Accueil BYD BYD (VE) : bénéfices en hausse de 14 % …. grâce aux masques

BYD (VE) : bénéfices en hausse de 14 % …. grâce aux masques

0
14
PARTAGER

Les bénéfices du constructeur chinois de voitures électriques BYD ont enregistré une hausse de 14,3% au premier semestre 2020. la méthode miracle ? Non pas la vente de véhicules … mais la fabrication de masques !

Le bénéfice de BYD en hausse de 14,3 % au premier semestre

BYD, dont l’activité principale est bien de produire et commercialiser des véhicules full électriques et des véhicules hybrides rechargeables, a enregistré un bénéfice net de 1,66 milliard de yuans au premier semestre. A comparer aux 1,45 milliard de yuans engrangés au premier semestre 2019.

La société basée à Shenzhen est soutenue par l’investisseur américain Warren Buffett.

Une diversification qui porte ses fruits

Le constructeur a annoncé vendredi qu’il était devenu le plus grand fabricant de masques au monde, sans toutefois fournir de plus amples détails chiffrés. Une « diversification » qui, en cette période de crise du coronavirus, l’a fortement aidé à pouvoir afficher une hausse de 14,3% de ses bénéfices au premier semestre, et ce, alors même que les ventes de véhicules ont chuté en raison de la pandémie liée au COVID-19 .

BYD a débuté son activité de production de masques au début de cette année, peu de temps après le début de la flambée des cas de coronavirus. En mai, il a déclaré qu’il pouvait fabriquer 50 millions de masques par jour.

Baisse des ventes de véhicules de 58 % en valeur glissante annuelle

Heureusement que les masques sont là pour permettre à BYD de redresser la barre … car coté activité automobile de la société, les choses sont beaucoup moins reluisantes.

BYD a en effet vendu 60 677 véhicules à énergie nouvelle (NEV) entre janvier et juin, en baisse de 58% par rapport à la même période 2019. Le constructeur a également vendu 97 951 véhicules à moteur thermiques , en hausse de 19%.
Pour rappel, les NEV comprennent les véhicules full électriques, les véhicules hybrides rechargeables à essence et à pile à hydrogène.
Les revenus ont chuté de 2,7% à 60,5 milliards de yuans contre 62,2 milliards de yuans an plus tôt.

La vente de NEV devrait reculer en Chine en 2020

Pour mémoire, les ventes globales de NEV en Chine, le plus grand marché automobile du monde, ont chuté de 37,4% au cours des six premiers mois 2020 par rapport à 2019.

L’Association chinoise des constructeurs automobiles prévoit des ventes de NEV de 1,1 million de véhicules cette année, soit une baisse d’environ 11% par rapport à l’année dernière.

BYD confiant pour 2020

BYD table désormais BYD sur un bénéfice de 2,8 à 3 milliards de yuans au cours des neuf premiers mois de cette année, ce qui – le cas échéant – constituerait une hausse de 78% à 91% par rapport à la même période 2019, alors que les ventes globales automobiles en Chine se redressent actuellement.

Notre avis, par leblogauto.com

Triste monde que celui où les constructeurs automobiles chinois voient leur salut en commercialisant des masques. Reste que cela signifie tout de même que la société sait à la fois être réactive et pragmatique … sachant flairer les bons filons. Lesquels ne sont toutefois que provisoires … la vente de masques n’étant pas destinée être à terme – du moins, espérons-le – une activité aussi profitable pour le constructeur.

Sources : BYD

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "BYD (VE) : bénéfices en hausse de 14 % …. grâce aux masques"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Retrouvé le retour
Invité

Qui vend des masques vendra peut-être des capes et des épées !🍀🍀🍀🍀🍀 ?

Emmanuel
Invité

ça s’appelle l’adaptation à la mondialisation !
Les patrons de Renault devraient faire quelques semaines / mois de stage chez BYD :lol

wizz
Membre

emmanuel

Il n’y a pas que les patrons, de Renault ou de n’importe qui.
Il y a aussi les salariés, ainsi que les syndicats (via le commité de sécurité)
En France, essaie juste de modifier un poste de travail (ps: une modif à l’initiative du patron, du directeur de production, de l’ingénieur méthode, et pas une modif à la demande des syndicats), et tu comprendras la douleur de l’immobilisme française

Xavier
Invité

C’est assez étonnant cette réactivité qui nous est bien étrangère.
Pour le besoin de masques dans la durée, nous verrons 😉

Emmanuel
Invité
il y a une boite française qui dès janvier 2020 a commandé 2 lignes de production de masques et a demandé à l’ensemble des salariés de se préparer à repasser en travail à 2 équipes et peut même 3 si nécessaire. Il n’y a pas eu de refus des salariés (spéciale dédicace à Wizz) mais la direction n’est pas celle de Renault, il n’y a jamais eu de suicide dans les locaux. Masques prévus pour être exportés, en particulier vers l’Asie ! Mes expériences professionnelles m’indiquent que quand ça va mal au niveau des salariés, souvent, le comportement de la… Lire la suite >>
Xavier
Invité

Et bien une boite française qui fabrique des masques pour l’Asie depuis le mois de Janvier !
Ca mérite d’être signalé.
Quel dommage qu’elle n’ait pas vendu ses masques en France qui en manquait tant

Emmanuel
Invité

les machines ont été commandées en janvier, donc je pense que l’ensemble de la production doit maintenant être livrée en France.

Xavier
Invité

J’avais mal lu, j’ai cru qu’il avait fabriqué en janvier.

Bizaro
Invité

@Xavier, au temps pour moi je n’ai pas vu ton second message, où tu as rectifié de toi même.

Mwouais
Invité

Les machines ont été livrées quand dans cette boîte mystère et produit elle finalement des masques ? (Pourquoi ne pas nommer cette entreprise est déjà un mystère, où est le mal ?)

Je serais curieux de connaître les effets d’annonce et les mises en œuvre effectives pour les reconversion à produire des masques ou des respirateurs.

https://www.challenges.fr/automobile/actu-auto/covid-19-comment-les-constructeurs-auto-se-reconvertissent-dans-les-respirateurs_704588

Bizaro
Invité
@Xavier Non il n’a pas dit : » une boite française qui fabrique des masques pour l’Asie depuis le mois de Janvier ! » mais il a écrit : »une boite française qui dès janvier 2020 a commandé 2 lignes de production de masques »… »Masques prévus pour être exportés, en particulier vers l’Asie ! » Rappel de la situation. En janvier, En France et le gouv’ en particulier s’en foutait royalement du covid sur le territoire français. Tout en ayant un œil critique sur les autorités chinoises. 24 janvier 2020 ministre de la santé française : https://www.youtube.com/watch?v=hbhQNB3JU5M Expert français : https://youtu.be/-57uoDy6al8?t=423 25 janvier 2020 l’OMS… Lire la suite >>
wizz
Membre

oui
quelle est cette boite, qui « oserait » exporter en Asie?

Jérôme Artaud
Invité

Au moins c pas le b ID de chez ww comme quoi…tout est possible

Bizaro
Invité

Est-ce la section de fabrication des housses d’appui tête de siège qui fut réquisitionnée ? Ah non peut être celle si : https://www.byd.care/

Blague à part, une société comme un individu doit s’adapter. Ici c’est bénéfique pour tous.

Peugeot fabriquait des cintres, Citroën des engrenages avant de passer à la voiture.

wpDiscuz