Accueil Hyundai Hyundai dévoile sa plateforme E-GMP pour véhicule électrique

Hyundai dévoile sa plateforme E-GMP pour véhicule électrique

0
14
PARTAGER

Hyundai Motor a dévoilé mercredi sa plate-forme modulaire électrique-globale (E-GMP) pour les véhicules électriques. Un des objectifs du constructeur sud-coréen : rattraper les principaux acteurs présents sur ce segment porteur à l’heure actuelle tels que Tesla.

Hyundai dévoile sa plate-forme E-GMP

Lors d’une conférence de presse virtuelle, le groupe automobile le E-GMP, une plate-forme dédiée aux véhicules électriques à batterie (BEV), conçue pour servir de technologie de base aux véhicules électriques de nouvelle génération de ses marques – Hyundai, Kia et Genesis.

Autonomie max de plus de 500 km, charge rapide

Le groupe a déclaré que les voitures produites sur la plate-forme sont capables d’une autonomie maximale de plus de 500 kilomètres avec une batterie complètement chargée.

Une des avantages majeurs du système : les batteries peuvent être chargées jusqu’à 80% en 18 minutes et parcourir jusqu’à 100 kilomètres après avoir été chargées pendant cinq minutes seulement.

Objectif : 23 modèles et plus d’un million de VE d’ici 5 ans

Misant sur l’E-GMP, Hyundai s’est fixé comme objectif de lancer 23 modèles de véhicules électriques et d’en vendre plus d’un million d’unités dans le monde au cours des cinq prochaines années.

Marque IONIQ lancée en août dernier

En août dernier, Hyundai Motor a lancé sa marque IONIQ dédiée aux véhicules électriques et prévoit de lancer trois modèles EV – les IONIQ 5, 6 et 7 – d’ici 2024.

Kia aussi dans la course aux VE

Kia Motors, appartenant au groupe Hyundai, se prépare également à introduire de nouveaux modèles VE. En septembre, Kia a annoncé qu’elle visait à ce que ses véhicules électriques représentent 20% des ventes d’ici 2025.

Une plate-forme configurée pour la plupart des types de véhicules

Étant donné que la plate-forme peut être configurée pour la plupart des types de véhicules – berlines, SUV et véhicules utilitaires (CUV) – le groupe automobile pourra développer de manière flexible des véhicules électriques pour répondre à la demande des clients du monde entier.

L’E-GMP peut également être appliqué aux véhicules électriques haute performance. Le groupe a déclaré qu’un modèle haute performance serait capable d’accélérer de zéro à 100 kilomètres par heure en moins de 3,5 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 260 kilomètres par heure.

En termes de sécurité, la plate-forme dispose d’une structure de support de batterie en acier à ultra haute résistance.
Pour s’assurer que ses véhicules électriques sont adaptés à divers types de charge, Hyundai a déclaré que les conducteurs de voitures basées sur E-GMP peuvent utiliser le système de 400 volts, qui est le plus courant, ou le chargement à haute vitesse de 800 volts.

Hyundai s’attaque également aux bornes de recharge

Hyundai oeuvra également à l’installation de davantage de bornes de recharge rapide en Corée du Sud. «Nous prévoyons d’installer des systèmes de recharge de 800 volts pour véhicules électriques dans 12 aires de repos d’autoroute et huit stations de recharge pour véhicules électriques», a déclaré Jung Jin-hwan, responsable du développement de l’électrification chez Hyundai. « Pour chaque borne de recharge, il y aura respectivement six systèmes de charge et nous prévoyons d’augmenter le nombre de chargeurs. »

Pas de partage de la plate-forme …. pour le moment

Lorsqu’on lui a demandé à Hyundai s’il envisageait de vendre l’E-GMP à d’autres constructeurs – comme le fait Volkswagen, qui fournit ses plates-formes MEB EV à d’autres entreprises – Hyundai a déclaré que le sujet n’était pas d’actualité.

