Accueil Honda Honda : volte-face pour suivre la tendance des trucks et SUV US

Honda : volte-face pour suivre la tendance des trucks et SUV US

0
35
PARTAGER

Honda veut redessiner l’apparence et l’image marketing de ses SUV et de ses trucks pour attirer les consommateurs américains prêts à payer des prix très élevés pour les véhicules des constructeurs rivaux offrant une image d’aventure hors des sentiers battus plus robuste.

Tendance US : des monstres conçus pour le Far West mais voués aux trottoirs

Depuis les années 1970, Honda est synonyme aux États-Unis de voitures sobres, bien conçues et très efficaces telles que la Honda Civic et l’Accord. Les SUV, les minivans et le pickup truck Ridgeline de Honda sont construits sur la plateforme adaptable de ces berlines.

Mais au cours des cinq dernières années, les consommateurs américains se sont tournés vers des véhicules plus grands à traction intégrale, suspensions renforcées, grandes grilles et pares-buffles conçus pour labourer les sentiers du désert et les chemins de montagne – bien que la plupart de ces véhicules ne quittent jamais la chaussée. Si ce n’est pour aller sur le trottoir …

Le nouveau SUV Ford Bronco et son modèle F-150 Raptor suivent cette tendance. Tandis que Fiat Chrysler Automobiles (FCA) développe sa marque Jeep pour récolter plus de bénéfices sur un segment qu’elle domine.

Plus de 70% des véhicules vendus aux États-Unis l’année dernière étaient des midsize trucks et des SUV, tandis que 53% des Honda vendues entraient dans ces catégories. Le constructeur japonais Honda ne commercialise pas à l’heure actuelle de gros pick-up capable de rivaliser avec le Ford F-150 et est donc exclu de l’un des segments les plus rentables du marché américain.

Honda veut des modèles tendances

«Nous ne sommes pas en phase avec le reste de l’industrie», a déclaré Jay Joseph, vice-président marketing de Honda US, lors d’une conférence téléphonique.

Pour tenter de résoudre le problème, le constructeur japonais a dévoilé jeudi un nouveau look pour son pick-up Ridgeline, donnant au véhicule une calandre plus grande et d’autres caractéristiques offrant une image de baroudeur.

Nouveau look pour le Ridgeline

Une nouvelle campagne publicitaire lancée vendredi montre le Ridgeline transportant des motos tout-terrain et empruntant des routes non goudronnées dans les Rocheuses. L’ancien lutteur John Cena donne aux annonces une voix de «dur à cuire».

Honda espère que la nouvelle approche augmentera les ventes de Ridgeline à 50000 unités par an, contre environ 33000 en 2019.

Chute vertigineuse du bénéfice d’exploitation prévue par Honda

Le constructeur a prévu une baisse de 68% de son bénéfice d’exploitation au niveau mondial, pour l’exercice en cours qui se termine le 31 mars. Une chute colossale due principalement aux ventes « perdues « à cause de la pandémie.

Le SUV Passport prochain modèle à se refaire une beauté

Le SUV Passport de Honda sera l’un des prochains modèles à se refaire une beauté hors route, a par ailleurs déclaré Jay Joseph. Aux Etats-Unis, le Passport cinq places est dépassé de loin ( dans une proportion de 1 sur 7) par le Jeep Grand Cherokee, selon les données de vente compilées par Automotive News.

Notre avis, par leblogauto.com

On semble marcher sur la tête … Alors que les gouvernements tentent de freiner le niveau des émissions polluantes … les constructeurs rivalisent sur le segment des monstres sur roues … pour, il est vrai, répondre à la demande des consommateurs … mais aussi être bien placés sur un segment des plus rentables.

Sources : Reuters, Honda, Automotive News

Poster un Commentaire

35 Commentaires sur "Honda : volte-face pour suivre la tendance des trucks et SUV US"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

c’était quoi déjà le discours de Honda lors de leur annonce de quitter la F1?

Invité

C’est normal. Le discourt anti SUV et la chasse a la consommation, c’est surtout en Europe.
Or Honda a vu, au fil des années, sa part de marché en Europe fondre comme un bonhomme de neige aux Sahara. Il se focalise donc sur le marché US et adapte ses modèles au marché américain.

