Accueil Constructeurs chinois Ford abandonne ses projets avec Zotye… qui est mort

Ford abandonne ses projets avec Zotye… qui est mort

0
14
PARTAGER
Zotye TS5

En 2017, Ford s’associe Zotye pour produire des voitures électriques en Chine. Le constructeur américain a officialisé l’abandon de cette association. Une décision logique étant donné l’état de « mort cérébrale » de son partenaire chinois…

  • Projet d’accord signé en 2017, mais sans jamais aboutir à une vraie coentrerprise
  • Production de véhicules électriques plus ouverte depuis 2018
  • Zotye en état végétatif depuis près d’un an

L’accord signé entre Ford et Zotye marquait une volonté de relance de la part du constructeur américain en Chine alors que sa part de marché descendait sous la barre des 4%, après avoir approché celle des 6 quelques années plus tôt. Mais cet accord ne pouvait plus mal tomber. En effet, à quelque jours près le gouvernement chinois confirme qu’il autorise l’implantation de sites de production de véhicules électriques sans obligation de partenaire local. Tesla s’engouffre dans le brèche…

Quelques mois après la signature, la chute

Depuis la signature de cette accord voici un peu plus de trois ans, le projet n’a en fait que très peu avancé à Dearborn comme à Yongkang. C’est que Zotye a été très impacté par la crise du marché depuis 2018, puis achevé par la pandémie. Le constructeur tient en effet sur un modèle économique assez précaire, avec sa gamme de plus d’une douzaine de modèles pour un peu plus de 300000 ventes au meilleur de sa forme. Fin 2019 déjà les fournisseurs comme les salariés commencent à s’agiter autour de factures et salaires impayés. La marque Traum lancée en 2017 est mise en faillite. Au printemps 2020, les procès s’engagent. La division véhicule électrique Zotye New Energy est déclarée en faillite début décembre. Et à la fin du même mois c’est la maison mère du constructeur, Tech New Group coté à la bourse de Hong-Kong, qui est à son tour officiellement en faillite. De fait, Zotye n’a vendu aucun véhicule depuis mars 2020. Ses ventes sur l’année ont été de 3573 unités. Elle sont en fait en baisse continue depuis le record de 2016 et 332000 unités : 315000 en 20917, 255000 en 2018, 152000 en 2019.

Autant dire qu’à ce jour Zotye est devenu un constructeur zombie, pas encore officiellement déclaré mort, mais sans production et dans l’attente de généreux investisseurs qui souhaiteraient investir. Ce qui conditionne une reprise est la précieuse licence de production, qui intéresserait une start-up. Auquel cas la marque Zotye en elle même et ses divers modèles (pour la plupart des copies) ne seraient certainement pas réactivés.

Et Ford confirme donc à présent l’inévitable, l’abandon du projet de coentreprise. En contrepartie, la coentreprise Changan-Ford produira prochainement la Mutang Mach E.

Notre avis, par leblogauto.com

Par son annonce, Ford ne fait que prendre acte de la mort de son partenaire. Le partenariat signé en 2017 avait déjà étonné, tant dans le choix du partenaire à la réputation sulfureuse de photocopieur, que du calendrier au moment même où Pékin envisageait de libéraliser la production de véhicule électrique. Au final, il semble que Ford a tout simplement perdu 3 ans dans la course au véhicule électrique en Chine…

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Ford abandonne ses projets avec Zotye… qui est mort"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
darkargos
Invité

Parfois c’est l’inverse qui se produit, Changan voyant l’impéritie de la marque DS en Chine a préféré plié baggage et chercher meilleur fortune ailleurs délesté de foyer de perte. L’usine a été cédée à Baoneng, autre zombie automobile chinois… DS est donc une marque sans usine en propre en Chine qui sous traite la production de ses quelques unités mensuelles de DS7 et DS9, cette dernière sera ensuite expédiée en conteneur en Europe pour représenter l’apogée du luxe à la française…

Navigator84
Invité

Euh Baoneng n’est pas un zombie chinois. Seulement un grand groupe qui a vu une opportunité pour se diversifier dans l’automobile avec la reprise de Quoros puis de l’ex-usine CAPSA. Tout comme Evergrande qui veut produire des voitures électriques.

