Accueil Electriques Peut-on réellement ne jamais charger l’Aptera ?

Peut-on réellement ne jamais charger l’Aptera ?

0
33
PARTAGER

Aptera vient de (re)présenter son véhicule électrique à l’allure futuriste. La promesse ? Ne jamais avoir à charger le VE grâce au soleil. Vraiment ?

Aptera avance dès le début de son communiqué : « Aptera propose un véhicule électrique solaire avancé qui revendique 1000 miles d’autonomie et ne demande aucune recharge pour la plupart des conducteurs ».

Aptera range son véhicule dans les sEV ou « Solar Electric Vehicles ». Déjà, l’Aptera a un look bien à lui. Ce look, on le connait car Aptera a déjà tenté l’aventure du VE il y a plusieurs années. A l’époque, cela avait été le flop avec une faillite à la clé. On était en 2011. 8 ans plus tard, les anciens fondateurs ont relancé l’entreprise et relancé une nouvelle itération de l’Aptera. C’est cette Aptera V3 qui vient d’être présentée.

Le style reste le même à quelques détails près. On notera un arrière encore plus effilé, un profil plus fluide au niveau de la « ceinture de caisse ». Les feux avant bénéficient des avancées en matière de LED et perdent le côté grossier de la version précédente. Mais, l’Aptera conserve son look d’avion sans aile.

L’intérieur est dépouillé. Il utilise des matériaux légers et adopte un style « californien » selon Aptera. Pas de rétroviseur classique mais des caméras avec chacune leur écran d’affichage placé à gauche et droite de l’habitacle. Comme chez Tesla et d’autres désormais, toutes les informations et le pilotage de la voiture passe par le grand écran tactile central de 15 pouces.

Léger et aérodynamique

Le véhicule est très léger. Il utilise des matériaux composites qui permettent une légèreté tout en étant très robuste. Avec sa silhouette très profilée, l’Aptera a aussi une très faible traînée. Son coefficient de traînée ou Cx n’est que de 0,13. Le véhicule serait capable de rouler pendant 1000 miles sur une seule charge. Cela représente plus de 1600 km. Ca, c’est si on prend le pack 100 kWh de batterie. C’est quand même pas mal puisqu’avec 100 kWh, les concurrents vont beaucoup moins loin, trois fois moins loin.

Plusieurs capacité de batteries devraient être disponibles avec 25, 40, 60 et donc 100 kWh. Avec la batterie de 60 kWh, le véhicule pèse 800 kg. Côté moteurs, l’Aptera dispose de 2 ou 3 moteurs-roues de 50 kW (67 ch) chacun, refroidis par liquide. Avec trois moteurs, le 0 à 100 km/h devrait être abattu en 3,5 secondes. En simple traction, l’Aptera fera le 0 à 100 km/h en 5,5 secondes. La vitesse maximale annoncée est de 177 km/h dans les deux cas.

Mais, venons-en à la partie solaire ou photovoltaïque. L’Aptera pourra être recouverte jusqu’à 180 cellules solaires soit un peu plus de 3 m2 de panneaux. Selon Aptera, ces panneaux suffisent pour charger le véhicule pour les trajets de tous les jours.

Une belle promesse

Aptera met à disposition un tableau pour estimer les kilomètres solaires que vous pouvez espérer récupérer (voir galerie photos). Dans certaines zones d’Afrique, des USA, du Canada ou de l’Australie, Aptera indique de 16,5 à 40,3 miles solaires par jour avec une moyenne de 28,4 miles soit de 26 à 65 km pour une moyenne de 46 km. Selon les données de consommation 6,25 kWh/100 km, 46 km représentent 2,9 kWh.

En France Métropolitaine, Aptera indique plutôt entre 11 et 33 miles avec une moyenne de 22 miles. Cela représente de 18 à 53 km avec une moyenne de 35 km. Cela représente 2,2 kWh. Si on considère ces informations comme vraies, cela donnerait un rendement des panneaux supérieur à 20%. Cela correspond à de très bons panneaux bien orientés. Ici pour l’orientation…

Toutefois, il vaut mieux vivre dans une zone type 6 à 8 selon la nomenclature Aptera qu’en Métropole. C’est peut-être pour cela que l’Aptera sera surtout vendue aux USA (en Californie ?) si elle trouve preneur cette fois. Sinon il reste la possibilité de recharger via une prise 110 volts (220 V prévus ?) 16 ampères pour environ 13 miles (21 km) par heure de charge ou via un chargeur rapide courant continu.

La production enfin lancée après 10 ans en pause ?

Les pré-commandes sont ouvertes depuis le 4 décembre. La production débutera par deux versions limitées appelées Paradigm et Paradigm+. La version Paradigm est disponible à partir de $29 900 pour une version 2 moteurs (100 kW) et 400 miles d’autonomie (640 km). La version Paradigm+ est à $44 900 pour deux moteurs et 1000 miles d’autonomie. En version 3 moteurs et 1000 miles d’autonomie, le prix grimpe à $46 900.

