Accueil Livre On a lu : Renault Sport – les extraordinaires

On a lu : Renault Sport – les extraordinaires

0
3
PARTAGER

Ce troisième opus de Maxime Joly vient clore en beauté la trilogie dévolue à la Clio R.S., la Megane R.S. et, ici, pléthore de véhicules Renault Sport.

Renault est une marque forte en France, et pas que dans notre pays. Lancé en 1976, Renault Sport a su s’imposer comme une marque de fabrique de véhicules performants, exigeants, et sportifs. Ce savoir-faire reconnu n’est pas le fruit du hasard et Maxime Joly consacre donc ce nouvel ouvrage à 40 ans de véhicules « extraordinaires ».

La grande force de Maxime est de recueillir les témoignages auprès de ceux qui ont vécu la grande épopée de la fusion d’Alpine et de Gordini dans Renault Sport. Tous ces noms connus ou non du grand public participent à écrire ce livre de près de 240 pages. Et il y a aussi les photos. Là encore Maxime sait s’entourer et ces photos, vous ne les verrez pas ailleurs (sauf certaines d’époque). Elles sont signées par des personnes que l’on connait bien comme Julien Fautrat, Etienne Rovillé, Thomas Posluszny ou d’autres dont on peut admirer le travail sur d’autres sites ou publications automobiles.

Résumer 40 ans de Renault sportives en un livre est une gageure relevée par Maxime. Cela n’étonnera personne de voir deux grandes parties se distinguer : l’époque BEREX (Bureau d’Etude et de Recherches Exploratoires) et l’époque Renault Sport. Les plus jeunes découvriront sans doute l’époque BEREX mais connaissent déjà les véhicules. De la R5 Turbo à la Clio Williams sans oublier la Safrane Biturbo (Raah lovely !). Dans la deuxième partie, sachant que les deux premiers livres étaient consacrés à la Clio R.S. et la Megane R.S., l’auteur se concentre sur des modèles particuliers qui résonnent encore aux oreilles des fans de « bagnoles » comme la Clio V6.

Un travail de fourmi pour agréger les anecdotes, les témoignages

On apprécie particulièrement le fait que Maxime Joly replace systématiquement les véhicules dans le contexte de l’époque. Et qu’il produit des anecdotes peu connues. C’est en cela que le travail de fourmi qu’il a fait et l’aide qu’il a reçu des différents acteurs se révèle intéressant. D’ailleurs, vu la longueur des remerciements à la fin, on peut mesurer le travail de documentation et de recueil des témoignages.

Savez-vous par quel heureux hasard le BEREX a résolu le problème de sous-virage de la Clio Williams ? La réponse est dans « Renault Sport – Les Extraordinaires » ! Mais que ceux qui sont perdus par la technique se rassurent, on peut lire ce livre sans rien n’y connaître.

On aime également le fait d’avoir des photos qui ne sont pas des photos constructeur vues et revues. Les véhicules sont des véhicules de collectionneurs, dans leur jus (les véhicules) mais bichonnés. On regrette juste ce qui est finalement un point positif : les photos sont parfois petites. Pourquoi ? Car le livre est dans un format 19×25 cm. C’est très pratique pour le feuilleter mais certaines photos de détails se retrouvent en petit format. Ce n’est que pinaillage.

A l’heure où Renault Sport devrait céder la place à Alpine selon le souhait de Luca de Meo, ce livre est une sorte de fin de chapitre qui tombe à point nommé. C’est un beau cadeau à faire à une passionnée ou un passionné de Renault, mais aussi de voiture au sens large. Il y a la petite histoire racontée dans la grande histoire pour différents modèles cultes. On arrive bientôt à Noël, et c’est aussi un beau cadeau à se faire.

Pour les amoureux de Renault, mais pas que

La bonne idée, c’est aussi d’offrir (ou s’offrir) la trilogie. « Mégane R.S. La loi de la traction » revient, en 128 pages (25 €), sur les trois premières générations de Mégane R.S. La dernière mouture, sortie après ce livre est l’un des chapitres (avec ses versions extrêmes) du bouquin dont nous parlons ici. « Clio R.S. Les virages dans la peau » consacre ses 168 pages (29 €) à la Clio dévergondée. Au final, la trilogie vous permettra de passer un très agréable moment de lecture. Enfin, plusieurs moment. Vous pourrez feuilleter les livres, piocher au hasard, picorer des morceaux, y revenir, etc.

Les trois livres sont de belle facture, imprimés et reliés en France, avec couverture cartonnée. Le dernier de la trilogie, vu les 240 pages, les informations dont il fourmille et les très belles photos inédites est « donné ».

« Renault Sport Les Extraordinaires » 240 pages – 35 € TTC (hors livraison). Commande possible sur le site « Megane RS le livre ».

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "On a lu : Renault Sport – les extraordinaires"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Sympa !!

Des petites sportives françaises au top

Hélas bientôt terminé…..

😢

Achille Talon
Invité

Cool !

Heureux possesseur d’une Clio RS, je vais m’offrir de saines lectures pour Noël !

Carlos F.
Invité

Tout pareil !

wpDiscuz