Accueil Actualité Audi e-tron GT: infos et photos

Audi e-tron GT: infos et photos

0
87
PARTAGER

Voici les nouvelles Audi e-tron GT quattro et RS e-tron GT. Le constructeur a dévoilé également la plupart des informations techniques. 

Une calandre Singleframe inédite

L’Audi e-tron GT va débouler dans quelques mois sur les routes. Sans son camouflage, on découvre une berline dans la pure tradition Grand Tourisme maison, si l’on en croit le constructeur. Elle se démarque largement de ce que l’on trouve aujourd’hui dans le catalogue. Toutefois, on reconnait le style Audi au premier coup d’oeil.

La face avant dévoile une calandre Singleframe inédite. Elle est peinte de la même couleur que le reste de la carrosserie. Pour la mettre en valeur, un masque noir intégrant les feux l’entoure. Son profil fluide se termine sur un arrière fuyant. Les ailes sont largement marquées, elle est bien assise sur la route, reposant sur de très grandes roues.

Une sellerie en bouteilles (plastiques) recyclées

La signature lumineuse est très proche de ce que l’ont voit aujourd’hui. Elle se remarque encore plus à l’arrière avec ces feux plus proéminents que ceux d’une A7. L’habitacle, le plus moderne jamais vu sur une Audi, s’apparente tout de même à celui d’autres modèles du constructeur.

Il est à noter que les matériaux de la sellerie notamment, peuvent provenir du recyclage de bouteilles en plastique. Le Virtual Cockpit Plus constitue l’instrumentation. Un très large panneau de bois soulignant l’écran du MMi peut être choisi. Tous les passagers sont placés très bas, pour optimiser le centre de gravité.

Interior

476 et 598 chevaux

Il y aura deux modèles, à commencer par l’e-tron GT quattro. Elle comporte deux moteurs, un à l’avant de 175 kW (238 ch) et un à l’arrière de 320 kW (435 ch). Les 390 kW (530 ch) sont atteints pendant 2,5 s à l’occasion d’un launch control (contre 350 kW / 476 ch le reste du temps, couple 630 Nm). Le moteur arrière transfère son couple à une transmission à deux rapports.

La RS e-tron GT partage le même bloc avant. L’arrière développe lui 335 kW (456 ch). La puissance maxi s’établit à 440 kW (598 ch). Avec le boost, elle atteint même les 475 kW (646 ch). Le couple est « camionesque » avec une valeur de 830 Nm. Le mode « efficiency » le plus économe, priorise le moteur avant. Pour les autres, la voiture fonctionne en quattro. En option sont disponibles les roues arrières directrices.

Autonomie de 488 kilomètres

La batterie Lithium-ion est logée entre les deux essieux. Les 33 cellules peuvent stocker 85 kWh d’énergie utile. 4 circuits de refroidissement régulent leur température. Ils peuvent aussi réchauffer la batterie jusqu’à 50 degrés. L’e-Tron GT a droit à une pompe à chaleur de série, qui augmente la clim dans l’habitacle. Autonomie annoncée de 472 et 488 kilomètres. Grace notamment à sa technologie 800 volts, elle peut supporter une recharge DC de 270 kW.

Elle peut récupérer 100 km d’autonomie en 5 minutes, et passer de 5 à 80% en 23 minutes dans des conditions idéales. En dehors de cela, les deux modèles peuvent se recharger sur des prises AC 11 kW standard (option 22 kW) en une nuit selon le constructeur. Evidemment les propriétaires auront accès au réseau Ionity. On a hâte d’entendre également le e-tron sport sound en vrai.

Assemblée sur les chaines de la R8

Elle sera assemblée à Neckarsulm aux côtés de l’Audi R8. En Allemagne l’e-tron GT quattro sera vendue à partir de 99 800 euros et la RS e-tron GT à 138 200 euros. Les photos en-dessous!

