Accueil Constructeurs chinois Hongqi e-HS9, joyau chinois

Hongqi e-HS9, joyau chinois

0
28
PARTAGER
Hongqi e-HS9 (2020)

Hongqi continue sa relance, et ajoute donc un quatrième SUV à son offre, le e-HS9. Un grand SUV qui veut s’imposer doublement par son positionnement très haut de gamme et sa propulsion électrique. Il fait suite au concept E115, et son style est signé par Gilles Taylor, ex-responsable du style de Rolls-Royce…

  • Grand SUV de plus de 5m20 de long
  • Batterie de 92,4 kWh

La marque de prestige chinoise est en pleine reconstruction depuis deux ans et multiplie les nouveautés. Voici près d’un an, la marque Hongqi s’exposait ainsi au salon de Francfort, temple du haut de gamme allemand. Deux concepts y étaient exposés : la supercar S9, et le grand SUV électrique E115. Ce dernier passe à présent à la série, sous le nom de e-HS9.

Ses dimensions ne laissent aucun doute sur son positionnement : 5209 mm de long, 2010 mm de large et 1731 mm de haut pour un empattement de 3110 mm. C’est donc un très grand SUV qui ambitionne de se placer face aux X7 ou GLS... Le style, dans la même veine que la berline H9, est en fait quasiment inchangé par rapport au concept. Hautain, majestueux, ce Hongqi e-HS9 en impose par son énorme calandre verticale encadrée par des feux étirés à l’horizontale. Une face avant qui le rapproche d’un autre grand sUV, encore plus haut de gamme : le Rolls-Royce Cullinan. Ce n’est pas un hasard, tous deux ont été créés sous le patronage de Gilles Taylor, ex-patron du style Rolls-Royce et officiant à présent pour la marque chinoise.

L’intérieur reste encore discret, uniquement visible sur des photos espion. On y retrouvera un grand bandeau laqué sur toute la largeur et intégrant les écrans, une console centrale assez haute. Malgré les dimensions générales, il n’y aura que deux rangées de sièges. Ce n’est pas un modèle familial. Le second rang proposera en revanche des sièges grand confort aux multiples réglages et fonctions.

Le e-HS9 est le second SUV électrique de Hongqi (avec le e-HS3) et le quatrième SUV de la gamme (avec les HS5 et HS7). Il est donc 100% électrique et propose deux versions. La première avec deux moteurs (avant / arrière) de 160 kW / 218 ch / 350 Nm. La seconde adopte un moteur arrière plus puissant de 245 kW / 333 ch. Dans les deux cas, la batterie a une capacité de 92,4 kWh, et le constructeur annonce une autonomie de plus 500 km (cycle NEDC).

Notre avis, par leblogauto.com

En trois ans, Hongqi a lancé 6 nouveaux modèles. Ce plan de relance vient aujourd’hui culminer avec ce e-HS9 qui vient chapeauter la gamme, et l’installer en prime sur le marché des grand SUV électriques. Pour l’heure la marque reste cantonnée à la Chine et n’a montré aucune ambition d’expansion à l’international. Pour son style, la marque de prestige du régime fait confiance à une inspiration britannique, qui a pour avantage de laisser de côté le style sans âme d’une Hongqi H7, tout comme le baroque excessif d’une L5.

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Hongqi e-HS9, joyau chinois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ddd
Invité

Aussi bling-bling que DS

darkargos
Invité
Sauf que DS est incapable de sortir une version aussi évoluée sur la chaîne de traction électrique. Le problème c’est que le bling bling à la DS qui cible la clientèle chinoise est un échec absolu. En attendant les européens doivent se farcir les kilos de chrome et de cuir bracelet de montre pour cacher des dessous qui n’ont rien « d’avant-garde » comme nous bassine la marque, à grand renfort de tour Eiffel et d’arc de Triomphe. DS c’est un peu comme les [modéré] : beaucoup de chirurgie esthétique, du maquillage à la truelle et des breloques tape à l’oeil pour… Lire la suite >>
zeboss
Invité

mais dark machin a réussi le tour de force d’apprécier la transmission « évoluée » de ce truc du pouvoir chinois..
mais bien sur..*
toujours aussi chi*** comme commentaires…

SGL
Invité

Voir du DS avec celui-là !?
Chapeau ! 😯
Là ce n’est plus des lunettes, c’est un chien d’aveugle qu’il faut !

ddd
Invité

C’est la finition bas de gamme de société avec le plastique brut? 🙂

SGL
Invité

…euh il me semble que c’est justement une option plus coûteuse.
Comme quoi les clichés sur DS ont la vie dure.

ddd
Invité

Pour paraître plus humble faut payer plus !!! WTF

SGL
Invité

Bah oui !
Chez les « riches » vivres distrait cela peut-être un avantage. 😉
http://www.auto-pub.net/ASL/Citroen/page_Citroen_DS3_Crossback_La%20Premiere_18.htm
L’inverse marche aussi.

Navigator84
Invité

Il conserve ce détail typique des Hongqi : le « bandeau » rouge sur le capot et la calandre.

zafira500
Invité

@Navigator84
HongQi veut dire « Drapeau Rouge » en chinois.

MOTÖRHEAD
Invité

Ça ressemble plus à une armoire normande avec 3 tonnes de batteries qu’à une voiture normale (style Zagato) c’est pour les bourbours (bourgeois bourrins) chinois

Thomas Jadot
Invité

C’est équilibré et pas moche, sur des véhicules de plus de 5 mètres c’est plus facile….

Quand on voit les difficultés de Mercedes avec sa gamme EQC électrique…. La Chine a la même hauteur, l’électricité rebat les cartes. C’est plus simple de faire bien avec des moteurs électriques qu’un bon V8.

belphegor
Invité

Plu beau que le RR Cullinan en tout cas.

jesaistout
Invité

Je suis donc pas le seul à trouver les RR Cullinan et Bentayga atrophiés surtout de l’arrière.

wpDiscuz