Sources : Hyundai

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Hyundai dévoile sa plateforme E-GMP pour véhicule électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
darkargos
Invité

Et Stellantis ils en sont où dans leur plate forme électrique dédiée…. Pas au programme, car c’est moins cher de faire du multi énergie, quitte à lancer en 2021 une C4 sur une plate forme eCMP avec moins de 200km d’autonomie sur autoroute. Ca doit bien se marrer dans les QG de VW / Renault ou Hyundai.

greg
Invité

Heu je suis le premier a taper sur PSA, mais la tu desinformes. Si ils ont une generation de retard, ils ont bien une telle plateforme au programme :
https://www.largus.fr/actualite-automobile/psa-officialise-sa-nouvelle-plateforme-electrique-pour-2023-10377396.html

SGL
Invité

« taper sur PSA » est donc bien un sport national ici… enfin c’est bien de l’avouer… D’où les erreurs de lecture récurrente des bons chiffres de DS !?

greg
Invité

Je suis ravi de te voir admettre des erreurs de lecture (volontaires je presume donc) dans le simple but de contredire ce qui t’ apparait negatif vis a vis de ta marque et ton groupe fetiche 🙂
C’ est bien de t’ eloigner de ton aveuglement.

greg
Invité

Parce que pour DS les chiffres sont tetus. Moins de 16000 DS3 sur les 10 premiers mois de l’ annee en Europe, il faut vivre dans une dimension parallele ou prendre de sacres doses de psychotropes pour juger ces resultats positifs si il n’ y a pas d’ erreur de lecture.
Je dis cela je dis rien 🙂

SGL
Invité

@Greg, combien de DS3 Crossback de la génération précédente… Réponse ZERO
Combien de DS3 Crossback durant les 3 premiers trimestres de 2019 … Environ 10.000
Combien de DS3 Crossback durant les 3 premiers trimestres de 2020 … Environ 14.200 soit + 36 % et avec la Crise du Covid-19.
DS part de RIEN sur ce créneau et monte de +36 % avec un prix moyen de 42 k€ (plus du double de la DS berline d’un autre segment)
…et c’est minable !?

SGL
Invité
versdemain
Invité

àGreg
En gros une e-3008 lancé en 2023, livrable à partir de jan2024.
En face ID4 lancé fin 2020, livrable en masse fev2021 d’après les forum
Trois (3) ans de retard comme toujours pour Psa.

Et en plus la e-3008 gardera l’ancienne conception des chassis thermique avec un énorme capot moteur, que de place perdue comparé au chassis skateboard électrique qui permet de placer les roues avant plus près du parchoc et gagner en habitabilité.

SGL
Invité

…@versdemain, vous plaisantez, j’espère ?
Le e-3008 aura une nouvelle plateforme et donc le look monospace des débuts des années 2000 sera un « plus » au look du 3008 que l’on ne connaît même pas d’ailleurs.
…c’est à pisser de rire !
Bon après le monospace est plus efficace dans l’habitabilité… Mais cela n’a pas empêché sa quasi-disparition.

versdemain
Invité

@SGL, c’est vrai que je ne fait que répéter les arguments marketing des constructeurs. Et chacun vend son produit…

hyundai dit clairement qu’il gagne en habitabilité avec ce nouveau chassis spécifique full elec
https://youtu.be/AzUGmQt_1ks?t=562

Renault jure lui aussi la même chose avec le chassis Nissan-Renault https://youtu.be/V2rCNyT-A90?t=109

Et VAG plateform MEB le montre en image. ID.3 ID.4 ID5… https://youtu.be/nFmHVj5V61I?t=132

Tous pensent que c’est la nouvelle mode, sauf PSA donc ?

Jdg
Invité

Bonne nouvelle on aura bientôt plein de véhicules avec une autonomie digne de ce nom et une charge « rapide ». Reste plus que le prix qui doit fortement baisser, m’as ça , ça devrait arriver avec la production de masse.

Christophe
Invité
Dans le débat public sur la future norme Euro 7, les particules d’abrasion étaient citées dans les polluants à intégrer dans les essais et donc à réglementer. De plus, il faut intégrer les données suivantes : – une étude récente confirme une étude de 2016 selon lesquelles une voiture électrique plus lourde de 300 kg n’émet pas moins de particules qu’une voiture thermique. Le gain potentiel provenant du freinage régénératif étant soumis à certaines conditions. – une étude récente indique que les particules d’usure des freins et des pneus seraient les plus toxiques après les particules de combustion du chauffage… Lire la suite >>
Christophe
Invité

Les preuves sont dans ce message.

wpDiscuz