Accueil Constructeurs Allemagne : l’industrie auto contre un confinement durci

Allemagne : l’industrie auto contre un confinement durci

0
3
PARTAGER

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement allemand discute d’un durcissement d’un confinement outre Rhin, envisageant l’arrêt d’activités industrielles durant plusieurs semaines. L’industrie automobile met en garde contre les conséquences négatives que pourraient avoir de telles mesures.

Mise en garde de l’industrie automobile allemande contre un confinement durci

L’industrie automobile allemande a mis en garde contre les conséquences d’un durcissement des mesures de confinement incluant des gels obligatoires d’activité pour les usines d’outre Rhin.

Ces dernières figurent parmi les différents scénarios étudiés par la Chancelière allemande, Angela Merkel, et les dirigeants des länder pour lutter contre la progression du Covid-19 en Allemagne.

La balance avantages / risques n’impose pas de fermer les usines selon la VDA

Hildegard Müller, la présidente de la fédération de l’industrie automobile allemande (VDA), rappelle en guise d’arguments que la production automobile garantit les revenus de nombreux salariés, lesquels revenus contribuent au financement du budget de l’Etat, via l’application de taxes imposées directement sur ces rémunérations où sur la consommation de biens et services qui en découle.

Autre élément mis en avant : la dirigeante indique que les usines des constructeurs et des fournisseurs ne sont pas jusqu’ici signalées comme des foyers d’infection.

L’industrie, moteur de l’économie allemande

Le président de la fédération des industries allemandes (BDI), Siegfried Russwurm, avait d’ores et déjà mis en garde contre un durcissement du confinement. Mettant en avant le fait que l’industrie était le moteur de l’économie et de la prospérité allemande.

Une perturbation de la chaîne d’approvisionnements en cascade ?

“Une fermeture forcée des entreprises toucherait non seulement durement les entreprises concernées, mais elle pourrait aussi perturber les chaînes d’approvisionnement et entraîner des coûts élevés pour l’économie dans son ensemble”, a indiqué quant à lui le patron de l’institut allemand pour la recherche économique (DIW), Marcel Fratzscher, au Spiegel.

Notre avis, par leblogauto.com

Ce que n’ose dire l’industrie automobile allemande … mais qui pourrait faire toute la différence : que se passera-t-il au final si les constructeurs allemands sont contraints d’interrompre leurs activités … alors que la concurrence étrangère – notamment Tesla – n’est pas confrontée à de telles restrictions ?

Sources : DPA, Presse allemande

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Allemagne : l’industrie auto contre un confinement durci"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Décidément, l’année 2021 ne sera pas un retour à la normale…

Invité

En effet. Quand je vois les Français qui, soi-disant veulent un « nouveau monde » où l’écologie serait au centre des priorités, mais qui sont incapables d’avoir des gestes simples confirmant cette volonté (il suffit de voir le nombre de masques qu’ils jettent sur la voie publique ou dans la nature pour s’en convaincre), on se dit que le « nouveau monde » attendra.
Pour en revenir au sujet, tu m’étonnes qu’ils sont contre ! Pour eux cela sera l’économie d’abords

wpDiscuz