 

Poster un Commentaire

87 Commentaires sur "Audi e-tron GT: infos et photos"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
NIC084
Invité

Pourquoi autant de puissance pour si peu d’autonomie 🤦🏻‍♂️
Vraiment les allemands sont dépassé face à tesla sur l’électrique

SGL
Invité

La puissance en électrique, c’est facile… Ce qui n’est pas facile, c’est d’avoir une bonne autonomie !

SGL
Invité

Ben… Si c’est facile d’avoir une bonne autonomie sans 1 tonne de batterie et ne pas dépasser 60kmh… Allez-y, donnez votre formule !
C’est un coup à devenir milliardaire… Avec un brevet. 😉

Klogul
Invité

serieusement sgl arreter de raconter des aneries faire de la puissance sur un gmpe c est pas simple… mais bon on voit que vous ne travailler pas dans le domaine

SGL
Invité

Enfin @Klogul, c’est plus facile de sortir 1000 ch d’un moteur électrique qu’un moteur thermique… OUI ou NON ?
Le nerf de la guerre dans la VE, c’est, principalement, au niveau de la batterie… OUI ou NON ?
Si l’on ne veut pas « raconter des aneries » il faut identifier les vrais enjeux, sinon on est totalement à l’Ouest.
Vous n’avez pas remarqué qu’il y a 100 x plus de star-up qui propose (plus facilement) des nouvelles VE que des VT !?
Cela n’empêche pas que le développement d’un bon GMP électrique n’est pas à la portée de tout le monde.

Thibaut Emme
Admin
@SGL : Non et non 🙂 Oui on peut faire « facilement » un moteur électrique de plus de 700 kW. Mais faire un bon moteur électrique de plus de 700 kW ce n’est pas simple et c’est coûteux. Il y a la longévité, la consommation, les composants, etc. ce n’est pas un simple bobinage de cuivre… Pour preuve, les derniers moteurs de la Model S Plaid qui emploient différentes techniques modernes (et donc coûteuses à développer puis mettre en oeuvre). Alors oui, on pourrait se contenter d’un mauvais moteur de 700 kW. Mais à ce moment se posera la question de… Lire la suite >>
SGL
Invité

J’en ai pleinement conscience l’importance d’un bon GMP Elec
J’avais même envoyé un lien sur le nouveau moteur électrique de Tesla sous forme de boutade quand quelqu’un parlait d’un moteur « noble »
Il n’en reste pas moins, que par ordre d’importance la batterie reste le talon d’Achille de la VE … Et tout de suite derrière les logiciels + la qualité du moteur électrique ont leur importance.
Mais de prime abord, le jugement d’une VE ne peut se faire uniquement pas en regardant que la puissance sans prendre en compte l’efficience du GMP électrique et sa batterie.

Thibaut Emme
Admin
Si c’était la batterie, il suffirait de mettre plus de kWh que le petit camarade… Prenons deux Françaises histoire de ne pas rentrer dans des considération « Tesla c pas du premium, etc ». D’un côté la Zoe, de l’autre la e-208. Toutes les deux sont des citadines électriques. Toutes les deux ont peu ou prou la même batterie à quelques kWh près, densité, volume, voltage, etc. Toutes les deux fonctionnent sous 400 volts, ont 52 et 50 kWh de capacité, etc. Côté moteur, on a le R110 ou le R135 pour la Zoe et un 136 ch pour la e-208. Donc… Lire la suite >>
SGL
Invité

Je n’en disconviens pas.
Ce n’est pas parce qu’une chose est d’une importance N°2, qu’elle ne soit pas importante !
C’est également valable pour la chose d’une importance qui arriverait en 3ème position.

Thibaut Emme
Admin

Je vous rappelle votre propos : « Le nerf de la guerre dans la VE, c’est, principalement, au niveau de la batterie… OUI ou NON ? » 😀
Principalement implique #1 😉

SGL
Invité

Euh oui quand même…
Je confirme !

gigi4lm
Invité

@SGL : Pas au niveau de la batterie mais de l’efficience. Et bien évidement la batterie y contribue, mais pas toute seule.

