Accueil Legislation Péage autoroutier universel dans l’UE : Berlin jette l’éponge

Péage autoroutier universel dans l’UE : Berlin jette l’éponge

0
17
PARTAGER

Le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, a abandonné ses projets de péage universel sur les autoroutes à travers l’Europe, se pliant à l’opposition du gouvernement allemand et des partenaires de l’UE.

Projet de directives sur les péages en juillet dernier

En juillet dernier, le ministère des Transports allemand avait rédigé un projet de directive européenne qui aurait imposé des péages autoroutiers aux camions, camionnettes et voitures d’ici 8 ans. Il en a fait une proposition officielle pour la présidence allemande de l’UE, laquelle court jusqu’à la fin de l’année.

Andreas Scheuer  proposait  alors de mettre en place un nouveau système de péage qui aurait remplacé les péages nationaux  existant (tels que ceux établis en France et en Italie) et se serait appliqué à tous les véhicules à moteur, à l’exception des bus.

Les délibérations ne seront pas poursuivies

« Les délibérations sur la recherche d’un compromis pour étendre sous la présidence allemande les systèmes de péage existants à tous les véhicules sur une base obligatoire ne seront pas poursuivies », a déclaré son ministère dans une réponse à une question parlementaire des démocrates libéraux de l’opposition.

Accent sur la protection du climat

Sa décision ouvre la voie à une discussion plus large sur la directive européenne qui vise à mettre davantage l’accent sur la protection du climat et à baser pour la première fois le montant du péage dû par les camions aux émissions de CO2.

Notre avis, par leblogauto.com

Nouveau camouflet pour le ministre des transports allemand.

En juin 2019, la Cour de justice de l’UE, saisie par l’Autriche, avait retoqué un système de péage voulu par l’Allemagne pour taxer les véhicules étrangers transitant sur son territoire, le jugeant « discriminatoire. » Confirmant les arguments avancés par Vienne, la justice européenne avait alors estimé qu’une telle « redevance d’utilisation des infrastructures » visant les véhicules particuliers empruntant des routes fédérales serait « contraire au droit de l’Union ».

L’objectif – final – de Berlin semblait être alors de financer ses routes en limitant ses dépenses et en évitant autant que faire se peut de mettre ses électeurs automobilistes à contribution.

Le projet présenté en juillet 2020 semblait quant à lui avoir pour objectif de généraliser les péages pour gonfler les recettes budgétaires de l’Union européenne. Berlin, tentant ainsi de « transposer » au contexte global européen ses projets de directives nationales. Et de mettre – plus largement –  à contribution les automobilistes européens pour financer les grands projets autoroutiers de l’UE …  y compris en Allemagne.

Sources : Reuters, Cour Justice Union européenne

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Péage autoroutier universel dans l’UE : Berlin jette l’éponge"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
xavier
Invité

Je n’ai pas compris le projet. Un péage Européen en lieu et place d’un péage national ? Discriminatoire ?

GTO
Invité

Ce qui était discriminatoire était le projet de Berlin de taxer les étrangers empruntant ses autoroutes et non ses citoyens.

Berlin a donc opté pour un autre stratagème : un projet de péage européen comme ça tout le monde contribue à la rénovation des autoroutes, y compris les siennes. Donc partage de la dépense.

xavier
Invité

Ok merci pour les explications. Le système français me parait plus logique et le serait totalement si les poids lourds payent le juste prix.

wizz
Membre
Berlin disait aussi que les Allemands paient les impôts en Allemagne, dont une partie sert à la construction et l’entretien du réseau routier entièrement « gratuit » (en France, les routes sont gratuites, sauf pour les autoroutes dont seuls ses utilisateurs paient) Or, avec l’ouverture de l’UE vers l’Est, l’Allemagne se retrouve au milieu de l’Europe, avec cette liberté de circulation des personnes….et des marchandises, et essentiellement par camions. Un seul camion 40 tonnes abime la route autant que 25000 grosses voitures (genre 1.6T). Et donc l’Allemagne souhaite la participation financière de tous les utilisateurs de son réseau routier. Pour l’Allemagne, ce… Lire la suite >>
xavier
Invité

