Accueil Le Mans Le Mans 2020-Hyperpole : Kobayashi et Toyota en patrons

Le Mans 2020-Hyperpole : Kobayashi et Toyota en patrons

0
15
PARTAGER
Toyota Le Mans

Les 24 heures du Mans ont inauguré la nouvelle séance « Hyperpole », qui a départagé les meilleurs de chaque catégorie pour déterminer la grille de départ. Toyota sera une nouvelle fois en pole, mais l’écart avec la concurrence s’est resserré.

Ce nouveau format de l’hyperpole a fait l’unanimité, permettant enfin aux pilotes de se disputer le meilleur temps dans une véritable séance dédiée, certes de 30′ seulement, mais avec moins de trafic en piste et un pur exercice de chasse à la performance. 5 LMP1, 6 LMP2, 6 LMGTE Pro et 6 LMGTE Am étaient en lice.

LMP1 : Toyota mate la rébellion

Sans surprise, Toyota décroche la pole position mais a du s’employer pour y parvenir. Kamui Kobayashi a encore endossé le rôle du chasseur de pole, décrochant pour la 3ème fois cet accessit. Sur son premier run, l’ancien pilote Sauber a réalisé 3’15″920, mais la Rebellion décide d’honorer son nom et réussit à améliorer ce temps, poussant le japonais à repartir à l’attaque. A mi-séance, il claque 3’15″267 puis, en fin de session, il s’élance pour une 3e tentative. Très en avance sur ses deux premiers partiels, Kobayashi était en route pour battre son record de 2017 (3’14″791) mais il a finalement avorté sa tentative après avoir été gêné dans le trafic sur la fin.

La surprise vient ainsi de la Rebellion R-13 (la future Alpine), qui se hisse en première ligne grâce au temps canon de Gustavo Menezes, en 3’15″822. Le prototype de l’écurie suisse, également piloté par Norman Nato et Bruno Senna, espère jouer les trouble-fête, même si les risques de fortes pluies pour demain ne sont pas à l’avantage de cette LMP1 non hybride. La 2e Toyota emmenée par Kazuki Nakajima est 3e, à 1″3 de la pole, devant la 2ème Rebellion de Romain Dumas, puis vient enfin, à tout de même plus de 7″, la Bykolles ENSO CLM de Tom Dillmann et Bruno Spengler.

LMP2 : un combat féroce

Dans la « 2e division » des prototypes, United Autosport confirme ses bonnes dispositions avec la pole et le record, signé en 3’24″528 par Paul di Resta. C’est deux seconces plus rapide que le meilleur temps des qualifs LMP2. L’Oreca 07-Gibson devance l’Aurus 01 (qui est une Oreca 07 rebadgée) du G-Drive Racing, pilotée entre autres par Jea-Eric Vergne. La 3e place revient à l’Oreca du Racing Team Nederland, qui s’est faite une petite frayeur avec une sortie dans les graviers de Nick de Vries.

LMGTE Pro : Porsche, Ferrari et Aston Martin au coude à coude

Les Aston Martin avaient dominé les qualifications, mais c’est finalement Porsche qui a décroché la pole avec la n°91 de Gianmaria Bruni, Richard Lietz et Frédéric Makowiecki. Les cocnurrents ont un peu roulé en dedans, sans doute pour éviter les ajustements de dernière minute de la Balance of performance. la Porsche devance la Ferrari 488 GTE AF Corse de Caladi-Pierguidi-Serra et l’Aston Martin n°95 de Sorensen-Thiim-Westbrook. Des LMGTE Am se sont intercalées entre les Pro, et c’est le Luzich Racing qui remporte l’hyperpole grâce à Côme Ledogar sur une Ferrari 488 GTE Evo.

La grille est ici

On espère un duel serré demain, mais l’on sait qu’en cas de pluie, les 4 roues motrices de la TS050 feront la différence. Sinon, la Rebellion R-13 peut-elle jouer crânement sa chance ?

Poster un Commentaire

15 Commentaires sur "Le Mans 2020-Hyperpole : Kobayashi et Toyota en patrons"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pas
Invité

On ne va pas se mentir, le plateau est bien maigre dans toute les catégories.
Le Mans c’est une semaine de fête et d’animations. Certes il faut sauver les meubles financiers mais a qu’elle prix ? Et le ponpon avec france télévision qui ne retransmettra pas l’arrivée. Simplement honteux.

