Accueil Assurance Comment faire baisser son budget auto mensuel total ?

Comment faire baisser son budget auto mensuel total ?

0
0
PARTAGER

Posséder un véhicule automobile, cela coûte cher. Les études indiquent des budgets entre 5 000 et 10 000 € selon les véhicules et les situations. Comment les réduire ?

Evidemment, les budgets automobiles vont dépendre énormément du véhicule que vous allez posséder ou louer. Mais, il y a globalement une fourchette moyenne et même un véhicule d’entrée de gamme comme une Dacia Logan diesel va coûter annuellement plus de 5000 €.

Dans les coûté d’un véhicule, il y a des coûts fixes et d’autres variables. On peut jouer sur les deux tableaux pour réduire son budget, mais il faut alors faire des concessions.

Quels sont les coûts fixes du budget auto ?

Les coûts fixes, ce sont les frais qui ne dépendent pas ou peu des kilomètres réalisés dans l’année. Le principal coût fixe du budget automobile est bien entendu le véhicule en lui-même. Pour avoir un véhicule, soit on l’achète, soit on le loue en location longue durée. Quel que soit le mode de possession, il faut compter la dépréciation du véhicule. Celle-ci dépend surtout des années qui passent plus que du kilométrage effectué.

Quand on achète, on compte également les intérêts de l’éventuel prêt, ou même les « non-intérêts » que l’on n’a pas en payant comptant. Cet « investissement » doit s’amortir et cet amortissement réparti sur les années de possession du véhicule représente de 1/3 à la moitié du budget annuel automobile.

Un véhicule, cela doit obligatoirement s’assurer. Cette assurance dépend relativement peu du kilométrage effectué. En revanche, les frais mensuels d’assurance varient beaucoup en fonction des options que vous prendrez. Une assurance « au tiers » ou responsabilité civile (le minimum légal) coûtera largement moins cher qu’une assurance tous risques avec protection élevée du conducteur et des franchises faibles ou nulles.

Pour faire baisser votre assurance, et votre budget, vous pouvez toujours l’adapter au mieux à votre usage réel de la voiture. Moins de 8 000 km par an et ce peut être des dizaines d’euros en moins. Le plus sûr moyen pour faire des économies sur les primes d’assurance restant d’avoir un bonus 50% et même plus en choisissant une compagnie d’assurance qui octroie un « sur-bonus » supplémentaire pour les conducteurs exemplaires. L’assurance va représenter en moyenne entre 10 et 13% du budget annuel. En passant en assurance au tiers, ce sont des centaines d’euros d’économie possibles. Mais, attention en cas d’accrochage responsable ou sans tiers identifié.

Les coûts variables : un gros poste sur lequel on peut jouer

Le premier poste financier des coûts variables, c’est l’usage courant et l’entretien du véhicule. Que ce soit une motorisation essence, ou bien Diesel, les véhicules modernes coûtent cher à entretenir. Cet entretien c’est entre 400 et 2000 euros par an selon les modèles, mais aussi l’âge du véhicule. A noter que les véhicules électriques font légèrement baisser la facture de l’entretien avec des freins moins sollicités, des liquides (huile, etc.) en moins donc une absence de vidange, etc.

Sur ce poste, on peut faire jouer la concurrence entre garages pour obtenir le devis le moins onéreux. Attention toutefois à ne pas négliger votre voiture. Elle vous le fera payer tôt ou tard avec une panne ou une grosse réparation à effectuer avant un contrôle technique par exemple. L’entretien, c’est également les « consommables », à savoir les pneus, les essuie-glaces, éclairage, ou autres. Pour les pneus, il existe différentes gammes de pneus. Les moins chers à l’achat ne sont pas forcément ceux qui vous reviendront le moins cher sur le long terme avec une durée de vie pas forcément au top. Une conduite économique et écologique vous aidera à augmenter la durée de vie de vos gommes et donc baisser ce budget.

Cette même « conduite éco » vous permettra également de faire baisser l’un autre poste de dépenses important : le carburant. En effet, il faut compter entre 360 et plus de 1000 litres de gazole ou d’essence. Evidemment, le prix varie mais c’est une dépense de 450 à 1300 € pour des kilométrages entre 8 et 15 000 km annuels. A cela, ajoutons, en moyenne, 200 à 300 euros de péages et environ 600 € de parking du véhicule.

Les imprévus

Enfin, dans un budget voiture, les imprévus comptent également. Ces dépenses, c’est par exemple une amende pour un excès de vitesse, une ceinture non attachée, un téléphone tenu en main au volant ou autre. Mais, cela peut aussi être une mauvaise surprise comme un accroc sans auteur identifié, un pare-brise fendu avec une assurance qui ne prend pas en compte le changement du parebrise ou avec une franchise.

Cela peut aussi être une dépense pour le « bien-être » de sa voiture comme un nettoyage en profondeur, des housses, des équipements de seconde monte, telles de nouvelles jantes. Difficile de dresser le budget type de l’automobiliste français. A chacun de voir sur quelle dépense il peut jouer pour baisser le total annuel dépensé dans le véhicule.