Si je comprends bien, il suffirait que l’on demande aux poids lourds de payer le juste prix.
On pourrait ainsi demander moins aux voitures (on peut rêver) et surtout rendre le ferroviaire compétitif, voir le financer en partie
Allo Manu, si tu m’entends 😉

wizz
Membre

il suffirait de faire payer aux poids lourds le juste prix de leur dégradation des routes pour que immédiatement ce mode de transport s’arrête. Et comme l’homme ne voudra pas se serrer la ceinture pour manque d’approvisionnement, alors la marchandise empruntera d’autres moyens, et nous consommateurs devront payer le juste prix du transport des marchandises (en fait, on le paie déjà au juste prix : il suffit de voir combien coute le péage pour une voiture, et pour un camion. Idem sur le réseau secondaire construit et entretenu avec nos impôts)

DiZeL
Invité

Il suffirait d’essayer faire payer aux poids lourds le juste prix de leur dégradation des routes pour que le pays soit bloqué. On se souvient du fiasco de l’écotaxe.

wizz
Membre

youpi
les bonnets rouges avaient gagné cette bataille
mais après???

-les chauffeurs étrangers, et des entreprises étrangères, ont des salaires plus que bas, et gagnent des parts de marché face aux conducteurs français

-avec leur réservoir plus de 1000 litres, aucun ne fait le plein en France, ne participe aux collectes d’impôt français, au contraire des conducteurs français

-et en plus, grâce à la suppression de l’écotaxe (avec un vocabulaire maladroit) ou taxe de circulation des poids lourds, les poids lourds étrangers ne paie aucun frais pour circuler sur les routes françaises, payés par leur concurrents français

youpi…

C Ghosn
Invité

Le Luxembourg remercie les bonnets rouge. ^^ ainsi que les petroliers.

wizz
Membre
L’usure de la route, en dehors de l’abrasion (si cher à Christophe), c’est la charge localement appliquée dessus. C’est l’écrasement de la fondation et la déformation de la couche de roulage Soit une voiture, plutôt grande, genre 508 diesel, environ 1600kg. On a donc 800kg par essieu Soit un poids lourd 40T 5 essieux. On a 8000kg par essieu On a 10x plus de poids à l’essieu. Mais l’usure de la route ne sera pas 10x plus élevée. On sait tous que la résistance de l’air varie au carré de la vitesse. Rouler 2x plus vite, c’est devoir affronter 4x… Lire la suite >>
retrouvé le retour
Invité

Bientot des bonnets rouges allemands

Yorgle
Invité

Certains conducteurs étrangers – par ex. certains Lituaniens – ne paient pas le péage.
Au péage de sortie, ils n’ont aucun moyen de paiement. Ils font donc une reconnaissance de dette envers le gestionnaire d’autoroute, qui se retourne contre l’était francais et se fait rembourser.
C’est open bar…

alain
Invité

Les marchandises de plus de 12t allemands ou étrangers, depuis le 1er août 2012 paient une taxe par l’intermédiaire du système Toll collect. Le même système s’applique aux voyageurs avec une variante au nombre de passagers et du kilométrage.

Bizaro
Invité
« En fait, ce que l’Allemagne aurait dû faire, c’est d’exiger l’achat d’une vignette pour tout le monde, y compris ses citoyens. Et en contre partie, pour ne pas que ses citoyens paient 2 fois, il suffirait de baisser les impôts, ou de geler les impôts sur X années » J’ai pensé la même chose. Et ensuite j’ai fait le parallèle avec la France. En France certains ne payent pas d’impôts. Soit parce qu’ils sont de très bons fiscalistes, soit parce que leur revenu est jugé trop bas. Du coup en France je pense que ces derniers auraient gueulé. Car injuste, ils… Lire la suite >>
wizz
Membre
dans les impôts, il n’y a pas que celui sur le revenu où les pauvres ne paient pas il y a aussi la TVA, surtout la TVA, qui concerne tout le monde et puis pour les pauvres, qui ne paient les impôts, et qui devront acheter une vignette annuelle, il y a divers moyens de les aider, de les compenser (prime rentrée scolaire, tarif social edf, abonnement bus scolaire, etc…) bref, à un moment donné, il faut trancher. Dans toutes les sociétés il y a des pauvres. Dans toutes les sociétés il y a des injustices (à commencer par être… Lire la suite >>
Bizaro
Invité

Si je faisais du mauvais esprit je dirait que l’UE à sauver l’Allemagne.

L’Allemagne fait construire ces SUV de luxe dans les pays à bas coût de l’est. Ensuite elle les diffuse partout en Europe. Au final ce péage aurait fait payer l’industrie allemande.

Cela dit je comprends que l’Allemagne veuille gérer elle même son territoire.

retrouvé le retour
Invité

vélo électrique chinois plus ciré !!!!

wpDiscuz