Accueil Electriques Envision : usine de batteries en France grâce au Brexit ?

Envision : usine de batteries en France grâce au Brexit ?

0
40
PARTAGER

Le groupe chinois Envision, spécialisé dans les énergies renouvelables, envisage d’installer en France une usine pour produire des batteries destinées aux véhicules électriques. Une information relayée par le Journal du Dimanche.

12 sites potentiels sélectionnés par Envision

Envision a d’ores et déjà identifié une douzaine de sites potentiels susceptibles de répondre à ses exigences techniques et financières en Auvergne-Rhône-Alpes, dans les Hauts-de-France et en Ile-de-France.

Sylvie Ouziel, l’une des dirigeantes du groupe, a par ailleurs indiqué au JDD que Envision prévoyait d’investir une centaines de millions d’euros dans le projet. Lequel devrait « aboutir à terme à un millier d’emplois directs ». Le site devrait être opérationnel fin 2023.

Le Brexit a changé la donne

Le Brexit, au final, une aubaine pour la France ? Tel pourrait être le cas, au moins au niveau de l’aspect investissements étrangers.
Sylvie Ouziel précise en effet que le Brexit a « changé un peu la donne » en Europe.

Alors que le groupe a besoin d’un site industriel sur le Vieux Continent pour fournir la France, l’Espagne et d’autres pays, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne aura pu au final « privilégier » la France. Laquelle dispose notamment d’une situation géographique stratégique sur le continent.

Envision sur le marché des batteries depuis 2 ans

Pour rappel, le groupe chinois dispose déjà d’usines de ce type au Japon, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Chine.

Le groupe chinois est entré sur le marché des batteries pour les véhicules électriques en rachetant il y a deux ans AESC, une filiale du constructeur automobile japonais Nissan.

Notre avis, par leblogauto.com

La France bénéficie de puissants atouts pour les investisseurs étrangers. Au delà de sa situation géographique, sa position de membre de l’UE lui permet de faciliter la venue de grands groupes internationaux via des encouragements financiers. Chose que ne peut plus faire le Royaume-Uni ….  Alors même que l’Europe met les bouchées  doubles actuelelment dans ce secteur.  Comptant sur les énergies dites propres pour relancer la croissance.

Sources : Reuters, le Journal du Dimanche.

Poster un Commentaire

40 Commentaires sur "Envision : usine de batteries en France grâce au Brexit ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Merci le Brexit !
Bémol, attention… c’est un groupe Chinois !
Merci de ne pas faire rentrer le renard dans le poulailler trop facilement et sans contrôle, car un bien à un instant t peut se transformer comme un mal à terme.

Mwouais
Invité

Décidément, maintenant une usine à capitaux chinois et employés français implantée en France c’est pas bon non plus…. c’est même le renard chez les poules (drôle de façon de voir son pays).

Tu peux définir racisme ?

SGL
Invité

On doit n’avoir pas la même définition de racisme… Quel rapport à ne pas vouloir courber l’échine et le racisme ?
Faut-il faire aussi acte de soumission pour prouver que ne l’on n’est pas raciste ?
Quand la Chine aura tué toutes les industries nationales en France et en Europe …ça sera trop tard pour se poser la question !
Comme ça dans le futur, on aura plein de GJ réprime façons place Tiananmen !?

Le loup dans la bergerie… c’est plus juste !?

Mwouais
Invité
@SGL : pas grand chose empêche une saine concurrence d’usines de batteries en Europe. Si une entreprise chinoise arrive à implanter une usine, pourquoi un entrepreneur français n’y arriverait pas ? Enfin, cela contredit ton idée qu’il est tellement intéressant financièrement de produire en cette « zone de non droits chinois » pour envahir l’Europe grâce à un transport par bateau pour une poignée de tickets de métros. Non ? Ce n’est pas le.loup dans la bergerie, c’est l’investisseur chinois avisé qui exploite la faiblesse des nationalismes qui contaminent l’idée européenne. Une fois l’usine distribuant ses produits aux Européens, ils seront malins… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

Ah, sinon, quand la Chine aura tué toute notre industrie tout ça tout ça, ils vont avoir du mal à nous vendre des trucs parce qu’on sera tous fauchés. Du coup, je pense qu’ils se tireraient une balle dans le pied, en fait.

retrouvé le retour
Invité

Pour le moment les meutes sont dans les alpages !! On va bientôt pouvoir trouver le Petit Chaperon Rouge en difficulté poursuivi alors qu’il se rend voir sa grand-mère à l’EPAHD en vélo électrique chinois

beniot9888
Invité

Et à part « je suis pas raciste mais bon, on ne va quand même pas se soumettre à des chinois », quels sont tes arguments pour expliquer ta méfiance ? Tu crains quoi, exactement ? Parce que là, le renard apporte de la technologie et du boulot. Du coup, mouton crédule que je suis, je ne vois même pas le danger.