SGL
Invité

Oui @gigi4lm
Moteur à aimants permanents à la place du moteur à induction.
Il n’en reste pas moins que les plus gros progrès à faire sont au niveau des batteries…
Si le problème des batteries chez la VE n’existait pas, la VT n’aurait jamais connu son développement !
Vers 1900-1910, il avait plus de voitures électriques que des thermiques, me semble-t-il ?

Thibaut Emme
Admin

« Vers 1900-1910 » >> Non c’est avant 😉

En gros les premières voitures automobiles sont à vapeur (l’Obéissante par exemple) puis électriques.
Le Belge Jenatzy par exemple (première automobile à dépasser les 100 km/h, la Jamais Contente, électrique) c’est 1899 🙂
Le moteur thermique n’était pas top top à l’époque.
mais dès qu’un moteur 4 temps fut au point, le thermique a pris le pas sur l’électrique.

SGL
Invité

J’avais marqué dans ma mémoire que c’était grosso-modo la Ford T de 1908 qui avait tué la VE de l’époque !?

Thibaut Emme
Admin
Non. La Ford T a été celle par laquelle la « mass production » (relatif) est arrivée. Mais cela faisait un paquet d’année qu’il y avait des voitures quasi exclusivement thermique. Les premières Peugeot (des tricycles comme souvent à l’époque) étaient à vapeur (avec Léon Serpollet) en 1889 à l’exposition universelle de Paris. Mais la Type 2 qui lui succède à peine 2 années après, puis la Type 3 ont un moteur Daimler Type P qui est historiquement le premier moteur thermique fonctionnel dans une automobile (d’autres moteurs à combustion existaient sans être vraiment fonctionnels dans une voiture). On est encore avant… Lire la suite >>
SGL
Invité

OK, la Ford T étant plus le coup de grâce.

Mwouais
Invité

@klogul : j’ai pensé à toi pour une part importante de ce que ce n’est pas sorcier non plus même si le moteur n’est qu’un aspect et le plus facile sans doute.

Cette explication étant claire et simple, je la mets ici :
https://youtu.be/UQ9Cfk-ovXs

amazon
Invité

tout à fait d’accord!
Par contre question dessin, ils ont encore la main chaude!
elle est quand même magnifique, dommage qu’audi sorte toujours ses modèles avec des gris verdatre wehrmacht

Jdg
Invité

Ca a l’air pas mal du tout !
Et puis enfin un style affirmé qui est plaisant à voir

C Ghosn
Invité

Le Lidar, et autres capteurs bien voyant , ca fait degueu tout de meme.

mich
Invité

Oui toute les autre marques essaient de planquer les radars, chez Audi c est « J AI DES OPTIONS DANS MA VOITUREEEEE »

greg
Invité

Les autres ont surtout moins de capteurs, qui sont donc par consequent plus faciles a dissimuler….

SGL
Invité

Un avion de chasse… Avec un projecteur de flak. 😉

SGL
Invité

C’est secret certainement, mais l’auto possède combien de pourcentage avec la Porsche Taycan ?

Mwouais
Invité

Toi qui rêve devant le prix juste d’une Dacia, tu as ici l’affaire du siècle : une Porsche au prix abordable.

SGL
Invité

Ah, mais je pense qu’Audi justifie plus leurs prix dans le HdG que leurs BdG.
Une RS6, n’est pas spécialement chère pour ses prestations.

Mwouais
Invité

J’aime assez bien son style affirmé et techno avec l’affirmation de vitesse dans ses lignes, loin de la fadeur normative de nombreuses voitures actuelles ou de l’apparente complication pour se donner un style.

Ici la ligne est cohérente avec le contenu.

J’aime aussi les clichés de la blonde sur le siège passager qui carresse des bouteilles recyclées et l’homme sur le siège conducteur qui maîtrise la commande. Chaque chose à sa place vous disais-je…

wpDiscuz