Accueil Dongfeng Dongfeng Voyah Free

Dongfeng Voyah Free

0
6
PARTAGER
Dongfeng Voyah Free (2021)

Comme annoncé, et comme nombre des grands groupes chinois, Dongfeng lance Voyah, sa marque dédiée à l’électrique pour rivaliser avec les multiples start-ups. Le premier modèle de Voyah sera l grand SUV Voyah Free.

  • Marque haut de gamme électrique créée par Dongfeng
  • Style signé Ital Design
  • Electrique avec ou sans prolongateur d’autonomie

Le grands groupes chinois ont été logiquement plus lent à réagir au développement du marché du véhicule électrique que les start-ups. Et les résultats de Nio, Xpeng ou Weltmeister font des envieux. Car malgré des volumes encore réduits, leur image est bien supérieure à celle des constructeurs établis. Ces derniers ont donc opté pour le lancement de nouvelles marques dédiées. Arcfox chez BAIC par exemple, et Voyah chez Dongfeng. Arriveront par la suite des marques créées par SAIC, Changan (en partenariat avec CATL et Huawei) ou Greatwall.

Le premier modèle de Voyah (phonétiquement proche de voyage) sera donc un grand SUV. Baptisé Free, il avait été annoncé plus tôt dans l’année par le show-car iFree. Suivra une berline annoncée au salon de Pékin par la iLand. Mesurant 4m91, il sera oppose aux Nio ES8 ou Leading Ideal One.

Electrique avec ou sans prolongateur d’autonomie

Il partage d’ailleurs une caractéristique d’importance avec ce dernier, avec une version dotée d’un prolongateur d’autonomie. Le 1.5 Turbo de 109 ch permet ainsi de porter l’autonomie à 860 km (NEDC). Sans elle sera de 500 km. La capacité des batteries n’est pas précisée mais les deux moteurs électriques apportent 500 kW / 680 ch et 1000 Nm.

Le style ne joue pas dans l’originalité. Signé Ital Design il s’inscrit dans une veine proche des projets d’Hybrid Kinetic (par Pininfarina) ou encore Maserati… Classicisme donc opposé à des objets plus modernes pour les start-ups. A l’intérieur, on retrouve une disposition en 3 écrans de plus en plus courante sur les modèles électriques chinois. Un petit écran circulaire en haut de la planche de bord sera chargé de personnifier l’assistant personnel connecté.

Notre avis, par leblogauto.com

Les grands groupes chinois peinent à rehausser leur image, y compris auprès sur leur marché local. L’arme habituelle de la nouvelle marque est donc à nouveau de sortie… Des starts-ups ou de ces marques de grands groupes, lesquelles dureront le plus longtemps ?

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Dongfeng Voyah Free"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

Opel SIgnum à la première apparition, Velsatis de profil…
Pas la peine d’aller chez un styliste Italien si c’est pour ressortir des profils connus (heu en fait pas tant..)..

Mwouais
Invité

C’est plutôt joli pour un SUV. Sinon le retour de montant C digne d’une Seat Altea XL.
Intérieur comme extérieur, peu de propositions européennes plus intéressantes hormis à être Range ou Volvo peut-être. Un GV80 chez Genesis comme concurrence en thermique.

Prix du bestiau ?

500kW, si cette information est vraie, c’est presque inquiétant de s’imaginer ce qu’on veut faire avec ces voitures ! J’aime l’idée évidemment 🙂

labradaauto
Invité

mardi matin début janvier : je regarde les clichés du fourgon vitré: Sur la route verglacée plus haut, vous circulez avec ce machin . Il faut stopper pour croiser un poids lourd également . la route est bombée. Mais c’est sur avec ce « machin » le poids vous emporte dans le talus. Vous avez le cabestan ? Salut, je m’en vais. j’fais mon troll ce matin, suis pressé

Nico
Invité

L arrière et le profil ressemblent beaucoup au Velar. Un peu décevant ce manque d originalité de la part d Italdesign

panama
Invité

Deux réflexions qui me viennent à chaque fois.
1. je me demande comment font les consommateurs chinois pour s’y retrouver devant cette pléiade de marques qui naissent et disparaissent à cette vitesse ahurissante…
2. y a t-il vraiment un marché de l’occasion en Chine ?

wpDiscuz