Accueil Electriques Formule E : Da Costa remporte le 1er des 6 ePrix de...

Formule E : Da Costa remporte le 1er des 6 ePrix de Berlin

0
3
PARTAGER

Antonio Felix Da Costa réalise le coup du chapeau à Berlin en remportant la course, signant la pole et le meilleur tout en course !

La Formule E a trouvé une solution étonnante pour terminer sa saison 2019-2020 avec suffisamment de ePrix pour que les titres « valent quelque chose » : 6 courses à Berlin en 9 jours. Il y aura 3 tracés (deux fois le même mais pris à l’endroit et à l’envers, et un tracé alternatif) et 6 courses.

Pour cette première des six courses, Da Costa a signé la pole. D’ailleurs, l’écurie DS Techeetah a verrouillé la première ligne avec Vergne en 2nde position. Les deux coéquipiers devancent Lotterer (Porsche), Buemi (Nissan eDams), De Vries (Mercedes) et D’Ambrosio (Mahindra). Evans, 2nd du championnat se qualifie 9e seulement, quant à Günther, 3e du classement, il est 13e de cette qualification.

Un départ sans encombre pour DS Techeetah

Le départ ne change pas le classement en tête du peloton même s’il s’en faut de peu que Lotterer ne perde sa 3e place. Surtout, Da Costa est très à l’aise et prend ses distances par rapport à son double champion de coéquipier. Da Costa et Vergne creusent l’écart. Les DS Techeetah ont un rythme un cran au-dessus des autres aujourd’hui. Mais, Frinjs va anéantir tout cela. Le Néerlandais se sort et tape le mur alors qu’il luttait avec Günther pour la 10e place. La voiture de sécurité entre en piste le temps d’évacuer la Virgin et les écarts sont effacés.

La course reprend ses droits mais les DS Techeetah semblent moins fringantes. Elles reprennent un peu d’air tout de même. La course a été marquée par des activations des mode attaque plutôt…aléatoires : certains les ont manqué tandis que d’autres (comme Da Costa) passant visiblement encore moins bien dans les portes obligatoires pour le déclenchement y arrivaient quand même. Le tout étant activé avec des capteurs, ont va laisser le bénéfice du doute à la FE.

Di Grassi ne change pas

Avec tous ces loupés, le classement évolue. A la mi-course, Massa plante sa Rokit Venturi dans les barrières et ne peut s’en sortir : full course yellow et non pas voiture de sécurité. En théorie c’est moins pénalisant pour Da Costa et Vergne qui ne verront pas leur avance partir en fumée encore une fois. Par contre Vergne a utilisé son second mode attaque avant le FCY et a un joker de grillé.

A la reprise, les autres ne se font pas prier pour activer leur mode attaque et attaquer Vergne justement qui semble avoir « perdu » quelque chose et manque de rythme. Economie d’énergie ? La fin de course est animée, Günther tape l’arrière de Evans et l’envoie en tête-à-queue. Günther sera disqualifié après être arrivé 8e, mais Evans perd gros. Les deux poursuivants de Da Costa au classement du championnat vont faire un zéro pointé contre un « hat trick » pour le Portugais.

Dans le dernier tour, Di Grassi fait….une Di Grassi ! Il percute Vergne au freinage et l’envoie en tête-à-queue. Le Français sort des points et Di Grassi n’est pas disqualifié…qui parle de fair-play ? Dans d’autres courses, certains pilotes ont pris des « drive through » pour de telles manoeuvres.

Arrivée

Da Costa remporte l’épreuve et marque tous les points possibles : 25 pour la course, 3 pour la pole et 1 pour le meilleur tour en course. Il devance Lotterer, Bird, De Vries, et D’Ambrosio pour le top 5.

PositionPilote
1António FélixDA COSTA
2AndréLOTTERER
3SamBIRD
4NyckDE VRIES
5JérômeD’AMBROSIO
6StoffelVANDOORNE
7SébastienBUEMI
8LucasDI GRASSI
9AlexanderSIMS
10RenéRAST
11EdoardoMORTARA
12NeelJANI
13AlexLYNN
14MitchEVANS
15OliverROWLAND
16JamesCALADO
17OliverTURVEY
18DanielABT
19SérgioSETTE CÂMARA
20MaximilianGUENTHER
21Jean-ÉricVERGNE
22NicoMUELLER
23FelipeMASSA
24RobinFRIJNS

Championnat

Au championnat, Da Costa s’envole. Il compte 96 points contre 56 pour Evans. Sims est désormais 3e avec 48 points devant Vandoorne 46 et Günther/Bird avec 44 points. Evidemment rien n’est encore joué puisqu’il reste 5 ePrix et 150 points maximum à marquer. Mais Da Costa a désormais de quoi voir venir. Avec 31 points, Vergne, 11e, va-t-il se mettre au service de Da Costa pour l’aider à décrocher le titre ou va-t-il continuer de jouer sa chance ?

Le prochain ePrix de Berlin a lieu demain 6 août 2020, sur le même tracé.

PositionPilotePoints
1António Félix DA COSTA96
2Mitch EVANS56
3Alexander SIMS48
4Stoffel VANDOORNE46
5Maximilian GUENTHER44
6Sam BIRD44
7André LOTTERER43
8Lucas DI GRASSI42
9Sébastien BUEMI33
10Edoardo MORTARA32
11Jean-Éric VERGNE31
12Nyck DE VRIES30
13Oliver ROWLAND30
14Pascal WEHRLEIN14
15Jérôme D’AMBROSIO13
16Robin FRIJNS10
17James CALADO10
18Daniel ABT8
19Felipe MASSA2
20Brendon HARTLEY2
21René RAST1
22Oliver TURVEY0
23Neel JANI0
24Nico MUELLER0
25Alex LYNN0
26Qinghua MA0
27Sérgio SETTE CÂMARA0
28SETTE CÂMARA0

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Formule E : Da Costa remporte le 1er des 6 ePrix de Berlin"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Mwouais
Invité

En passant : quelqu’un aurait la pièce WFz-657-43 pour un Nikfisk T3 de 1985 (certes fiable) ?

Bon, ok, je sors 😉

Merci à Thibaut de produire les informations pour le plus grand nombre et pour ceux -rares ? – qui s’intéressent à ce spo… divertissement.

😉

Gebe
Invité

Est-ce qu’on pourrait aussi avoir le classement constructeur ?

wpDiscuz