Accueil Essais Essai Seat Tarraco FR TDi de 200 ch

Essai Seat Tarraco FR TDi de 200 ch

0
24
PARTAGER

Le Seat Tarraco a droit à un léger restylage. En passant, une finition FR 4 roues motrices, propulsée par un TDi de 200 ch fait son apparition au catalogue. De quoi concilier famille nombreuse et plaisir de conduite ?

Un style plus sportif

Voilà seulement deux ans que le Tarraco, le SUV 7 places de Seat, fait son trou sur le marché. Il s’offre pourtant déjà une petite mise à jour avec cette déclinaison FR, comprenant quelques modifications esthétiques notamment. Autant vous le dire tout de suite, il faut avoir un œil de lynx pour les remarquer. Le bandeau rouge à l’arrière qui s’illumine la distingue.

Pour le reste, les attributs de cette version plus sportive lui donnent un surplus de caractère. À commencer par les jantes au dessin plus dynamique, et l’assombrissement de tous les chromes, calandre comprise. Un béquet de coffre habille l’arrière, en plus du logo FR et de l’écriture manuscrite du modèle. Cela suffit à booster (un peu) son image de sage SUV familial.

Des équipements modernes

À bord, on ne peut pas passer à côté des sièges baquets à l’avant. Cette sellerie plutôt inhabituelle dans un SUV de ce genre, a du sens dans ce Tarraco badgé FR. On reste néanmoins à bonne distance de la sportivité d’une Cupra. Les surpiqures rouges, les touches de chrome et le logo à la base du volant lui confèrent un petit cachet bienvenu. Il apparaît ainsi un peu moins austère.

Côté équipements, on ne peut guère faire plus moderne. En termes d’ergonomie également, à l’image de la bande haptique pour gérer la température de la climatisation. Il faut cela étant un temps d’adaptation pour se faire au système multimédia remanié. On se sent à l’aise à toutes les places, à l’exception des deux strapontins dans le coffre. Ils peuvent accueillir deux adultes, mais pas trop longtemps.

200 ch et une consommation contenue

Le TDi de 200 chevaux sous notre capot coiffe la gamme. On comprend au démarrage qu’il s’agit d’un bloc Diesel, ce qui ne constitue pas une surprise. Il en ressort un premier avantage non négligeable, à savoir sa consommation. Sur un parcours mêlant de la ville, puis majoritairement des voies rapides et des petites routes pas vraiment favorables à un appétit léger en carburant, elle s’établit à 7 litres à peine.

Cependant compte tenu de la seule présence du conducteur à bord, sans bagage, on l’imagine supérieure à ce chiffre dans une utilisation plus familiale ou sportive. À allure normale, il se fait plutôt discret. La boite de vitesses DSG lui va bien, pour peu qu’on la laisse faire sa vie. Le mode manuel aide parfois à anticiper une relance, mais mettre le pied au plancher dans ce type de situation reste la meilleure chose à faire. Les 200 chevaux ne cavalent pas, et pourtant le tachymètre s’emballe bel et bien à chaque forte sollicitation.

Un comportement plus dynamique

En devenant FR, ce Tarraco pas comme les autres ne perd pas vraiment de son confort, et ce malgré une suspension pilotée plus axée vers le sport. Si un jour Cupra devait se pencher dessus, on s’attend en revanche à une partition jouée différente en la matière. Là, même si l’on vous dit qu’il s’agit d’une version plus dynamique, il y a peu de chance qu’en marche normale un des passagers vous le fasse remarquer.

Nous avons déjà testé deux Tarraco depuis son lancement. Au volant de celui-ci on remarque immédiatement les mouvements de caisse bien mieux tenus ici. On aimerait une direction plus informative et précise, même si la plupart s’en contenteront sans s’en plaindre. Mais ce serait oublier à qui ce SUV au comportement plus dynamique s’adresse. Finalement il se rapproche d’un 5008, qui en termes d’équilibre fait toujours figure de référence sans se donner des airs d’athlète.

Dès 49 620 €

Il faut casser sa tirelire pour s’offrir ce tout nouveau Seat Tarraco FR. Pas moins de 49 620 €. À ce tarif, vous serez rassurés d’apprendre que la liste des options se montre réduite à peau de chagrin. Des 7 places sportifs, il y en a peu chez les généralistes. Le Peugeot 5008 tient la comparaison en termes de comportement, mais ne porte pas de badge spécifique et s’avère moins puissant. Il existe aussi le plus onéreux Kodiaq RS, mais avec 240 ch, il peut se le permettre.