Gui
Invité

Les Chinois construisent des usines chez nous… beau retournement de l’Histoire.

SGL
Invité

Bah surtout depuis le 19e siècle… Les rôles s’inversent !
Espérons que ça n’ira pas jusqu’à une guerre de l’opium inversée 😉
Car la puissance dominatrice … C’est bien la Chine.

Mwouais
Invité

De tous temps,la nation dominante a été celle qui était composée des meilleurs ingénieurs et penseurs. Aujourd’hui il reste à la France à philosopher ?

SGL
Invité

Fallait y penser avant de délocaliser usines et BE avant !

georges
Invité

Enfin , là…. .
Tu préfères que l’usine s’installe en Belgique, Espagne, Allemande, Italie et vende ses batteries en France ?
Comme cela on pourra critiquer le gouvernement, l’Europe, la gestion du Covid, ….. , tout en achetant une friteuse de marque de distribution (cad Chinoise) plutôt qu’une de marque Tefal !

georges
Invité

Il faut lire de marque SEB.

Mwouais
Invité

Seb c’est bien, Tefal c’est mal…

J’avoue ne pas acheter Tefal déçu par la qualité de leurs produits. Je n’achète pas plus de Seb, rassurez vous.

De toute manière,  » si vous ne prenez pas une Sitram, vous risquez toujours de prendre une gamelle !! »

Bon, revenons aux voitures… est-ce beaucoup mieux ?

SGL
Invité
@georges, oui 🙂 .. Une usine en France, c’est très bien de prime abord ! Mais j’essaye de voir les choses à leur terme. Car les usines en France avec les emplois sont une très bonne chose, mais il ne faut pas oublier que si la direction et les BE ne sont pas français cela peut changer d’une année à une autre. Et puis cette usine occupe un terrain commercial qu’une autre usine 100 % française ou Européen n’aura pas !? Amazon (qui n’est pas Chinois) a créé aussi 7.600 emplois… Génial ! mais en a aussi détruit plus de… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

Cette usine occupera un terrain dont ne bénéficiera pas une autre ? C’est vrai qu’on manque de place en France… Méchants chinois, à venir ouvrir une usine chez nous, vous allez voir qu’ils vont empêcher qu’une usine s’ouvre chez nous.

SGL
Invité

…euh @beniot9888, il faut lire en entier, je parle de terrain COMMERCIAL…Part de gâteau de marché… Qui n’est pas extensible comme l’on voudrait !
Ah les « Méchants chinois » non non ils sont gentils… et même très gentils… Mais on fera le bilan dans 10-20 ans.

beniot9888
Invité

Cher SGL, ceux qui pleureront la perte de terrain COMMERCIAL n’auront qu’à se diriger vers ces régions de France où pullulent les FRICHES INDUSTRIELLES, et ça devrait aller.

SGL
Invité
@beniot9888, comment ça sera possible quand l’on aura perdu 100 % des ingénieurs techniciens savoir-faire pour reconquérir le terrain perdu !? Le problème se pose déjà sur les EPR, en 20 ans nous avons perdu énormément de savoir-faire à contrario des Chinois… et c’est déjà extrêmement grave. Les Chinois étaient des débutants, il y a encore 20 ans, ils sont en passe de devenir nos maîtres. Comme pour le nucléaire, que l’on aura besoin de toute façon, que cela plaise ou non à nos écolos boomer figé dans les années 70, quand l’on aura besoin de refaire notre parc de… Lire la suite >>
SGL
Invité
SGL
Invité

« Des défaillances découvertes dans six réacteurs : « Cela illustre la perte de compétence de l’industrie nucléaire française »
https://www.europe1.fr/sciences/des-defaillances-decouvertes-dans-six-reacteurs-nucleaires-francais-en-service-3920454

wizz
Membre
https://www.europe1.fr/sciences/des-defaillances-decouvertes-dans-six-reacteurs-nucleaires-francais-en-service-3920454 dans ce genre d’article, il convient de bien comprendre le sujet en question. -il y a défaillance, avec comme conséquence un non fonctionnement d’un composant, une panne, voire un accident. Le 737Max a une défaillance… Ceci est une défaillance non acceptable en aucun cas -il y a défaillance, comme le constat que la norme n’a pas été atteinte, que le cahier des charges n’a pas été satisfait. Est ce que cette défaillance est elle acceptable? Pour cela, il faut faire la différence entre « pas au norme » et « dangereux » Par exemple, je suis fabricant d’ascenseurs. Entre les personnes transportées et… Lire la suite >>
Mwouais
Invité

Fallait y penser avant de sacrifier l’enseignement, aplanir l’intérêt pour les fonctions d’ingénieurs, de recherche, de miser plus sur le football que sur la culture, de voir l’autre comme une menace et non d’une concurrence.

