Accueil Sportive Zagato IsoRivolta GTZ : la classe italienne

Zagato IsoRivolta GTZ : la classe italienne

0
36
PARTAGER
Zagato

Carrossier centenaire, Zagato résiste et dévoile les premières images de sa dernière création, la GTZ, qui fait revivre un blason italien trop vite disparu : Iso Rivolta.

Le retour du Griffon

Produite à seulement 19 exemplaires (dont 9 sont déjà vendus selon le constructeur), la GTZ rend hommage à l’Iso Rivolta A3 de 1963, la GT sportive qui voulait défier Ferrari avec une carrosserie signée du maître Bizzarini et un moteur américain Chevrolet V8 5.3 litres. L’esprit est donc respecté puisque l’Iso Rivolta GTZ sera carrossée évidemment par Zagato mais embarquera dans ses entrailles le moteur de la Corvette Z06. Mais figurez vous que le généreux bloc américain de 6.2 litres a été réalésé à 6.8 litres et suralimenté. Aucun chiffre de puissance n’a été précisé, mais ça devrait envoyer du lourd…

Bel hommage aux Sixties

La carrosserie sera intégralement en fibre de carbone, tout en proposant un style harmonieux et classique qui rend vraiment hommage aux courbes sensuelles des GT des sixties. Zagato a l’habitude de proposer parfois des design décalés et un brin provocateurs, mais ici le classicisme l’emporte. On retrouve ainsi un long capot avant plongeant enserré par des ailes galbées, comme sur l’Iso Grifo, et des phares qui ont un air de ressemblance avec ceux de la Maserati 3200 GT. Sur la calandre, on aperçoit le fameux griffon, l’emblème d’Iso Rivolta. L’hommage est complet puisque le nom de cette marque disparue est écrit en toutes lettres sur le coffre.

A l’arrière justement, c’est aussi très fluide. On est vraiment dans l’esprit d’une GT et non d’une supercar. Le diffuseur est discret.  Les 4 petits phares ronds et le décroché tranchant de la poupe, façon fastback – signe récurrent de Zagato – évoquent fortement la Corvette C5. L’intérieur demeure encore mystérieux, mais on peut imaginer un intérieur très cossu et luxueux, comme Zagato sait les faire.

Pas de lignes tapageuses ou d’appendices en tous genres, de beaux galbes, un gros moteur « old school ». La présentation officielle et complète est attende pour Octobre. On a hâte de découvrir pleinement cette beauté au style néo-retro. Le prix lui ne sera sans doute pas rétro…

Source et images : Zagato

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Zagato IsoRivolta GTZ : la classe italienne"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

Quel beau mois octobre !

Sinon, l’Aston Zagato qui tourne au Nurburg actuellement est assez réussie aussi.

Ah, l’Italie !

Mwouais
Invité

(vous avez vu la Miafa ?)

Mwouais
Invité

Je vois -6 à une’ commentaire anodin, je suppose qu’il ne confusion sur le terme :
Si le lien vers autoevolution passe : c’est un mix Miata et Alfa Romeo et non une organisation, comment dire…

https://www.autoevolution.com/news/alfa-romeo-mx-5-spyder-is-a-different-kind-of-mazda-roadster-146851.html

zafira500
Invité

Mialfa aurait été plus compréhensible. Moi aussi j’ai cru que tu faisais allusion à la célèbre organisation criminelle sicilienne (mais je n’ai pas mis de pouce vers le bas).
Sinon, pas mal l’Alfa Romeo ‘Miata » de ton lien. Cela fait d’ailleurs un grand regret sachant que le roadster FCA/Mazda – ou Mazda/FCA pour les esprits chagrins 🙂 – devait être à l’origine un modèle pour le constructeur milanais.

panama
Invité

Euh… « old school » le V8 Corvette c’est un peu réducteur non ?
Il n’a rien à envier à certains V8 européens et je ne parle même pas de ce que font les Japonais et les Coréens dans le genre.
Cette renaissance est un magnifique travail, et on se prend à penser que certains revival de marques défuntes feraient bien de s’en inspirer.

