Accueil Tesla Tesla : le titre s’effondre après ses débuts dans l’indice S&P 500

Tesla : le titre s’effondre après ses débuts dans l’indice S&P 500

0
42
PARTAGER

Les actions de Tesla ont dégringolé lundi lors des débuts de la cotation du constructeur de véhicules électriques au sein de l’indice S&P 500, s’éloignant de leurs niveaux record. Les inquiétudes liées à une nouvelle souche de coronavirus particulièrement contagieuses apparue au Royaume-Uni pesant parallèlement sur les marchés.

Les actions Tesla chutent de 5 % lors de son intégration dans l’indice S&P 500

Les actions de Tesla ont chuté de 5% à 659,99 dollars une demi-heure après le début de la séance de cotation. Pour sa première journée au sein de l’indice S&P 500, l’action a même été l’un des plus gros freins à la progression de l’indice de référence, en baisse de 1,2%.

Les titres Tesla grimpaient jusque là de record en record

Le constructeur, dirigé par le milliardaire Elon Musk, devient la société la mieux valorisée jamais admise dans le principal indice de référence de Wall Street, le S&P 500.

Ses actions avaient bondi de 70% depuis la mi-novembre, date à laquelle les débuts de Tesla dans le S&P 500 avaient été annoncés. Grimpant même d’environ 700% en 2020 jusqu’à la semaine dernière.

Les actions avaient même bondi de 6% vendredi dans une journée de négociation effrénée avant leur entrée dans le S&P 500.

L’ajout de Tesla au S&P 500 avait conduit les fonds indiciels à acheter 90,3 milliards de dollars d’actions d’ici la fin de la séance de vendredi afin que leurs portefeuilles reflètent l’indice. En rejoignant le S&P 500, l’action Tesla va en effet figurer dans des fonds indiciels cotés. Ces organismes vont accorder au groupe automobile une place équivalente à son poids au sein du S&P, actuellement proche de 2%, et se délester d’autres valeurs.

Ces rééquilibrages s’avèrent d’autant plus complexes que la société que Tesla va remplacer au sein de l’indice – Apartment Investment – pèse seulement 0,02% de la valeur totale du S&P 500. La part de toutes les autres entreprises représentées dans les fonds va donc diminuer une fois Tesla ajoutée.

Tesla valorisée à près de 630 milliards de dollars

La montée en flèche des actions de Tesla a conduit à une valorisation de sa valeur marchande à près de 630 milliards de dollars. Une envolée qui a permis au constructeur de devenir la sixième société américaine la plus valorisée en Bourse et la 9e capitalisation boursière au monde, derrière les GAFAM, Saudi Aramco, et les chinois Tencent et Alibaba. Le groupe californien pèse davantage que General Motors, Ford, Fiat-Chrysler, Toyota, Honda et Volkswagen réunis.

Reste que de nombreux investisseurs estiment que l’action est extrêmement surévaluée.

Tesla : l’action la plus échangée en valeur à Wall Street

Tesla est de loin l’action la plus échangée en valeur à Wall Street, avec 18 milliards de dollars d’actions échangées en moyenne à chaque séance au cours des 12 derniers mois, battant facilement Apple, à la deuxième place avec des transactions quotidiennes moyennes de 14 milliards de dollars.

Environ un cinquième des actions de Tesla sont étroitement détenues par Musk et d’autres initiés.

Notre avis, par leblogauto.com

Si certes l’intégration de l’action Tesla au sein de l’indice S&P 500 constitue une véritable consécration pour le constructeur, certains analystes estimaient d’ores et déjà en fin de semaine dernière que l’opération n’allait pas se traduire par une flambée du cours.

Estimant au contraire, que l’envolée record observée ces derniers mois a pu être engendrée par des actions préparatoires à cette inclusion, notamment des fonds indiciels.

Or, soulignent ces experts, après cette intégration, les investisseurs n’auront plus besoin d’acheter autant de titres.

JP Morgan estime pour sa part que l’action est surcotée, réitérant même ses avertissements énoncés de longue date sur les risques d’une bulle spéculative autour de Tesla.

« Nous recommandons aux investisseurs de ne pas pondérer les actions Tesla de leur portefeuille proportionnellement à son poids dans le S&P car, de notre point de vue et en vertu de toutes les mesures traditionnelles, les actions Tesla sont non seulement surévaluées, mais le sont de manière dramatique », avait alors indiqué l’agence de notation. Relevant sa cible sur le titre Tesla de 80 à 90 dollars il y a une semaine, alors que l’action se négocie actuellement à plus de 660 dollars. Tablant ainsi sur une chute de 86% par rapport au cours des 12 prochains mois.

Jefferies se veut pour sa part moins alarmiste. « Nous ne pensons pas que Tesla puisse dominer le secteur automobile étant donné la structure et la politique de cette industrie », estiment ses analystes. Ajoutant toutefois que « les multiples défis posés par Tesla au modèle d’entreprise automobile (véhicules électriques, batteries, logiciel, autonomie, conception et fabrication et vente directe) lui assurent un avantage compétitif via une marque « messianique » dont la portée va bien au-delà du secteur automobile ».

Mais si les investisseurs tentent de justifier la capitalisation boursière actuelle de Tesla, les faits sont têtus. Alors que la capitalisation boursière de la société dépasse l’évaluation de Volkswagen et de Toyota combinée, les analystes de JP Morgan rappellent que Tesla n’a vendu que 400 000 véhicules en 2019 … comparés aux 21,8 millions des deux autres constructeurs automobiles réunis.

Si l’évaluation de Tesla suppose qu’elle vendra deux fois plus de voitures que Volkswagen et Toyota combinées, cela exigerait que le constructeur US détienne une part de marché d’un niveau aussi élevée qu’improbable, selon les analystes.