Au final, en quoi c’est si différent d’Apple ?

darkargos
Invité
Qoros est une marque zombie, regarde l’évolution des ventes: 2018 62,252 2019 22,968 2020 13,626 Bon certes on a pas encore atteint la rigidité cadavérique de DS: 2018 3,867 2019 1,254 2020 427 Changan en 2020 c’est plus de 1 million de voitures avec ses sous marques Oshan ou Cos, et des modèles impressionnants comme le Uni-T ou le Oshan X5. Allez voir à quoi ça ressemble et vous comprendrez que pragmatique et cynique, Changan réalisant que PSA n’aurait plus rien à lui apporter (en interne chez PSA on doit bien se douter que le vol des brevets et savoir… Lire la suite >>
SGL
Invité

Ça fait longtemps que l’on n’avait pas parlé de DS + la Chine ….en mal (bien évidemment) ! 😉

zeboss
Invité

un sujet sur la chine dkg arrive
un sujet sur fiat dkg arrive
un sujet sur zeboss, dkg arrive (non là pas possible).
bref en effet dkg est un névrosé qui essaye de placer sa vindicte sur PSA / Stellantis à tous bouts de champs…
y compris dans des sujets sans rapports avec la choucroute…

Lee O Neil
Invité
C’est ce que je disais il y a une dizaine de jours : https://www.leblogauto.com/2021/01/nouvelle-tesla-model-s-plaid-840-km-dautonomie.html#comment-1316200 Je ne suis pas médecin mais on ne serait pas en présence d’une névrose obsessionnelle ??? Toujours trouver un parallèle avec DS ou une autre marque de l’ex-groupe PSA dans le but d’en dire du mal : ce n’est pas de l’obsession quand ça revient toujours, encore et encore ? On parle ici de l’association Ford/Zotye qui va mal et dès le premier message, on est sur l’association DS/Changan ! Et un deuxième message avec les ventes de DS en Chine : quel est le rapport… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

@Lee O neil : tu ne demandes pas à un fetichiste des pieds de s’intéresser demain à l’apparente finesse d’un visage.

Ne demande pas qu’on verse de commentaires sur Mercedes alors que notre truc, c’est les pieds 🙂

Navigator84
Invité

Il faudrait peut-être repréciser le contexte de l’époque (2017) : Ford qui dévisse en ventes, un gouvernement chinois qui fait le forcing dans l’électrique, Ford qui a zéro voiture électrique dans sa gamme, Zotye qui a différents modèles électriques dans sa gamme.

En 2021 : Zotye est en mort cérébral, Ford a investi dans l’électrique, Ford qui vend un modèle de son partenaire chinois Jiangling, Ford qui vend un modèle électrique de son partenaire chinois Jiangling.

En bref, on nous a sauvé de voir un modèle Zotye badgé Ford.

Navigator84
Invité

Le fait que Zotye soit une entreprise privée ne l’a pas aidé à être sauvé (cf l’article sur Brilliance).

Sinon, dans la galaxie Zotye, il y a aussi les marques Hanteng, Hunkt et Dorcen qui ont des liens plus ou moins lointain avec Zotye. Dorcen a d’ailleurs un projet d’export vers l’Allemagne sous le nom d’Elaris : https://www.elaris.eu/

Rakihoney
Invité

C’est une bonne nouvelle pour JLR qui a failli subir cette nouvelle copie :
https://www.largus.fr/actualite-automobile/range-rover-la-copie-chinoise-parfaite-jusque-dans-le-moindre-detail-10531398.html
Un tel copieur ne fera pleurer personne.

Invité

On peut avoir des gros doutes sur l’avenir de Ford . En dehors des USA les ventes régressent fortement, en particulier en Europe et en Chine, et avec l’abandon du Brésil et à terme de l’Amérique du Sud, cet acteur autrefois majeur devient de plus en plus un second couteau.
Cet épisode d’une alliance avec une marque très mineure est aussi un exemple du manque de vision de ses dirigeants.

darkargos
Invité

Ford en Europe ça ne va pas fort mais ils restent numéro 6 avec 650 000 ventes en 2020. Que dire d’Opel son grand rival aux yeux des clients qui est sorti du top 10 et affiche un piteux -40%. Il y a plusieurs marques qui devraient disparaître avant Ford en Europe, le Puma marche très fort , et Ford a déjà converti une bonne partie de sa gamme à l’hybridation. Pour moi ils sont loin d’être enterrés.

Invité

Ford et Opel avaient chacun 11,5% de part de marché en Europe en 1990 ( données ACEA ).
En 2020, 5,5% pour Ford et 4% pour Opel.
Si c’est mauvais pour Opel, racheté et qui peut compter sur des synergies de groupe ( c’est déjà le cas) , ce n’est guère brillant pour Ford qui ne peut compter que sur lui-même.
Rendez-vous dans 10 ans et probablement bien avant…

Thomas
Invité

Chez Opel tout n’est pas encore renouvelé(Astra et Insignia restent des modèles « GM », sans compter le Movano qui doit lui aussi passer chez Stellantis dès cette année) 😉

wpDiscuz