Jdg
Invité

Fait pas le prendre ainsi. C’est entièrement old school car un gros V8 atmo.
Sinon les européens font aussi puissant avec un 6 cylindres et les japonais pareil mais avec un 4 cylindres, après oui ça a pas le même charme.

Mais bon un V8 pas old school serait un V8 avec des cylindres plus petits avec une hybridation, une puissance trop gérer par électronique pour passer les tests et un vilan fap à l’échappement, franchement ça fait pas rêver.

Peter Wheeler
Invité
Ne vous offusquez pas, vous êtes sur un article de Anderbegani. Le roi des stéréotypes, des lieux communs et de la phrase toute faite. Pour lui, l’Italie c’est forcément la classe et l’élégance, l’Allemagne c’est le sérieux, la rigueur et la fiabilité, les US c’est « old school », j’en passe et des meilleures. En le lisant j’ai toujours l’impression de lire mes vieux bouquins français sur l’automobile des années 70-80, bien chauvins et sommaires. Ça a son charme dans le contexte et quand on est novice en automobile mais là on est quand même en 2020, les choses ont évolué entre… Lire la suite >>
robert
Invité

PETER W Tu a raison , pour une analyse fine , précise et technique , rien de tel que Mr thibaut emme ; de plus il est sympa . Les autres ont des lacunes impensables comme rédacteur sur un site automobile .

Peter Wheeler
Invité
Je suis d’accord. Thibaut Emme fait preuve d’une grande qualité de rédaction et d’analyse qui n’est malheureusement pas partagée par certains autres rédacteurs (pas tous, heureusement). Il lui arrive aussi de faire des erreurs des fois, mais il a au moins l’élégance de les admettre et de les corriger, tout en discutant de manière aimable et constructive. Il en faudrait plus comme lui, Le Blog Auto et la presse automobile francophone ne s’en porterait que mieux. Je suis d’avis que les lecteurs méritent mieux que des comptes rendus de livres sur des sujets vus et revus (la légende Porsche, le… Lire la suite >>
Thibaut Emme
Admin
@Peter Wheeler et @Robert : arrêtez, déjà avec la chaleur j’ai les chevilles enflées 😉 On a tous nos lacunes et perso « je sais que je ne sais rien » (j’aime ressortir mes vieux cours de philo de temps à autres). Mais il y a aussi la manière de dire les choses pour qu’elles soient acceptées et acceptables 🙂 Sinon une remarque, j’use moi-même de périphrase pour désigner « le géant de Dearborn », ou « l’artisan de Hethel », etc. Pourquoi ? Car sinon cela faire Ford….Ford….Ford….etc 40 fois dans un même texte et ce n’est pas forcément plus sympa à lire. On fait… Lire la suite >>
Peter Wheeler
Invité
@Thibaut : Merci pour votre réponse qui est très appréciée. Je suis tout à fait d’accord, «je sais que je ne sais rien» est un très bon principe que j’essaie également d’appliquer autant que faire se peut, mais là on est quand même dans une situation différente. Si les lecteurs viennent (et reviennent) sur LBA c’est pour avoir des informations de qualité et des analyses précises et plus techniques que dans les médias généralistes. Le lectorat est en droit d’attendre que vous et l’équipe de rédaction ayez un minimum de spécialisation dans le domaine sur lequel vous écrivez. Sinon à… Lire la suite >>
Peter Wheeler
Invité
Ne vous emballez pas, je lis la plupart des articles qui paraissent sur ce site avec attention, et ce depuis en tout cas 13 ans. Fort heureusement pour la plupart c’est parce qu’il sont de qualité, pour les vôtres, c’est malheureusement une autre paire de manche et il est difficile de ne pas réagir dans les commentaires. Mais je vous remercie pour votre réponse qui ne fait que confirmer l’impression de peu de rigueur et d’égo démesuré que vous donnez, ainsi chaque visiteur sera à même de se forger son avis. Heureusement, il y en a eu d’autres de votre… Lire la suite >>
Peter Wheeler
Invité

