Accueil Fun Le quad pour les enfants : bonne ou mauvaise idée ?

Le quad pour les enfants : bonne ou mauvaise idée ?

0
0
PARTAGER

S’il y a une activité de grandes personnes qui attirent les enfants, c’est bien le quad. Mais, est-ce prudent de les initier à cette activité et si oui dans quelles conditions ?

Dans les engins mécaniques, le quad est une alternative intéressante entre un deux roues et une voiture. Surtout, on peut le conduire sur le bitume comme sur la terre ou dans la boue. Et on peut faire de ce véhicule de déplacement une activité de loisir, ou de compétition. Comme tout engin à moteur, le quad peut faire un peu peur pour les parents qui redoutent d’initier leurs enfants. Pourtant, cela a plusieurs avantages qu’il ne faut pas négliger.

Un quad de 50 cm3 maximum de cylindrée peut se conduire sur route ouverte dès 14 ans. Il faut évidemment passer son BSR (brevet de sécurité routière)  et disposer d’une assurance, au minimum une responsabilité civile. Côté sécurité, le casque – homologué et attaché – et les gants sont obligatoires, et on peut ajouter des équipements de sécurité comme des vêtements rétro-réfléchissants ou des bottes coquées.

Une bonne préparation à la sécurité routière

Mais, le quad peut être pratiqué avant 14 ans si cela se déroule sur un circuit privé. Il existe de nombreux centres de loisirs ou de découverte de la conduite qui proposent du quad pour les petits. Dans un environnement totalement sécurisé et encadré, les enfants apprennent à évoluer dans un environnement « encombré » et se familiarisent avec la sécurité routière. C’est bénéfique et aide à tout déplacement, à pied ou à vélo par exemple.

Bien entendu, le quad peut surtout être pris comme une activité de loisir avec des balades en forêt, en pleine nature. Les centres prennent généralement les enfants à partir de 6 ans. N’hésitez pas à vous renseigner avant de réserver. N’ayez crainte, des groupes de niveau sont faits pour éviter de mettre des débutants avec des aguerris. Il y a même des centres de loisirs d’initiation à la mécanique. Connaître techniquement sa monture en même temps que l’on apprend à la maîtriser.

Si votre enfant est mordu de quad après son initiation, il peut être intéressant de passer à l’achat d’un quad. Attention, il existe des quads pour enfant en fonction de leur taille ou de leur âge. Pour une activité hors route ouverte, il y a des 49 cc mais aussi des 110 cm3 ce qui permet déjà de bien s’amuser. On trouve même des quads électriques pour une activité bien plus silencieuse.

Le quad, un atout en ville ?

A la base, les quads font partie des ATV ou « All-Terrain Vehicle ». Ce sont des outils agricoles permettant de traverser des champs labourés sans prendre un gros véhicule 4×4 type pick-up ou un tracteur. En France, le quad arrive dans les années 1990 et n’a de cesse de se développer depuis. Surtout que les quads ont souvent « un grand méchant look » et permettent de rouler au grand air.

Pour autant, un quad est-il un atout en ville ? Soyons clair, en théorie non. En effet, ce ne sont pas des deux-roues et il faut rester dans sa file, derrière les voitures ou camions. Et c’est sans doute là que le bât blesse. On est aussi souvent plus bas sur un quad que sur une moto. Attention aux angles morts. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est fortement conseiller de suivre une initiation pour les jeunes, mais aussi les grands qui ont une vision « automobile » de la route.

En revanche, un quad est largement plus petit qu’une voiture et va donc plus facilement trouver une place pour se garer tout en pouvant emporter des objets, des courses, etc. via un top-case (coffre additionnel amovible) ou des porte-bagages. Le quad est aussi plus stable qu’un deux-roues et les personnes qui ont peur de la chute à scooter ou motocyclette se tourneront plus facilement vers cet engin à quatre roues.

Au final, le quad est sans doute le véhicule des vacances idéal. Une fois sur son point de chute, on se déplace aisément avec, et à tout moment, on peut partir en randonnée, avec toute la famille, les enfants sur leur propre engin.