SGL
Invité

Ben là, on serait d’accord !

Mwouais
Invité

Pas sur mon dernier couplet 😉

La Chine est une concurrence majeure, c’est à dire qu’elle nous pousse à nous améliorer ou à perdre…

Les voitures japonaises nous faisaient peur, 50 ans plus tard, les voitures japonaises sont toujours les plus fiables et pourtant les français continuent à acheter européen (vous avez vu, j’ai même englobé les allemands) et toujours assez peu des fiables Hyundai et Kia.

Demain, la Chine sera à même de remplir la fonction fiable et coûts maîtrisés ? Quel sera le choix des français ?

Donc, sois légèrement rassuré.

SGL
Invité
Ce soir aux infos d’Arte au 19h45 L’Europe se fâche avec l’hégémonie commerciale de la Chine. Comme à l’époque de Clinton dans les années 90 avec OMC. L’Europe à refait les mêmes erreurs, c’est-à-dire qu’en leur laissant quelque liberté on pensait tous que les Chinois allaient rentrer dans le moule en respectant les lois du commerce…. Malheureusement, à chaque fois, les Chinois ne font que mine de respecter les lois au départ puis les bafouent sans vergogne une fois qu’ils tiennent toutes les ficelles. Je vous rappelle que maintenant qui sont les plus forts en mer de Chine, ils ne… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

Et les empêcher d’installer leur usine en France aurait quel effet bénéfique sur les exactions des chinois sans vergogne ?

SGL
Invité

Possible @benoit9888, si c’était suivi d’importantes sanctions.
Mais malheureusement, c’est certainement trop tard, l’Europe désunie est faible et la Chine est forte.

SGL
Invité
wizz
Membre

il n’y aura pas de guerre de l’opium inversée

les Chinois (le pouvoir) ne voulaient pas se droguer. On les a forcé à en consommer, quitte à envoyer nos armées

de nos jours, il n’est pas nécessaire de forcer les Français à consommer de la beuze….

Amazon
Invité
tout projet en France est mieux qu’en dehors de France. que les capitaux soient asiatiques, américains, ou tout autres origine, ce qui compte c’est l’emploi et la V.A. créée en France. ca veut dire que malgré les discours négatifs de beaucoup de Haters, la France a des attraits, avec une main d’oeuvre qualifiée et abondante (contrairement aux zones de plein emploi), et une situation géographique attrayante. encore un petit effort pour réduire les charges sur le travail et en plus nous serons très compétitifs financièrement. si Amazon (l’épicier, pas moi) a choisi la France, tant mieux. car s’il avait installé… Lire la suite >>
zeboss
Invité

Rassure toi Amazon, l’épicier, pas toi, a bien des entrepôts en dehors de France, depuis lesquels il alimente autant la France que le pays qu’il héberge…

Mwouais
Invité

Quelqu’un ici récemment parlait démocratie et la force de celle-ci par mesure de choix du peuple.

Brexit ? Le peuple a choisit (ou a été influencé par flatteries sur son nationalisme : normal qu’il paie les conséquences tout comme il en récoltera certains avantages…)

Mwouais
Invité

..a choisi… c’est mieux.
Mais pourquoi faire choisir un peuple dont la pauvreté intellectuelle semble toujours croissante.

Demain faut il se baser sur le choix des jeunes à lecoute de Dualipark et de Bilal pour nous imposer à rouler tous en Ami ?
Ce serait cela prévoir une politique à long terme, mener un pays ?

J’ai dérapé d’un blog auto…le sol était glissant.

Salva
Invité

Il parait que par la fôte aux vilains godons, le secteur automobile va imploser… Le seul problème du marché automobile, en gros, c’est qu’il n’y a plus d’acheteurs… On peut -provisoirement- « sauver » à grands coups de rabais, le marché de l’occasion, alimenté surtout par les ventes fictives faites aux concessionnaires, mais en fin de compte, on retombe toujours sur le même problème, et sur le problème d’industriels incapables d’anticiper tant soit peu l’avenir, sauf quand il s’agit de reporter « en avant », les croissances antérieures…

retrouvé le retour
Invité

Ouf le Brexit nous libère des Anglais. Il ne reste plus qu’à l’Europe de régler ses comptes à Gibraltar ! La Chine l’a bien fait pour Hong Kong. L’Europe le fera pour Gibraltar tôt ou tard !!

wpDiscuz