Les versions Paradigm (220 exemplaires) et Paradigm+ (110 exemplaires) ont toutes trouvé preneur en moins de 24H. Les spécifications techniques complètes sont disponibles ici. Les premières livraisons doivent intervenir fin 2021, début 2022 au plus tard.

Notre avis, par leblogauto.com

3e version de l’Aptera et 2de vie de la société Californienne. Le style reste toujours aussi « bizarre ». 2 places, un grand coffre (plus de 700 litres), mais près de 4,40 m de long pour 2,235 m de large et 1,448 m de haut. Est-ce que l’Aptera tient enfin le bon bout pour une commercialisation ? On n’est plus en 2011 et le VE a déjà plus la cote qu’à l’époque.

Si vous voulez un Aptera, il y a un configurateur. Il permet de choisir son pack de batterie, sa couleur (1500 dollars en option si autre que blanc, gris ou noir), son intérieur parmi les trois ambiance (+900 dollars si couleur spécifique), 2 ou 3 moteurs et panneaux solaires sur le capot avant, le capot arrière. Toute option prise, il vous en coûtera 50 700 dollars…aux USA.

En version 25 kWh (400 km d’autonomie), 100 kW (traction) et le minimum de panneaux solaires (de série sur le toit), il n’en coûte que $25 900. Une belle proposition pour un VE deux places (+ un animal selon Aptera).

Illustration : Aptera

Poster un Commentaire

33 Commentaires sur "Peut-on réellement ne jamais charger l’Aptera ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
orel77
Invité

Vivement la seconde faillite…

gigi4lm
Invité

Ne souriez pas. C’est en partie grâce aux fous volants du début su siècle dernier et à leur drôles de machines que l’aviation est ce qu’elle est aujourd’hui.
Dans le domaine de la voiture électrique, et surtout de son mode d’alimentation, on est au même stade, les illuminés de tout poil sont les bienvenus.

Mwouais
Invité

@Gigi :comparaison n’est pas raison.des vehicules solaires existent super profilés depuis longtemps. Elon a mis sur le marché son ordinateur automobile depuis longtemps.

J’essaie de trouver 700l de coffre,100kWh de batteries dans moins d’une tonne et pour moins de 50.000$ en petite série crédible mais il semble plus probable que cet engin volant aptère ne décollera jamais du mode recherche de fonds.

Luc
Invité

Je préfère acheter ça qu’une Renault Zoé autrement plus chère…

Klogul
Invité

a ce qu il parait luc serait pres a aller sur Mars plutot que de voir des renaults…

Voys etes toujours entrain de rependre votre venin sur renault c est effarant…

SGL
Invité

Ce type de réaction est dommage en général… Pourquoi aimer qquchose pour tacler autre chose.
Un Zoe est une excellente voiture comme une Prius et bien d’autres… que je n’achèterai pas pour autant (sauf changement de situation) comme cette curieuse Aptera est intéressante… Même si elle aura de mal à remplacer un 5008.

Mwouais
Invité

J’y crois peu à ce prix livré de 25.000€

Mwouais
Invité

Une Vanderhall électrique est à 35.000$ avec pareille batterie, sans structure complexe mais probablement une meilleure finition. Une solution écran moins chère.

Ici, la structure est complexe pour arriver à ce poids. Quoique une Vanderhall 25kWh c’est moins de 700kg, les 800kg pour 60kWh de l’Aptera avec sa carrosserie pleine et toit couvert reste une jolie performance, donc un coût.

sandycov
Invité

elle est juste géniale cette voiture tant pour ses caractéristiques que pour son design…..reste la prise pour la l’europe en 220v

Yorgle
Invité

Intéressant. Cette Aptera a au moins le mérite d’exister, et de pousser les limites.
Dans le même style (et plus près de chez nous), la Lightyear One développée par des anciens étudiants:
https://lightyear.one/
Par contre elle ne semble pas encore complètement au point, seulement disponible en pre-order.

Yorgle
Invité

L’Aptera recycle le volant quartic de l’Austin Allegro!

ZLIKASCHLIKA
Invité

Volant qui était rectangulaire sur l’Austin car le PDG de l’entreprise britannique ne voyait pas les compteurs de l’Allegro avec un volant traditionnel 🙂

Amazon
Invité

oublions la recharge solaire qui implique une surface énorme et une largeur pas adaptée à la circulation européenne, et l’engin devient rudement intéressant.
pas besoin de 100KW de batterie quand la conso est de 6 KWH/100 km, 25 suffisent largement

AQW
Invité

Acheter une Citroën AMI si vous n’avez pas besoin des 700l de coffre ?

AQW
Invité

Et de plus de 45km/h…

SGL
Invité

Tout à fait… Un 5008 est mieux qu’une AMI… Mais le 5008 ne faut pas le même boulot au même prix … Achat + utilisation.
Donc presque tout est complémentaire

Mwouais
Invité

Et de style

wpDiscuz