+ON AIME
  •  Equipements
  • Consommation
  • 7 places
ON AIME MOINS
  •  Un peu cher
  • Comportement boite
  • Un peu bruyant à bas régime

 

Seat Tarraco FR TDi
Prix (à partir de)49 620 €
Prix du modèle essayé49 620 €
Bonus / Malus2 370 € à 5 404 €
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne – Injection directe turbo Diesel
Cylindrée (cm3) 1 968
Puissance (ch/kW)200 / 147
Couple (Nm) 400
Transmission
Roues motricesintégrale
Boîte de vitesses auto
Châssis
Freinsà disques
Jantes et pneus 255/40 R20
Performances
Vitesse maximale (km/h)en cours d’homologation
0 à 100 km/h (s)en cours d’homologation
Consommation
Cycle mixte (l/100 km)6,5 à 7,0
CO2 (g/km) 171 à 184
Dimensions
Longueur (mm)4 735
Largeur (mm) 1 839
Hauteur (mm) 1 674
Empattement (mm) 2 790
Volume de coffre (l) 230 à 1 775
Poids (kg) en cours d’homologation

 

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Essai Seat Tarraco FR TDi de 200 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Ça a l’air d’être vraiment bien…
Dommage que le prix attienne des sommets… Bien que, un coup d’œil rapide chez les BAM, et j’imagine que ça devient une superbe affaire !?

SGL
Invité

Je suis étonné de voir que le Peugeot 5008 GT avec le diesel 2.0 BlueHDi de 180 ch et boite automatique EAT6 n’est facturé 45 k€.
2 RM en moins, certes…Mais quand même !

darkargos
Invité

SGL qui ne peut s’empêcher de faire du PSA product placement dès qu’on parle d’une autre marque. Ce modèle n’a aucun équivalent chez PSA: 4WD / diesel de 200ch / infotainment dernier cri. Le diesel de 180ch disparaît du catalogue au facelift du 3008 et sans doute 5008 (ils ne vous ont pas informé dans votre concession Peugeot de Tulle?). Il faut bien pousser (où plutôt forcer) les Hybrid 225ch Pure Tech enclume à roulette. En attendant le reste de l’Europe continuera de rouler en VAG mazout .

Fred21
Invité

C’était au moins pour en montrer un aux Parisiens qu’ils font faire leurs photos en milieu hostile ?

SGL
Invité

AAAaarght !!! damned ! un DIESEL !
…ou est mon Luger !? viiite

Verslefutur
Invité

A quoi sert un diesel, 4 roues motrices de 200 chevaux dans une grande ville comme Paris?
Réponse: Trop puissant et non adapté

SGL
Invité

ah pour les Parisiens qui sortent leurs autos en famille uniquement pour faire des grands trajets…. Parfait !?
Enfin, les 4 RM sont là surtout pour augmenter la valeur … l’intérêt est limité.

panama
Invité

Faire passer le couple dantesque du 4cyl à huile lourde : 400Nm tout de même.
Sur route glissante avec un centre de gravité haut perché c’est indispensable

SGL
Invité

Oui bien sûr dans les cas extrêmes.
Mais le 3008 HDI 180 ch (même couple) s’en sort très bien avec des bons pneus (Michelin) pour 4.000 € de moins.
Et peut-être plus léger, maniable pendant 99 % du reste du temps ?

Verslefutur
Invité

En effet, l’option « Grip control » de PSA fait largement le job et évite le 4 roues motrices

darkargos
Invité
Que reste-t-il au Tiguan Plus pris en étau entre un Kodiaq et ce Tarraco? 200ch et 4RM, voilà qui devrait plaire en Suisse / Autriche / Allemagne et pays nordiques et que PSA est incapable d’offrir à Opel. Plus de 7 places depuis l’arrêt du Zafira. Du coup les ventes s’effondrent, parce qu’on a aussi arrêté les mini Adam et Karl, que le Mokka X ne sera pas remplacé (le nouveau Mokka est un SUV urbain), et qu’on a investi à minima dans le facelift des Astra et Insignia qui utilisent des plates formes GM. Tout le monde n’a pas… Lire la suite >>
Verslefutur
Invité

Il ne reste plus rien de l’esprit Espagnol de Seat, c’est une Volkswagen.
Même si la Tarraco est développée à Barcelone, c’est un SUV Allemand assemblé à Wolfsburg en Allemagne sur une chaîne VW (bravo, ce n’est pas un pays à bas coût).
Par contre, bon courage avec le TDI, entre les logiciels truqueurs et les mises en conformité qui flinguent le moteur 🙂 .

SGL
Invité

Seat !? c’est presque mieux et moins cher que VW …et on ne paye pas la marque !

SGL
Invité

…et puis, est-ce mieux d’avoir un Mercedes au moteur Dacia ou un Seat au moteur Audi ? 😉
Comme c’est assez souvent le cas…

wpDiscuz