son hypercar 007 LMH à Vallelunga.

Jim Glickenhaus a du mérite, car il faut oser se lancer dans une catégorie où il se frottera à des géants comme Toyota, Peugeot et désormais Ferrari. Il a été le premier à confirmer son engagement dans la catégorie Hypercar proposée par l’ACO.

En bonne compagnie

C’est Romain Dumas qui s’est chargé des premiers tours de piste, puisque le français, déjà auréolé d’un grand palmarès en Endurance avec Porsche, fait partie de la sélection « premium » recrutée par Glickenhaus, avec Ryan Briscoe, Pipo Derani (pilote réputé en IMSA), Franck Mailleux (également présent au circuit), Gustavo Menezes, Olivier Pla et Richard Westbrook. Il ne s’agissait évidemment pas de tests de performance ni même de longévité, mais d’un classique « déverminage » visant à vérifier que les systèmes embarqués fonctionnent correctement. Glickenhaus s’est néanmoins bien entouré, puisque l’exploitation est gérée en partenariat avec l’expérimenté Joest Racing et le moteur a été confiée au célèbre préparateur français Pipo, qui s’est occupé du V8 3.5 litres. Ce premier roulage a été l’occasion d’en entendre le bruit et le son est plûtot agréable !

 

Elle a du charme et du coffre

Les premières photos permettent aussi d’avoir un aperçu du look hypercar. La Toyota GR01 avait surpris (et même déçu certains) en raison de sa grande ressemblance stylistique avec les précédentes LMP1 mais la SCG 007 propose un style déjà plus conforme à l’idée que l’on se fait de ces hypercars Le Mans, à savoir un croisement entre le prototype (grands passages de roues, aileron de requin) et la supercar de route. L’avant, avec son long capot avant, a un petit air de l’Ultima GTR tandis que l’arrière est dominé par un très imposant aileron sur lequel sont greffés de nombreux appendices aérodynamiques, ce qui laisse présager d’un appui très important.

«Le premier jour avec la SCG 007 LMH a été très positif, a commenté Romain Dumas sur les réseaux sociaux. Le matin fut un vrai déverminage. Nous avons ensuite pu rouler sans problème durant l’après-midi. Il faut garder en tête que c’est une nouvelle voiture et un nouveau moteur pour une nouvelle catégorie de prototype. C’est toujours une étape importante du projet.»

D’autres séances sont prévues à Monza début mars, puis à nouveau à Vallelunga. SCG ne veut cependant pas précipiter les choses et devrait être absente de la manche d’ouverture de la saison du WEC, dans un mois, à Portimao.

Images et vidéo : Scuderia Cameron Glickenhaus

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "L’Hypercar Glickenhaus 007 LMH a pris la piste"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Sympatoche !!

🙂

Bizaro
Invité

Bon finalement, les hypersportives du Le Mans sont quand même très proto.

Mwouais
Invité

En plus pratiques : quel est le volume du coffre d’ailleurs ?

Thibaut Emme
Admin

Hélas (selon moi). Mais cette SCG 007 LMH est moins proto 2020 et plus proto 70’s.

A comparer avec des Ferrari 312P par exemple. Perso j’adore…Et ce son ! « coeur avec les doigts » 😀

AXSPORT
Invité

Il y a du potentiel

💪

toto
Invité

je suis que elle sera mieux que la Ferrari qui sera très bon si ils font du aussi bon très boulot comme en formule 1

Thibaut Emme
Admin
Ne pas oublier qu’elle ne sera que thermique, que propulsion. Donc il faut qu’ils en profitent cette année. En gros, ils vont se battre avec Alpine (Oreca R13 + Gibson thermique) pour le podium derrière Toyota. Plusieurs hypothèses : – 1 : Toyota a des pépins techniques et 1 seule voiture voit l’arrivée. Plus de chance pour Alpine et Glickenhaus de monter sur le podium. Perso j’y crois moyen au pépin technique. Cela arrive hein, mais Toy c’est une machine de guerre en endurance. Accident sans doute plus probable. – 2 : Toyota fait 1 et 2. Alpine et Glickenhauss… Lire la suite >>
toto
Invité

avec arriver de ferrari la météo pour 2023 anonce de très fort risque d’averse d’avantage sur la concurrence avec forte pluie et accumulation d’accore secret (tu vois se que je veut dire )

Invité

Déjà je trouve ça incroyable que toute la construction de la voiture soit documenté (un rêve pour celui qui va la faire en 3d)

Aussi je la trouve très différente des images 3d montré jusque la, elle parait plus courte et avec un avant bien plus large

Et pour fini: le capot avant contient un message caché
https://cdn.discordapp.com/attachments/408387293141925889/809873304029495366/20210212_194703.jpg

Mwouais
Invité

Un Easter egg Sur Une hypercar 🙂
J’apprécie beaucoup ces amusements d’ingénieurs ou de dessinateurs industriels.

Voir à ce sujet celui sur la Mustang Mach e.

MINI_Stig
Invité

Le design de la voiture a quand même très nettement évolué au cours des différentes 3D présentées au fur et à mesure du temps, elle a fortement dérivé vers un look de proto !
Finalement on revient juste à des protos dans le style des années 2000.

J’imaginais vraiment autre chose pour les Hypercar quand même.

davdan
Invité

Vous ne pouvez tout de même pas dire qu’elle est : »BELLE » !!!
sans être moche il n’y a tout de même pas de quoi s’extasier …

Thibaut Emme
Admin

En fait elle est « belle » pour une voiture de course. Elle ne ressemble pas au proto GR 10, ni aux anciennes LMP1.

Par contre, cela ne vaut pas une type D ou autres beautés pré-1970 🙂
Perso je la compare aux Ferrari 312P ou même Porsche 917.

wpDiscuz