Accueil Sécurité EuroNCAP : une Toyota Yaris 5 étoiles

EuroNCAP : une Toyota Yaris 5 étoiles

0
13
PARTAGER

La Toyota Yaris décroche 5 étoiles aux tests EuroNCAP et inaugure le nouveau rapport de l’organisme : plus clair, plus lisible, il conserve néanmoins ses lacunes.

Commençons par la nouveauté de l’EuroNCAP. Les tests restent globalement les mêmes. Cependant, sur le choc frontal contre une barrière déformable, l’organisme regarde désormais aussi les dégâts occasionnés à la barrière. En effet, en temps normal, cela peut être une autre voiture. Autant regarder le choc.

Un nouveau test latéral est ajouté : le « far-side impact ». Jusqu’à présent, l’EuroNCAP testait les chocs latéraux du côté du conducteur. Avec le « far-side », on teste en frappant la voiture à l’opposé du conducteur. La réaction et les blessures ne sont pas du tout les mêmes et dans la majorité des cas, il n’y a pas d’airbag pour amortir le choc qui se déploie. Si un airbag central est proposé entre les deux occupants avant, l’EuroNCAP testera le résultat.

Et c’est là qu’on en arrive aux lacunes de l’EuroNCAP. L’organisme continue d’empiler les tests ce qui modifient la valeur des notes données et des étoiles. Ainsi, la Yaris qui obtient 86% en protection des adultes n’est de ce fait pas facilement comparable aux autres voitures testées précédemment ! D’autres organismes n’ajoutent pas les nouveaux tests aux autres mais créent une note supplémentaire indépendante.

Toyota Yaris 2020 – 86% 81% 78% 85%

Venons-en à la Toyota Yaris. En protection des adultes, on remarque que certaines parties des mannequins sont exposées aux blessures potentielles comme le thorax du conducteur (trop forte compression) mais aussi les cuisses des deux occupants, ainsi les jambes et les pieds du conducteur. Le « faible » poids de la Yaris fait que le choc sur la barrière témoin n’est pas « à haut risque ».

Le test « far-side », le mannequin est projeté loin sur le côté. La note moyenne est donnée. L’airbag central fait son boulot et évite que les deux occupants avant ne se percutent l’un-l’autre au niveau de la tête.

En protection des enfants, la Yaris affiche presque un bilan parfait au niveau des chocs avec 23 points sur 24 possibles. La Yaris est aussi pratiquement compatible avec les modèles de sièges auto testés à part pour un modèle : le « Britax Römer KidFix XP (Belt) ». Ici, l’EuroNCAP met en cause un manuel utilisateur pas assez clair.

Le choc des « utilisateurs vulnérables » (ex-choc piéton) semble plutôt bon avec un avant pratiquement entièrement vert. Le capot l’est aussi majoritairement. En prime, la petite Toyota dispose d’AEB (freinages d’urgence) piéton mais également cycliste qui décrochent un score plus qu’honorable. Enfin, les assistances à la sécurité sont bien présentent sur la Yaris et font leur boulot. C’est notamment le cas de l’AEB qui évite ou limite les collisions entre voitures, ou l’assistance au maintien dans la voie.

Conclusion

Le résultat pour la Toyota Yaris est visiblement bon. Il faudra désormais attendre d’autres tests pour voir si ce résultat est bel et bien bon. C’est tout le problème de la notation EuroNCAP qui fait que l’on ne peut pas comparer les 5 étoiles de la Yaris 2020 avec celle de 2017 qui avait décroché 5 étoiles avec 83%, 80%, 63% et 57%.

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "EuroNCAP : une Toyota Yaris 5 étoiles"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Hub75
Invité

Belle note, et mieux que la 208 🙂

Guallaume
Invité

Non, pas mieux que la 208, c’est pourtant écrit dans le reportage : « Et c’est là qu’on en arrive aux lacunes de l’EuroNCAP. L’organisme continue d’empiler les tests ce qui modifient la valeur des notes données et des étoiles. »

La Yaris ne sera comparable qu’aux véhicules testé après elle, et très difficilement à celles testé avant elle.

AXSPORT
Invité

Chapeau !!

michouizi
Invité

Belle image.

Guillaume D.
Invité

Sauf erreur de ma part, il y a aussi un autre petit détail gênant dans les procédures Euro NCAP : la place du milieu à l’arrière n’est pas prise en compte dans les crash tests. Autrement dit, quand on voyage à 5, on ne peut pas vraiment savoir si on est vraiment en sécurité. Certaines banquettes sont bien creusées, d’autres sont plates, la largeur au bassin, coudes et épaules ainsi que le dessin des portières changent sûrement la donne…

NIC084
Invité

Sauf erreur de ma part, tous le monde s’en fou des crash test lol la preuve avec Dacia vend le plus au particulier et je crois pas qu’il y est un modèle a plus de 3 étoiles

Logivere
Invité

Il est bon de nuancer l’importance de ces tests surtout si vous faites que de la ville. Le risque de décès est quasi nul quelque soit le véhicule.

Logivere
Invité

Il ne faut pas se leurrer les gens ne choisissent pas leur véhicule pour protéger les personnes qui sont à l’extérieur mais bien eux-mêmes haha

michouizi
Invité

Le risque de deces n’est pas si nul que ca… Mais rester optimiste jusqu’au bout est tout a votre honneur…

wpDiscuz