Accueil Rallycross WRX Espagne #7 et #8 : Hansen et Kristoffersson gagnent

WRX Espagne #7 et #8 : Hansen et Kristoffersson gagnent

0
0
PARTAGER

Timmy Hansen et Johan Kristoffersson se sont partagé les victoires, et les deuxièmes places pour ce double rendez-vous en Espagne. A deux courses de la fin du championnat, Kristoffersson semble intouchable.

Au départ de ce double rendez-vous sur le circuit de Catalunya, seuls 16 concurrents étaient au départ. Si les Mégane du Monster Energy GCK RX Cartel (écurie de Guerlain Chicherit) sont bien là, les Clio de Unkorrupted (l’autre écurie de Guerlain pour laquelle il court avec Baciuska) ne sont pas de la partie. Un « souci sérieux » sur les Clio, impossible à modifier d’ici l’Espagne, les a poussés à jeter l’éponge. Pour mieux revenir en Belgique on l’espère. On notera aussi l’absence de Münnich, Paasonen, Szabo ou Nitiss. Heureusement que quelques nouveaux viennent faire le nombre : Guillerme, August, Karai, Ide et un revenant, Bennett.

Pour Ekström, les qualifications débutent mal avec un départ volé. Pour rappel, un « jump start » vous vaut de passer deux fois dans le tour joker et donc de perdre 2 à 3 secondes de plus. Au final de cette Q1, Kristoffersson devance Timmy Hansen et Anton Marklund. Scheider connait un pépin mécanique et n’a plus droit à l’erreur. Avec le format sur un jour, il faut faire 3 qualifs + les demi-finales et la final. Résultat, les pilotes commencent tôt et les mécanos ne chôment pas.

Kristoffersson n’est pas invicible…

En Q2 comme en Q3, Kristoffersson et Hansen confirment être les hommes en forme de la journée. Ils sont tout de même rejoints par Bakkerud, Kevin Hansen, Ekström et d’autres. Kristoffersson remporte les qualifs devant T. Hansen. Chacun partira en pôle de sa demi-finale. Suivent Bakkerud, K. Hansen, Ekström, Grönholm, Timerzyanov, Marklund, Scheider qui s’est bien rattrapé, Doran, Bennett sur une « antique » Mini d’il y a plusieurs saisons et Ide.

Kristoffersson comme Hansen s’imposent dans leur demi-finale respective. Ils devancent Ekström, Bakkerud pour le premier, K. Hansen et Grönholm pour le second. Tout ce petit monde file en finale. En finale, Kristoffersson prend le meilleur sur Hansen qui le suit pendant 2 tours avant de prendre son joker. Le champion du monde en titre a plus de rythme et refait un peu son retard sur Kristoffersson qui roule avec une Polo sans avant après un contact avec le mur au 1er virage. Quand le pilote natif d’Arvika prend enfin son joker, il ressort derrière Hansen qui réussit à le maintenir derrière jusqu’à la ligne d’arrivée malgré un assaut un peu trop viril.

Première victoire de la saison pour Hansen et première victoire de quelqu’un d’autre que Ekström/Kristoffersson. Derrière, Kevin Hansen signe un beau podium devant Grönholm, Ekström et Bakkerud.

Kristoffersson profite de l’accrochage entre Bakkerud et Larsson

Ce dimanche, deuxième manche espagnole. Ekström remporte la Q1 devant Hansen et Larsson. Kristoffersson est tombé avec les frères Hansen et Kevin a su jouer la carte fraternelle en permettant à Timmy de faire un meilleur temps que Kristoffersson. En Q2, Kristoffersson se frotte à Bakkerud. Il n’est pas si impérial que cela. Ekström signe le meilleur temps devant Kevin Hansen. En Q3, Bakkerud se montre à son avantage encore une fois et signe même le meilleur temps devant Kevin Hansen et Marklund.

Au final des qualifications, Ekström et Bakkerud sont 1 et 2 et seront en pole des demi-finales. Suivent les frères Hansen, Kristoffersson « seulement » 5e, Marklund, Larsson, Grönholm, Scheider, Timerzyanov, Karai et Ide. Kristoffersson remporte tout de même sa demi-finale face à Ekström et Larsson. Kevin Hansen rate le coche de passer en finale. Dans l’autre demi, Bakkerud l’emporte et on se dit qu’il peut viser la victoire finale vu son rythme. Il devant T. Hansen et Marklund.

En finale, Bakkerud et Larsson restent sur le carreau au premier virage. Alors qu’il était en tête, Kristoffersson se fait tamponner sur le côté à l’arrière par Bakkerud. Si Kristoffersson continue, Larsson emplafonne Bakkerud et les deux en restent là.

Ca laisse le chemin libre à Kristoffersson et Ekström qui vont se disputer la victoire. Sauf qu’EKS part à la faute et au large et dégringole 4e de la finale. Devant, Kristoffersson l’emporte devant Timmy Hansen et Marklund.

Classement championnat pilotes WRX 2020

Au championnat pilotes, Kristoffersson compte 27 points d’avance sur Ekström. Il reste 2 courses et 60 points à récupérer. Si Kristoffersson marque 4 points de plus qu’Ekström en Belgique, il s’assure le titre avant le dernier rendez-vous. Le champion en titre, Timmy Hansen est à 56 points. Mathématiquement, il peut encore se succéder à lui-même. Mais il faudra un miracle ou plutôt une catastrophe pour Kristoffersson et pour Ekström.

En revanche, le pilote du team familial Hansen s’assure pratiquement le podium avec Grönholm à 16 points.

PosPilote / VoiturePoints
1JOHAN KRISTOFFERSSON VW POLO219
2MATTIAS EKSTRÖM AUDI S1192
3TIMMY HANSEN PEUGEOT 208163
4NICLAS GRÖNHOLM HYUNDAI I20147
5KEVIN HANSEN PEUGEOT 208135
6ROBIN LARSSON AUDI S1122
7ANDREAS BAKKERUD RENAULT MÉGANE121
8TIMO SCHEIDER SEAT IBIZA92
9ANTON MARKLUND RENAULT MÉGANE90
10TIMUR TIMERZYANOV HYUNDAI I2081

Classement championnat équipes WRX 2020

Au championnat par équipe, rien n’est encore joué entre KYB Team JC (Ekström/Larsson) et le Team Hansen (Timmy et Kevin Hansen). Mais, avec 16 points d’avance, les Audi S1 ont l’avantage sur les Peugeot 208.

Derrière, le GRX Taneco est pénalisé par Timerzyanov qui a pratiquement moitié moins de points que son coéquipier Grönholm.

Rendez-vous en Belgique, à Spa, sur l’un des nouveaux circuits WRX les moins réussis. Ce sera la 9e course de la saison, du 21 au 22 novembre 2020.

PosEquipePoints
1.KYB TEAM JC314
2.TEAM HANSEN298
3.GRX TANECO228
4.MONSTER ENERGY GCK RX CARTEL150
5.ALL-INKL.COM MÜNNICH MOTORSPORT115
6.UNKORRUPTED30

Illustration : FIA WRX

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz