Accueil Porsche Porsche : enquête sur une manipulation présumée de moteur

Porsche : enquête sur une manipulation présumée de moteur

0
14
PARTAGER

Nouveau chapitre sur le dossier des falsifications des données relatives aux émissions polluantes des véhicules du groupe Volkswagen ? Cette fois-ci concernant Porsche. Selon l’hebdomadaire allemand Bild am Sonntag (BamS), la marque Premium du groupe automobile allemand a lancé une enquête interne sur la manipulation présumée de moteurs à essence, a rapporté l’hebdomadaire allemand Bild am Sonntag (BamS).

Présomptions de modifications illégales du matériel et des logiciels

Porsche a informé ‘le chien de garde’ du secteur automobile allemand – la KBA – le bureau du procureur de Stuttgart, ainsi que les autorités américaines de présomptions de modifications illégales du matériel et des logiciels susceptibles d’affecter les systèmes d’échappement et les composants du moteur, selon le journal.

Porsche a lui-même identifié des problèmes

«Porsche examine régulièrement et en permanence les aspects techniques et réglementaires de ses véhicules», a déclaré un porte-parole de Porsche. «Dans le cadre de ces examens internes, Porsche a identifié des problèmes et a, comme par le passé, informé les autorités de manière proactive.»

Des problèmes sur des véhicules Porsche non récents

Le porte-parole a déclaré que les problèmes concernaient les véhicules développés il y a plusieurs années, ajoutant que rien n’indiquait que la production actuelle était affectée. Ajoutant que le constructeur automobile travaillait en étroite collaboration avec les autorités.

Moteurs des Porsche Panamera et 911

Selon BamS, qui ne mentionnant pas comment il a pu obtenir les informations, l’enquête porte sur les moteurs développés entre 2008 et 2013, et notamment ceux des modèles Panamera et 911.

Le journal a également déclaré qu’en dehors des discussions avec les salariés, les comptes-rendus de réunion et des centaines de milliers d’e-mails étaient en cours d’examen à la recherche de preuves, ajoutant que KBA avait lancé une enquête officielle.

Notre avis, par leblogauto.com

La nouveauté phare de la version 2013 de la Panamera, fut assurément la Panamera S E-Hybrid. E, cette berline Porsche devenant alors un véhicule hybride rechargeable, offre alors encore unique dans son segment. Pour ce changement, les ingénieurs de Zuffenhausen ont revu en profondeur leur technologie hybride :  moteur électrique dont la puissance double à 70 kW / 95 ch, une batterie lithium-ion qui abrite 9,4 kWh d’énergie (1,7 sur la version hybride précédente).

Une technologie permettant d’abaisser la consommation en cycle mixte de 7,1 à 3,1 l/100 km, soit 71 g/km de CO2. E

Sources : Reuters, Bild am Sonntag

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Porsche : enquête sur une manipulation présumée de moteur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Un peu vague cette annonce. Un trucage de quel nature ? Logiciel, mécanique ?

Jdg
Invité

Au lieu de mettre des moins 1 répondez à la question. Ça sera plus intelligent et utile

gigi4lm
Invité

Je n’ai pas très bien compris.
Porsche est en train de dire : « Quelqu’un » chez nous a triché il y a quelques années. Curieux comme vous êtes vous allez le découvrir alors on vous prévient avant : C’est pas nous !
J’ai juste?

elisabeth
Invité

C’est ça
…..

georges
Invité

Porsche a triché à l’insu de son plein gré et sachant qu’ils risquaient gros, s’ auto dénoncent.

Xavier
Invité

Houlà, c’est du lourd !

ema_
Invité

En ce qui me concerne, je n’ai rien compris à l’article, qui me parait alambiqué pour dire « Selon BamS, Porsche a déclaré aux autorités avoir des présomptions de modifications illégales du matériel et des logiciels susceptibles d’affecter les systèmes d’échappement et les composants du moteur, développés entre 2008 et 2013 ».

Voila. l’avis du blog auto suggère-t-il de façon implicite que cela concerne la motorisation hybride de la Panamera, en se basant sur la date de sortie ?

seb
Invité

Si j’ai bien suivis, Porsche avait été impliqué dans le DieselGate parce qu’ils ont intégrés des moteurs VW dans leurs voitures. Là on parle de moteurs de la 911, qui sont spécifique à la marque. Ils n’auront plus l’excuse de ne pas avoir développé les moteurs incriminés.

wizz
Membre

meuh non seb

chez VW, les chefs n’étaient pas au courant de la triche. C’était l’initiative de deux stagiaires dans leur coin

puis on leur a demandé d’amener des choses chez Porsche, puis de ramener autres choses, ces trucs qu’on demande aux stagiaires (café, photocopieuse….). Arrivés chez Porsche, ces stagiaires avaient profité de l’occasion pour intervenir sur les moteurs de la 911

Ce n’est pas la faute de VW, ni des gens de la maison. C’est (toujours) la faute des autres, c’est à dire ces 2 stagiaires…

wpDiscuz