Accueil Supercars De Tomaso prétend réveiller l’automobile américaine !

De Tomaso prétend réveiller l’automobile américaine !

0
4
PARTAGER
De Tomaso

La marque De Tomaso, basée à Modène depuis sa fondation en 1959, vient d’annoncer qu’elle délocalise toutes ses activités aux Etats-Unis. Et se targue de mener un ambitieux projet pour redresser l’automobile américaine, rien que ça.

Fondée par le pilote et entrepreneur argentin Alessandro De Tomaso, la marque a connu une existence mouvementée avant de disparaître en 2004, peu après la mort du fondateur. Convoités par de nombreux prétendants, les droits d’utilisation du nom De Tomaso sont finalement rachetés en 2015 par le consortium Hong-kongais Consolidated Ideal TeamVenture. Premier aboutissement de cette nouvelle histoire, la révélation l’année dernière à Goodwood, pour les 60 ans de la marque, de la P72, une supercar surfant superbement sur la nostalgie des voitures de sport des sixties.

make America great again

Surprise aujourd’hui, De Tomaso annonce que toutes les opérations et la production de la P72 se feront aux Etats-Unis ! Mais plus encore, dans un communiqué assez délirant, tout aussi enthousiaste que prétentieux, la marque évoque la mise en œuvre de sa « Mission », baptisée AAR pour American Automotive Renaissance. C’est la 1ère étape d’un plan stratégique à long terme. Oui, De Tomaso proclame à la fois son « amour » et son « mécontentement » envers l’industrie automobile américaine, ambitionnant de restaurer « la romance, la beauté, la passion et l’élégance de l’industrie automobile américaine de luxe. » De Tomaso justifie sa démarche par la volonté de rendre ses « jours de gloire » à l’industrie automobile américaine pour « reconquérir le respect précieux qu’elle a gagné entre les années 1920 et 1960″ et mettre fin à la « stigmatisation selon laquelle l’Amérique repose dans l’ombre du design automobile européen et du luxe. » (sic)

L’entreprise justifie aussi sa démarche par son identité « euro-américaine », ce qui est juste historiquement puisque De Tomaso bénéficia longtemps d’un partenariat stratégique avec Ford. Ce sont des blocs V8 de Détroit qui animaient les cultissimes Mangusta et Pantera, d’autant plus que les ventes aux USA étaient bonnes. Cette idylle se poursuit puisque la P72 sera équipée d’un V8 d’origine Ford développé par Roush Performance, célèbre préparateur américain proche de l’ovale bleu et bien connu des amateurs de Nascar. Il s’agira d’un V8 5,0 litres à compresseur dont la puissance devrait dépasser les 700 chevaux et 825 Nm de couple.

On notera aussi le ton fanfaron du communiqué, qui affirme vouloir « réduire le déficit de compétences dans la conception et l’artisanat automobiles américains. » Hennessey, Cameron Glickenhaus ou encore Shelby apprécieront ! Plus sérieusement, le site officiel a publié de nombreuses annonces de recrutement et précise être en discussion avec plusieurs états américains pour trouver le meilleur emplacement de ses futures installations. Il faudra donc attendre encore un peu pour voir rouler cette P72…

Notre avis, par leblogauto.com

Pour la petite anecdote, AAR fait penser à la structure de course de feu Dan Gurney, All American Racers. Un petit constructeur fantôme depuis plus de 20 ans qui vient faire la leçon aux Américains ? Il fallait oser ! Pas sûr que De Tomaso se fasse beaucoup d’amis aux States. Malgré tout, nous sommes impatients et curieux de voir aboutir ce beau projet.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "De Tomaso prétend réveiller l’automobile américaine !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wizz
Membre

darkargos
De Tomaso va réveiller l’automobile américaine

chez nous, qui va réveiller Tavares?

Invité

La Detomaso aux USA? Sur les terres de glickenhaus? Tiens tiens…

Emmanuel
Invité

Je ne savais même pas que la marque existait encore.
Rassurez moi, il n’y a plus de production ?

Jdg
Invité

Réveiller l’auto américaine : en même temps elle en aurait bien besoin car les ex grands constructeurs ne le sont plus du tout et depuis longtemps. La seule marque ricaine qui se distingue de nos jours est tesla.

wpDiscuz