Accueil Ecologie VTC : Renault veut-il céder Marcel ?

VTC : Renault veut-il céder Marcel ?

0
5
PARTAGER

Selon les informations de La Tribune, le groupe Renault souhaiterait se séparer de Marcel, sa plateforme de VTC achetée en 2017.

Pour le moment, rien n’est confirmé ni infirmé. Le quotidien économique croit donc savoir que Renault met en vente Marcel. Marcel, c’est une plateforme de Véhicule de Transport avec Chauffeur (VTC) achetée il y a trois ans.

Selon La Tribune, c’est une réorientation de la politique de mobilité de Renault, mais également les mauvais résultats économiques de Marcel qui serait à l’origine de cette séparation.

En France, Marcel n’est pas sur le podium du marché. Uber continue d’écraser le marché VTC hexagonal selon les différents chiffres que l’on peut trouver (plus de deux tiers des courses à priori). Loin derrière, on trouve Free New (ex-Kapten, lui-même ex-Chauffeur Privé), Heetch, Bolt (ex-TxFy) et enfin Marcel. Marcel a, de plus, décidé de se focaliser sur l’Ile-de-France qui représente deux tiers du marché français mais est ultra-concurrentiel.

En outre, la pandémie à la Covid-19, les restrictions de circulation durant le grand confinement, puis la baisse importante des trajets en taxi ou VTC pèsent énormément. On estime à 20% la baisse de l’activité sur un an et les nouvelles annonces du Président de la République hier ne sont pas de nature à être optimiste sur une relance durable de l’activité.

Les nouvelles mobilités urbaines en question

Renault n’est pas le seul constructeur à avoir « mis des billes » dans une entreprise de VTC ou passer un accord avec. Le constructeur cherche d’ailleurs, comme tous les autres, à anticiper les nouvelles formes de mobilités urbaines et péri-urbaines.

Visiblement, pour l’instant, la piste principale serait plus sur le véhicule en auto-partage. Pour Renault, cela se traduit par Zity, l’autopartage de Renault Zoe. A noter que Zity a remplacer Moovin’Paris, la première mouture de l’auto-partage Renault dans la capitale.

[Mise à jour : C’est officiel, Marcel est repris par Ascom. Ascom est le holding de Jean-Louis Mosca qui est connu en autres pour être le président de BymyCar. Si les discussions ont abouties dans la semaine, l’officialisation n’est tombée que ce soir.]

Illustration : Marcel

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "VTC : Renault veut-il céder Marcel ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tesla
Invité

Moi si je crée une boîte de VTC, je l’appelle Otto

SGL
Invité

Pas encore d’image du futur SUV-coupé électrique de chez Renault (ou Alpine) !???

gustave
Invité

ahhh l’autopartage 🙂 une belle branlette de marketeux !! ils sont au courant que de plus en plus d’urbains de 25-45 ans, qui est la coeur de cible, n’ont même pas le permis et préfèrent louer des scooters electriques ? 🙂

Oblevio
Invité

Journaleux pigistes… C est déjà vendu, et la nouvelle direction est en place. Le groupe Bymycar « concessions autos » a repris les rênes.

wpDiscuz