Accueil Le Mans 24H du Mans 2020 +9H : début de soirée mouvementé

24H du Mans 2020 +9H : début de soirée mouvementé

0
3
PARTAGER
Le Mans

Le début de soirée a été agité au Mans, avec beaucoup d’accidents, mais Toyota mène toujours la course à sa main. Cependant, les positions se sont inversées entre les deux protos japonais. Irrémédiablement ?

+6 heures

La nuit est tombée, et les incidents s’enchaînent ! Tristan Gommendy sur l’Oreca 07 Gibson du Duquesne Racing sort de la route violemment, alors que la ByKolles venait de perdre son aileron arrière et de percuter le mur ! Grosse frayeur pour Bruno Spengler. Pendant que le prototype autrichien doit rentrer au stand en claudiquant, et que les Safety-Car sont déployées…la Toyota n°8 rentre dans le box pour réparations ! Coup de théâtre ! Le souci vient visiblement du refroidissement des freins.

Les mécaniciens s’affairent sur la Toyota, qui finit par être reléguée à 1 tour de la tête. On s’affaire pour réparer les rails de sécurité suite au crash de Gommendy. Ce n’est pas fini, les Oreca n°37 du Jackie Chan Racing et n°16 du G-Drive Racing s’immobilisent ! Beaucoup de rebondissements.

+7 heures

A 21h33, le drapeau vert est brandi ! Une « slow zone » est maintenue sur le tronçon du circuit où se poursuivent les réparations. La Toyota n°7 est en tête, devant la Rebellion n°1.C’est en LMP2 que la bagarre est intense pour la tête, entre Alex Brundle et Jean-Eric Vergne. Dès 21h38, Nakajima repasse la Rebellion pour la 2e place.

A 21h46, mauvaise nouvelle pour la G-Drive de JEV, qui écope d’un drive trough pour dépassement sous Safety-Car. Les écarts sont si serrés que le moindre inconvénient peut avoir de grosses conséquences sur le classement.

La pluie refait son apparition, notamment sur les virages Porsche et Mulsanne. Cela semble très localisé, mais Porsche prédit des chutes d’eau plus substantielles. La Safety-Car ressort à 22h12, pour permettre l’évacuation des véhicules de réparation des glissières. Pendant ce temps là, la Ferrari n°75 du team Iron Lynx, en tête du GTEAm,  s’arrête dans son box. Désillusion pour la 488 GTE qui menait la danse depuis le départ.

La Toyota n°7 mène avec 1 tour sur la n°8 puis la Rebellion de Norman Nato, qui est encore dans le même tour que la seconde Toyota.

En LMP2, la United 32 a dépassé la G-Drive qui venait de s’arrêter au stand. C’est regroupé, les 4 premiers se tiennent en 7 secondes.

En GTE, l’Aston n°97 pilotée par Alex Lynn mène de deux secondes devant la Ferrari AF Corse n°51 d’Alessandro Pierguidi et la Ferrari AF Corse n°71 de Miguel Molina. Les Porsche sont distancées, fermant la marche.

+8 heures

Si la situation est tranquille en LMP1, c’est chaud en LMP2, JEV étant à moins d’une demi-seconde de l’Aurus de tête de Brundle ! Derrière, la 2e United Autosports passe la JOTA d’Anthony Davidson puis s’arrête aux stands. A noter que la Richard Mille Racing Team 100% féminine, avec Tatiana Caldéron, se maintient à une superbe 7e place.

A 22h40, JEV reprend la tête à la faveur des arrêts de l’Aurus et de l’Oreca JOTA qui est désormais entre les mains d’Antonio Felix da Costa, le récent nouveau champion de Formule E. Pendant ce temps, la ByKolles LMP1 abandonne officiellement. L’équipe autrichienne n’a plus vu l’arrivé du Mans depuis…2009 !

Vers 23h, Felix da Costa fait un arrêt imprévu, peut-être lié à ne crevaison lente. La JOTA est désormais distancée.

Le point après 9 heures de course

Toyota mène la danse, la 7 de Conway disposant d’un tour d’avance sur la 8 de Buemi. La Rebellion n°1, avec désormais Bruno Senna au volant, s’accroche à la 3e place, dans le même tour que la 2e Toyota et avec le meilleur tour provisoire. Belle performance tout de même !

En LMP2, la G-Drive n°26 pilotée par Roman Rusinov devance largement les deux United Autosports d’Alex Brundle et Felipe Albuquerque, mais leurs stratégies d’arrêts sont décalées.

En GTEPro, Ferrari et Aston Martin se battent à couteaux tirés. La 488 GTE AF Corse n°51 de Pierguidi vient de se faire doubler par l’AMR n°97 de Maxime Martin. Le spectacle promet durant la nuit. En GTEAm, le duel italo-anglais est également de mise. Deux Aston Martin sont en tête, talonnées par la 488 GTE AF Corse n°83 du jeune et prometteur Nicklas Nielsen. ça se tient en moins de 8 secondes !

