Accueil Hyundai Pékin 2020 : la Hyundai RM20e lâche les watts

Pékin 2020 : la Hyundai RM20e lâche les watts

0
4
PARTAGER
Hyundai

Au Salon international de l’automobile de Pékin 2020, Hyundai déroule un discours écologique bien ficelé et affiche ses ambitions électriques, dans le cadre du plan « Stratégie 2025 » qui ambitionne de proposer 44 modèles électrifiés au catalogue ! Le concept Prophecy EV en fait partie, tout comme, à l’avenir, la branche sportive N, car Hyundai entend ne « rien sacrifier,ni l’esprit de course ni la responsabilité environnementale ».

La dernière née de la lignée RM

C’est dans ce contexte qu’est dévoilé le prototype sportif et électrique RM20e. Le sigle RM correspond à la configuration « Racing Midship» à moteur central et propulsion arrière dont s’inspire ce Veloster survolté, mais en réalité il embarque 4 moteurs électriques répartis sur les deux essieux. Il préfigure la prochaine génération des modèles hautes performances du constructeur sud-coréen. Le projet RM, lancé en 2012, repose donc sur de véritables laboratoires roulants. Il a débouché l’an dernier sur une première réalisation concrète avec le coupé Veloster N ECTR qui doit participer au championnat électrique de tourisme. Les modèles RM ont subi de nombreux essais routiers pour valider les technologies, évaluer différentes solutions de comportement de châssis et les améliorer pour des applications sur les futurs modèles N.

Un collaborateur bien connu

La Hyundai RM20e a été développée en partenariat avec l’incontournable et très courtisée Rimac Automobili, dans laquelle la firme sud-coréenne a investi plusieurs dizaines de millions d’euros l’an dernier. Ça ne plaisante pas, avec un ensemble de moteurs électriques capables de développer jusqu’à 810 chevaux de puissance et 960 Nm de couple, ce qui se traduit par une accélération de 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes, et de 0 à 200 km/h en 9,88 secondes. Le ramage est à l’avenant avec une gueule béante, des ailes élargies et un immense spoiler. Hyundai annonce une batterie de 60 Kwh et un temps de recharge très rapide, mais sans plus d’informations. De plus, le récent investissement et le partenariat stratégique avec Rimac Automobili ont facilité le développement conjoint de prototypes de batteries et d’hydrogène tandis que la plateforme RM électrifiée continuera d’évoluer.

Notre avis, par leblogauto.com

Entre la gamme N, les finitions N Line, les quatre modèles TCR (l’Elantra N TCR également présentée à Pékin rejoint la famille des i30, Veloster N TCR et Veloster ETCR) et ces laboratoires roulants survoltés, Hyundai ne fait pas les choses à moitié dans son pôle sportif. Curieux de voir ce que cela donnera en série dans les années à venir.

Hyundai

Source : Hyundai

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Pékin 2020 : la Hyundai RM20e lâche les watts"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bizaro
Invité

j’ai cru à une focus au premier regard.

Invité

Sur la miniature de l’article j’ai cru que c’était une Audi

polo
Invité

ça reste surtout une évolution du modèle ETCR.

iloverocknroll
Invité

Avec une batterie de 60 kwh et une telle puissance elle n’ira pas loin… elle pourra y arriver vite par contre 😂

wpDiscuz