Invité
Sauf que, à un moment ou a un autre (de toute évidence quand Trump ne sera plus président) les amerloques devront aussi de rendre compte qu’ils ne peuvent pas brader la planète comme ils le font et qu’ils devront adapter les produits qu’ils achètent pour polluer le moins possible ! La France, ce n’est que 0,9 % de la pollution mondiale (et 4,56 tonnes de tonnes de CO² par habitant et pas an), les USA 14,5 % (et 14,61 tonnes de CO² par habitant et par an). Même la Chine (premier pollueur de la planète avec 28%) ils ont compris… Lire la suite >>
wizz
Membre

je n’ai pas l’impression que la Chine ait réussi à faire baisser « drastiquement » ses émissions de CO2…

https://www.sciencepresse.qc.ca/sites/default/files/inline-images/GES-emissions-2019-pays.jpg

beniot9888
Invité

La Chine pollue aussi pour produire ce que l’on consomme ensuite.

Invité

Sur ton graphique, wizz, on voit quand même qu’on est passé d’une forte hausse de la part de la pollution mondial par la Chine dans la décennie 2000 a une stagnation entre 2010 et 2018 … alors même que la production industrielle ne fait qu’augmenter. Il y a donc bien eu quelque chose de fait.

Par contre, je suis impressionné par ce que je vois pour la Russie. Et je vais m’intéresser de plus prêt, dans les années à venir, de la « mont »e en puissance » de l’Inde. Comment vont-ils gérer ça ? Dommage aussi que cela s’arrête en 2018.

wizz
Membre
ils ont ralenti la construction des centrales au charbon, qui pendant la « bonne » période, pouvait atteindre 2 centrales par semaine et non plus, la production n’a pas augmenté, pas tant que ça une partie de la production a été délocalisée dans d’autres pays, pour cause de « couts devenus excessifs » en Chine la production n’a pas augmenté tant que ça, puisqu’on voit que la Chine a dû mettre en place plusieurs plans pour relancer, pour soutenir son économie Quand les exportations stagnent ou baissent, on compte sur la consommation intérieure pour maintenir l’appareil productif, quitte à adopter diverses mesures https://www.bilan.ch/economie/les_mesures_de_la_chine_restent_insuffisantes_pour_relancer_l_economie Voilà.… Lire la suite >>
Béret vert
Invité

Mais pour transporter son matos pour aller à la pêche, « l’amerloque » n’est pas intéressé par laTwingo.

Dom
Invité

En France, on n’achète pas 250 kg et 20 000 euros de motos ( les deux ) pour les transporter sur une camionnette…..on mouille la moto.

De plus pour la montagne Honda motos est la plus mauvaise marque de Honda, on achète des Montesa de chez Honda.

Bizaro
Invité

Oh tu sais des 1200gs on en croise pas mal en France et je ne suis pas sûr que ces mastodontes voient beaucoup la boue.

Invité

Une Twingo ne les intéressent peut-être pas, par contre, les Smart un peu plus : ils en achetaient jusqu’à 10.000 dans les meilleures années ! De même que la Chevrolet Spark (14.663 unités vendues sur le premier semestre 2020), la Mitsubishi Mirage (8.453 unités), la Mini Cooper (6.170 unités) non plus 😉
https://carsalesbase.com/us-car-sales-analysis-2020-h1-minicars/

wizz
Membre

https://www.goodcarbadcar.net/2020-us-vehicle-sales-figures-by-model/

ne pas oublier de relativiser les chiffres par rapport à la taille du pays, par rapport au marché en question

par exemple 8000 Chevrolet Spark au 3eme trimestre, c’est bien
mais 150.000 Silverado, c’est mieux

Bizaro
Invité

@Frédéric LANGLOIS

C’est vrai que les USA se sont mis à polluer depuis l’élection de Trump. d’ailleurs leur amour pour les pick-up et autre véhicules démesurés date de là. Avant les état unis d’amérique, c’était que des gens en Toyota prius ou en smart…

Invité

« C’est vrai que les USA se sont mis à polluer depuis l’élection de Trump »

Si on suit le graphique donné ici, Bizaro, ce propos est contestable : après la baisse continue de la pollution depuis le début des années 2000, on constate un début de hausse depuis … l’élection de Trump !