 

#EtatPicPiloteGAPSIntVitessePits
17LMP1Toyota Gazoo Racing1383:19.35712
28LMP1Toyota Gazoo Racing1371 Lap3:19.76213
31LMP1Rebellion Racing1362 Laps3:19.26412
43LMP1Rebellion Racing1353 Laps3:22.36812
526LMP2G-Drive Racing1326 Laps3:30.37514
632LMP2United Autosports1317 Laps3:30.81913
738LMP2JOTA13110.9653:31.40913
822LMP2United Autosports13115.8633:29.70913
931LMP2Panis Racing1312:15.9123:31.45913
1039LMP2SO24-Has by Graff1308 Laps3:30.42314
1127LMP2DragonSpeed USA1301:26.3553:31.31013
1250LMP2Richard Mille Racing Team1299 Laps3:33.75013
1321LMP2DragonSpeed USA1291:18.7883:32.39613
1447LMP2Cetilar Racing1291:52.1873:32.90712
1542LMP2Cool Racing1292:34.3813:30.87913
1628LMP2IDEC Sport1292:43.6683:31.89713
1736LMP2Signatech Alpine ELF1293:03.1903:31.24714
1817LMP2IDEC Sport1293:47.1353:31.15213
1925LMP2Algarve Pro Racing1293:50.6283:31.56714
2034LMP2Inter Europol Competition12810 Laps3:34.60013
2129LMP2Racing Team Nederland12612 Laps3:30.11015
2297LMGTEProAston Martin Racing12315 Laps3:51.1218
2351LMGTEProAF Corse1231.4943:51.0028
2471LMGTEProAF Corse1231:29.4133:52.1378
2595LMGTEProAston Martin Racing1233:01.7113:52.0698
2624LMP2Nielsen Racing1233:14.3173:32.26113
2782LMGTEProRisi Competizione12216 Laps3:52.0778
2835LMP2Eurasia Motorsport12242.4843:33.63612
2991LMGTEProPorsche GT Team1221:36.7453:52.7838
3063LMGTEProWeatherTech Racing12018 Laps3:52.0569
3190LMGTEAmTF Sport1203:19.5173:53.5458
3298LMGTEAmAston Martin Racing1203:25.1433:52.4498
3383LMGTEAmAF Corse1203:26.0883:54.3039
3456LMGTEAmTeam Project 11203:48.6163:53.43410
3577LMGTEAmDempsey – Proton Racing1206:34.3323:55.2869
3661LMGTEAmLuzich Racing11919 Laps3:54.7188
3766LMGTEAmJMW Motorsport1195.3123:56.3118
3886LMGTEAmGulf Racing11937.3683:53.9289
3999LMGTEAmDempsey – Proton Racing11953.3813:54.4758
4078LMGTEAmProton Competition11820 Laps3:56.5298
4185LMGTEAmIron Lynx11847.2993:57.6379
4260LMGTEAmIron Lynx1181:33.3613:56.45510
4372LMGTEAmHub Auto Racing11721 Laps3:54.8848
4462LMGTEAmRed River Sport1172:18.3153:57.5588
4554LMGTEAmAF Corse1172:19.0263:54.26310
4689LMGTEAmTeam Project 11172:26.7063:58.8468
4775LMGTEAmIron Lynx11622 Laps3:55.2338
4857LMGTEAmTeam Project 111523 Laps3:55.7009
4970LMGTEAmMR Racing11226 Laps3:55.5479
5092LMGTEProPorsche GT Team11127 Laps3:52.1369
5137LMP2Jackie Chan DC Racing11028 Laps3:30.89912
5216LMP2G-Drive Racing by Algarve10533 Laps3:30.57017
5333LMP2High Class Racing8553 Laps3:31.01815
5452LMGTEAmAF Corse8058 Laps4:02.2045
5588LMGTEAmDempsey – Proton Racing6078 Laps3:55.3396
5630LMP2Duqueine Team10038 Laps3:31.42910
574LMP1Bykolles Racing Team9741 Laps3:27.68010
5855LMGTEAmSpirit of Race7860 Laps3:55.8917
5911LMP2Eurointernational26112 Laps3:35.0082

 

 

 

 

 

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "24H du Mans 2020 +9H : début de soirée mouvementé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

L’aileron arrière qui se barre au freinage, ils auront vraiment tout eu avec cette voiture c’est dingue 🙁

Thibaut Emme
Admin

On aurait vu un vieux shaman à l’arrière du stand…mais rien n’y fait…elle est maudite cette voiture ByKolles…

gigi4lm
Invité

Belle passe d’armes à l’instant entre l’IDEC 28 et la CETILAR 47
Belle remontée de cette voiture partie avec un tour de retard dans préparation.

wpDiscuz