CQFD

Mwouais
Invité
Je trouve de fait ce procès fort agressif de la part d’un PW qui s’octroie le rôle de requérant, d’accusateur et de juge tout en exigeant de ce blog qu’il soit la quintessence du savoir automobile. Libre à PW de créer ce media qui n’existe pas évidemment ou de trouver le talent parfait qui parviendra à nous attirer comme Nicolas Anderbegani le fait avec talent sur des sujets variés et, oui, avec son style qui ne verse pas vers une pédanterie parfois excessive de magasines à papier glacé haut de gamme. L’information est donnée par le rédacteur, son avis est… Lire la suite >>
Eltridente
Invité

Bravo

seb
Invité

C’est pas toi qui disait il y a quelques jours qu’un V12 atmo c’était un dinosaure? 😉 Le V12 vient tout juste de sortir pourtant, contrairement au V8 Corvette qui a quelques années. ^^

panama
Invité

Oui Seb, j’ai dit que c’était un dinosaure en effet. Tu as mal compris ce que je voulais dire : le V8 Corvette n’est pas seulement un bon vieux gros V8 américain au rapport cylindrée/puissance ridicule, c’est un V8 très sophistiqué qui n’a rien à envier aux productions européennes.

Peter Wheeler
Invité
Ce qui dérange le grand public européen avec les V8 US c’est la vieille croyance qu’ils n’ont pas évolué depuis les années 50. Cette dernière est principalement colportée par des gens qui n’ont pas de vraies connaissances en mécanique, et favorisée par la relative rareté de ces motorisations sur les routes par ici qui fait que peu de personne ont vraiment l’occasion d’en essayer. Pour ces gens, le crime de lèse majesté absolu c’est la volonté des américains de rester sur une architecture culbutée, quand la majorité des motoristes européens et asiatiques sont passés depuis longtemps aux arbres à cames… Lire la suite >>
zafira500
Invité

@Peter Wheeler.
En même temps, un V8 à arbre à came central culbuté et deux soupapes par cylindre – là où ailleurs, c’est du double arbre et quatre soupapes par cylindre – ça ne fait pas très moderne tu en conviendra. Après, chacun est libre d’apprécier la production US ou pas.

gigi4lm
Invité

@Peter Wheeler : Si je vous lis bien vous nous dites là que le V8 américain est « old school » .
Si un V8 américain,
– fût il de Corvette ou tout autre sportive
– fût il actuel dans sa conception
– fût il parfaitement adapté au us et coutumes du pays
– fût il même efficient
n’en reste pas moins « old school ».
Mains ce n’est pas lui faire injure, c’est juste dire que ce type de moteur est dans le tradition et non dans la tendance actuelle des énergies nouvelles ou du downsizing.

Chobulbeps
Invité

Pas d’accord sur le « moins de pièces en mouvement ». Après, la simplicité ok. Et je rajouterai le centrage des masses.

Jdg
Invité

Vous rêvez américain et vous avez le droit d’apprécier. Mais désolé la technologie usa et surtout leur gros V8 sont largement dépassés et de loin. D’ailleurs ça ce vend où à part les USA où au compte goutte. Donc oui dépassé et avec un charme old school. Les moteur européenne Japonnais ne vous font pas rêver , d’accord m’as ça ce vend partout donc c’est adapté au monde d’aujourd’hui.
Après voyez ce que vous voulez mais l’article ne dit pas que c’est un moteur pourri, mais juste à l’ancienne.

Chobulbeps
Invité

Perso, je pense que c’est un très bon moteur mais, si ma mémoire est bonne, il est culbuté ce qui, pour moi, lui donne un côté old school.

SAM
Invité

J’ai pas gagné l’euro million hier.
J’ai décommandé l’exemplaire
qui me revenait!

RICO
Invité

Un seul mot….MAGNIFIQUE

MOTÖRHEAD
Invité

Rien ne remplace le glouglou d’un V8 américain, le couple camionesque, la boîtoto, c’est un choix que j’ai fait

Thibaut Emme
Admin

Un bon 4 en ligne avec turbo, désactivation de cylindres et mode eco c’est bien aussi dans une Mustang……hein je sors ? gneu !

wpDiscuz