La comparaison en terme de marges aboutit également à un objectif difficilement réalisable. Si Tesla essayait de faire correspondre la production combinée de Volkswagen et de Toyota, sa valorisation actuelle exigerait toujours des marges deux fois plus élevées, a ainsi déclaré JPMorgan.

Sources : Reuters, AFP

Poster un Commentaire

42 Commentaires sur "Tesla : le titre s’effondre après ses débuts dans l’indice S&P 500"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Emmanuel
Invité
« le titre s’effondre » « Les actions de Tesla ont chuté de 5% » « Ses actions avaient bondi de 70% depuis la mi-novembre » « environ 700% en 2020  » juste une remarque, un titre qui perd 5% en une journée alors qu’il a pris 700% en 11 mois, dont 70% sur les 30 derniers jours, ne s »effondre pas, il marque juste une pause, le temps que certains acheteurs de l’an dernier prennent leurs bénéfices ! et une question, la personne qui a rédigé le titre a t elle lue l’article auparavant ? ma conclusion : toujours aussi hors sol les boursicoteurs, vraiment aucun rapport… Lire la suite >>
AQW
Invité

Quand Tesla rejoint le S&P, les investisseurs sur indice doivent l’inclure, d’où des achats juste avant qui ont ponctuellement fait monter le cours, et dès que fini ce rebond artificiel se corrige.
C’est très bien expliqué dans l’article, alors oui, le titre parait mal choisi…

The Stig
Invité

Mme Studer adooooooore prédire la fin de Tesla… C’est sa marotte préférée.

greg
Invité

Comme toi tu adooooooores chouiner (dans le meilleur des cas) dès qu’on ose émettre une critique sur ta marque fétiche.

The Stig
Invité

Plait-il? On se connaît?

Le train de vos sarcasmes roule sur les rails de mon indifférence…

greg
Invité

Joubert avait donc raison quand il disait que l’indifférence donne un faux air de supériorité, ce que confirme ce pseudo-enrobage 🙂

SGL
Invité

Perso, j’aurais aimé avoir investi 1000 € en début d’année sur l’action Tesla et sur Bitcoin chacun. 😉

Malco
Invité

18000% de croissance pour les premiers investisseurs en 2010. Pas moi, malheureusement…

Bizaro
Invité

Tant que l’action achetée n’est pas revendue, il n’y a ni perte ni gain.
Et pour Tesla pas de dividendes ou presque.

davdan
Invité

et surtout vendre aujourd’hui car demain il sera peut être trop tard…

Allegra
Invité

« Le groupe californien pèse davantage que General Motors, Ford, Fiat-Chrysler, Toyota, Honda et Volkswagen réunis. »

Finalement, crise après crise, le système ne retient rien de ses erreurs. Dire que l’action Tesla est surestimée est un bien doux euphémisme.

Malco
Invité

Il y a en affet comme un problème de proportions! Ceci dit, le titre qui laisse penser que Tesla s’effondre parce que le titre boursier fluctue de quelques % est risible…

Allegra
Invité

Ça, nous sommes bien d’accord. J’aurais parlé d’une légère baisse, même si vu la valeur de la société, j’imagine que ces quelques % représentent une sacré somme…

Kubota
Invité

En même temps vous vous attendiez à quoi ?
Du vent plus du vent n’a jamais donné que du vent.
Tant que cette start up appartiendra aux banques rien ne changera.n en déplaisent aux geeks neo boursicoteurs

Arthur
Invité

La « start-up » est en train de construire une usine à Berlin pendant que Mercedes va importer son EQE de Chine. ON lance les paris sur qui meurt en premier ?

Bizaro
Invité

Parier sur la mort. Hummmm pas très sain tout ça.

greg
Invité

« pendant que Mercedes va importer son EQE de Chine ». N’importe quoi… Elle sera produite a Brême pour le marché europeen
https://media.daimler.fr/mercedes-eq–la-grande-offensive/
Par contre Tesla importe bel et bien des Model 3 made in China chez nous
https://www.largus.fr/actualite-automobile/tesla-model-3-les-1ers-exemplaires-chinois-arrosent-leurope-10479393.html

Malco
Invité

Elon Musk approuve votre message: il aurait bien aimé retiré Tesla du marché. Mais il s’est fait avoir (et a communiqué comme un manche). Aujourd’hui ce scénario est probablement hors de portée…

amiral_sub
Invité

@Kubota: tesla est totalement désendettée, elle n’appartient pas aux banques contrairement aux vieux constructeurs

Dom
Invité

Tesla appartient à des requins ….. pret pour un nouveau krach boursier.
Capital Research & Management Co. 52 248 658 5,51%
The Vanguard Group, Inc. 41 481 097 4,38%
Baillie Gifford & Co. 34 706 535 3,66%
Jennison Associates LLC 18 743 418 1,98%
BlackRock Fund Advisors 18 135 641 1,91%
SSgA Funds Management, Inc. 15 754 590 1,66%
Larry Ellison 15 006 250 1,58%
Fidelity Management & Research Co. LLC 14 413 311 1,52%
Goldman Sachs & Co. LLC (Private Banking) 10 801 917 1,14%

Mwouais
Invité

@Elisabeth, c’est toujours amusant d’animer un peu une communauté et celle des propriétaires de Tesla et aficionados est particulièrement réactive, mais c’est aussi diminuer quelque peu la pertinence d’une analyse par Leblogauto que de jouer sur ce qui s’apparente à du clic.

J’y verse ici ma part mais avec réticence et prudence (qui est une jolie fille m’aurait dit mon grand père qu’elle semblait accompagner à chacun de ses trajets automobile et au grand dam de ma grand mère. Suis-je petit fils de Prudence pour autant ?).

wpDiscuz