SGL
Invité

C’est clairement évident que l’élection de Trump favorise à fond l’économie au détriment de l’environnement.
Sa préoccupation, c’est le business et les emplois, l’écologie… Il s’en fout sauf si cela reporte aux USA… Tesla à la rigueur.
S’il y a une amélioration de l’environnement cela vient des normes précédents posts Trump et des initiatives privées… Ça serait presque accidentel du genre… « Oups ! On a moins pollué »

wizz
Membre

Baisse continue de la pollution depuis le début des années 2000???
Vraiment?

https://www.oilandgas360.com/in-2019-u-s-energy-production-exceeded-consumption-for-the-first-time-in-62-years/
La consommation de pétrole n’a pas tant baissé que ça depuis 2000, à part celle aidée par la crise de 2008

Depuis, le pétrole coule à flot aux USA, en surabondance. Donc pourquoi se gêner… Et ça, on dit merci qui?
https://www.bastamag.net/Malgre-les-risques-la-fracturation-hydraulique-se-repand-dans-les-exploitations

sans oublier bien entendu l’autorisation de l’exploitation du pétrole et gaz de schiste terrestre

Invité

« Baisse continue de la pollution depuis le début des années 2000???
Vraiment? »

Sur ton graphique initial, on est quand même passer de 21 tonnes de CO² par habitant en 2000 à 16 en 2018, soit la même valeur qu’en 1964 !

wizz
Membre
Oui, les USA sont passés de 21 tonnes de CO2 par personne à 16 tonnes en 2018. Mais lorsqu’une valeur baisse, ça peut avoir plusieurs explications: -ils sont devenus plus raisonnables, consomment moins, etc… -ils consomment toujours autant, mais autrement. Soit à cause des délocalisations de leur industries (ex: grâce à la fermeture de Floranges, la France a pu faire baisser un peu ses émissions de CO2…). Les USA ont tellement délocalisé que ça a fait le leitmotiv de Trump (America first) Soit il y a d’autres moyens de production émettant moins de CO2 Les USA pourraient baisser leur émission… Lire la suite >>
MINI_Stig
Invité

Non mais cette grosse blague !
C’est donc ça « se tourner vers l’avenir » selon Honda et la raison de son retrait de la F1 ?
C’est vrai que pour vendre des Pick-up et SUV, la F1 n’est pas très vendeuse…

Quelle erreur stratégique et quel mauvais timing pour annoncer ça…

Béret vert
Invité

La F1 c’est de la pub pour l’Europe, les gros pick-up et la Baja c’est pour les U.S. Donc c’est une logique de marché, la seule qui tienne pour un constructeur.

panama
Invité

Elisabeth c’est faux, les Américains utilisent vraiment leur pick up en dehors des villes.
Premièrement parce que là bas on a le droit de conduire où on veut du moment qu’on a une route en terre (la sacro sainte liberté).
Deuxièmement parce que le climat là-bas est beaucoup plus extrême que chez nous et que traverser un cours d’eau qui est sorti de son lit c’est relativement courant.
Dans les grandes villes comme NYC ou Detroit on ne rencontre que peu de pick up. Dans le Middle West il y en a partout.

SAM
Invité

Texas. Arizona. Louisiane. Ceux qui roulent en pick up ne font pas que le trottoir. Je vous rejoins dans votre analyse.

SAM
Invité

Si Biden passe … Honda qui est en retard sur le full size sera donc à contre courant quand il faudra passer au pick up électrique.

Francois
Invité
Biden, s’il est élu, reviendra sans doute aux normes édictées par Obama et que Trump a supprimé mais il ne mettra pas en place le Green New Deal mis au point par l’aile gauche du parti démocrate, nous parlons des USA, pas de l’UE. Au sujet des trucks, ce sont les full size qui se vendent, pas les midsize, et non, les Américains ne les utilisent pas uniquement sur route goudronnée et de toute façon, vu leur tronche (nids-de-poule, revêtement de plusieurs décennies, etc…Allez à JFK en bagnole, pour rester dans un endroit « civilisé », vous comprendrez), il vaut mieux de… Lire la suite >>
wpDiscuz