Accueil Divers 2 782 décès sur les routes en 2020 : merci les touristes...

2 782 décès sur les routes en 2020 : merci les touristes ?

0
36
PARTAGER
Silhouettes tuées
(c) Sécurité Routière

L’ONISR vient de publier son pré-bilan pour la Sécurité Routière pour l’année 2020. En dessous des 2 800 morts, c’est une année marquée par la Covid-19.

20% de baisse concernant tous les indicateurs de la Sécurité Routière pour l’année 2020. En brut, l’Organisme National Interministériel à la Sécurité Routière (ONISR) dénombre 2 782 décès sur les routes de Métropole et d’Outre-Mer. Du côté des accidents corporels, il y en a eu 47 523 soit une baisse de 19% par rapport à 2019. Pour les blessés, il y en a eu 59 060 soit une baisse de 20%.

En Métropole seule, 2 550 personnes seraient décédées en 2020 sur la route. L’ONISR emploie encore le conditionnel car le bilan n’est pas encore définitif. On considère comme mort dans un accident de la route, une personne décédée sur le coup ou dans les 30 jours qui suivent l’accident. A cela s’ajoutent 44 997 accidents corporels et 55 754 blessés en Métropole.

L’ONISR fait le rapprochement entre l’évolution du trafic routier et le nombre d’accidents. Bien vu Cap’tain Obvious ! Si cette corrélation est démontrée par les graphiques montrant l’évolution du nombre de victimes, des accidents, et du trafic sur une moyenne glissante sur 7 jours. En revanche, les courbes des tués suivent moins la courbe du trafic.

Le trafic a été fortement influencé par les deux confinements, mais également par l’absence de touristes en transit ou à destination de la France. La courbe de trafic 2020 est restée en dessous de la moyenne 2015-2019 jusqu’à la troisième semaine de juillet. Elle est repassée en dessous à partir de la mi-septembre.

Toutes les catégories d’âge sont concernées par la baisse du nombre de morts sur la route. La baisse la moins forte (-9%) concerne tout de même les personnes de 65-74 ans. Dans les catégories d’usagers de la route, il y a 389 piétons soit une baisse moindre que la moyenne. Les cyclistes aussi paient un lourd tribu avec 174 tués soit 13 de moins (-7%). Les cyclomotoristes ont aussi une baisse plus modérée que la moyenne (-4% seulement). Le pré-bilan 2020 est par ici.

Notre avis, par leblogauto.com

Evidemment cette année 2020 va faire partie des aberrations statistiques de la Sécurité Routière. Il faudra tenir compte de cette aberration les prochaines années. Il est – à priori – impensable que les gouvernants usent de confinement pour faire baisser durablement la sécurité routière.

Au moins, ces confinements auront pour bonne conséquence d’avoir fait créer des centaines de kilomètres de pistes cyclables (les coronapistes). Pistes qu’il convient désormais de pérenniser et surtout de séparer des voies de circulation (différence piste cyclable vs. voie cyclable) sous peine de possiblement voir le nombre de cyclistes tués ou accidentés grimper.

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "2 782 décès sur les routes en 2020 : merci les touristes ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Scal
Invité

Ouais, les primes d’assurance vont baisser !!! Ah ben non 🙁

Koko
Invité

20% de baisse du nombre de décès sur nos routes.
Génial, du coup, l’état va retirer 20% du nombre de radars implantés !

gigi4lm
Invité

Heu … je ne vois pas le rapport.
L’état pourrait aussi dire : Génial, on va pouvoir doubler le nombre de radars pour atteindre 40% de baisse.

Koko
Invité

Tu as raison, j’attends la comm du gouvernement….
« Les chiffres de la sécurité routière sont particulièrement bas, mais pour poursuivre notre effort, on va doubler le nombre de radars pour atteindre 40% de baisse. »
😂

wizz
Membre

sinon, en attendant, il y a les chiffres du service des cartes grises : il y a moins d’accidents avec les DS qu’avec les Audi, BMW ou Mercedes….

Koko
Invité

Attention, ce dernier post est limite « francophobe haineux anti PSA » !

Xavier
Invité

Une baisse significative dont il faut se réjouir. Impossible de mettre ce bilan au crédit de la prévention routière. Zut !
Certains diront qu’il y a l’effet 80km/h même s’il sera difficile à mesurer. On n’a pas encore entendu l’Edouard.
C’est une piste de réflexion car la fluidité du trafic représente une sérieuse concurrence à toutes les mesures inventées depuis quelques années.
Reste que la fluidification du trafic en 2020 a coûté cher.

seb
Invité

« La baisse la moins forte (-9%) concerne tout de même les personnes de 65-74 ans »
Cette tranche d’age (et la tranche supérieure) était déjà bien occupée dans d’autres stats cette année, ils ne peuvent pas être partout.

Bon, OK, je sors. ^^

Lovehornby
Invité

Les morts « inacceptables » (selon les associations) sur la route représentent 4% des morts « acceptables »(selon les contributeurs des réseaux sociaux) du Covid !
Du coup, on peut peut-être re-affecter nos forces de l’ordre à leur mission première, protéger et servir…
Ainsi que re-allouer les budgets radar et autres aux hôpitaux et à la recherche…😉

wpDiscuz