Lyon-St-Clair
Invité

Source pour la non diffusion sur France TV ? Google est ton ami avant de débiter de la m**** comme un gilet jaune.

Thibaut Emme
Admin

Le départ (14h30) et 3h d’affilée sont sur France 3.
Ensuite, il faut attendre minuit quinze (toujours France 3) pour une grand morceau de la nuit.
Par contre pour l’arrivée, les programmes actuellement donnent autre chose à 14h30 que l’arrivée.
Mais cela a sans doute été modifié car théoriquement c’est aussi sur France 3. [Edit : en fait l’arrivée est sur le site web de FranceTV…]

gigi4lm
Invité

La course en intégralité sur Eurosport. Même à plus de 3000 km du circuit je n’en manquais pas une goute, je viens de quitter depuis quelques minutes la retransmission intégrale du « Road to Le Mans ».

pas
Invité
votre manière de communiquer n’a d’égal que votre ignorance et je cherche toujours le rapport avec les gilets jaune. France tv ne retransmettra l’arrivée uniquement que sur le web. Apparemment google n’est pas votre ami. Le programme sans compter un certain nombre de site donc celui de l’aco bien sur : Diffusion TV : sur France 3 Samedi 19 septembre 2020 14h15 – 17h10 – EN DIRECT – Le départ et la course 20h35 – 20h45 – EN DIRECT – Tout le Sport spécial 24h du Mans Dimanche 20 septembre 2020 00h15 – 11h45 – EN DIRECT – La course… Lire la suite >>
Invité

Plateau maigre dans toute les catégories? Y a 24 lmp2 et 19 GTE AM? Y en faut combien pour que la catégorie soit chargée?

pas
Invité

Autant pour moi pour les lmp2 il me manquait un morceau, pour les gte am nous avons des habitués et pro, cela relèvera le niveau de certaines années ou cette catégorie s’illustre souvent pas des faits de course de gentleman driver un peu dépassé par les évènements. (mais qui sont de l’autre coté nécessaire pour compléter le plateau).

Avant les lmp1 4 rm, la pluie permettait le nivellement avec les lmp2 mais çà s’était avant.

Allez ne pas vendre la peau de l’ours, le mans reste le mans….. bonne course à tous et toutes.

Thibaut Emme
Admin

Cette année c’est clairement LMP2 et GTE AM qui vont animer la course (24 et 22 équipages).
Evidemment, devant on regardera Rebellion versus Toyota. Mais qui ne miserait pas sur une United Autosport (LMP2) sur le podium ?

GTE Pro, c’est dépeuplé à cause du Covid et des équipages restés aux USA ou ailleurs, sans compter Ford et BMW partis.

pascal59
Invité

Sans aucun concurrent de taille c est facile.

Thibaut Emme
Admin

Sans concurrent de taille ? L’ACO impose une EOT (une balance de techno) ainsi que des pénalités de victoires. Toyota se retrouve très handicapé et perso je suis bluffé par le 3 min 15 (et même sans doute 3’14) qu’ils ont réussi à faire. Rebellion ne sont pas des manches, loin de là. La preuve, ils ont 2 victoires cette année face à des Toyota ralentie.
En course, ce sera aussi difficile avec une allocation carburant moindre, et d’autres pénalités pour limiter l’avantage naturel de la motorisation LMP1 hybride sur la LMP1.

Surtout, ce weekend, la pluie s’invite…et le « froid »…

Invité

Le système de pénalité n’est pas actif au mans, il n’y a que l’EOT

Thibaut Emme
Admin

Oui je parlais au sens large de la saison du WEC (merci de la précision).
Perso je n’aime pas ces EOT et pénalités qui ont fait que la Toyota sur certaines lignes droites se faisait rattraper par des LMP2 en fin de ligne.
Espérons que le LMH ne donne pas pareil « spectacle » entre les hybrides et les non hybrides.

AXSPORT
Invité

Ils sont ou les concurrents ?
Ils économisent pour rembourser leurs Diesel Gate !!!

😉

AXSPORT
Invité

Triste année
🙁

Même pas de Corvette…..

Pneus St-Hubert
Invité

Il était évident que la pole position au général se jouerait entre les LMP1.

wpDiscuz