Accueil Politique Transports Ile-de-France : gel des paiements à RATP et SNCF

Transports Ile-de-France : gel des paiements à RATP et SNCF

0
7
PARTAGER

Le conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités, l’autorité organisatrice des transports franciliens, a voté à l’unanimité mercredi l‘arrêt provisoire des paiements à la RATP et la SNCF pour juillet.  L’interruption  perdurera jusqu’à ce que l’État compense les pertes de recettes dues à la crise du coronavirus.

Utilisation de la trésorerie dans l’immédiat pour assurer la circulation

Dans l’immédiat, « les opérateurs vont utiliser leur trésorerie » pour assurer la circulation des transports publics, a assuré Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités, prévenant que les projets d’investissement seraient affectés si la situation ne se débloquait pas.

2,6 milliards de pertes de recettes en 2020

La Région estime à 2,6 milliards les pertes de recettes en 2020 : 1,6 milliard de recettes commerciales perdues en raison de la chute de la fréquentation et un milliard du versement mobilité. De son côté, l’État a pour l’instant proposé de compenser seulement 425 millions d’euros.

Hausse des abonnements mensuels à prévoir ?

Sans compensation de ce manque à gagner, l’une des possibilités pour la région afin de financer les transports publics serait d’augmenter le prix des abonnements mensuels de 20 euros pendant cinq ans.

« Il est hors de question que les voyageurs payent la facture Covid alors que dans d’autres pays, ce sont les États qui ont compensé les pertes », a martelé Valérie Pécresse, citant l’Allemagne en exemple.

Gravissime crise des transports publics selon V. Pécresse

« J’attends que le gouvernement se saisisse de ce sujet et que nous nous réunissions au plus vite pour discuter de cette gravissime crise des transports publics dans le pays », a-t-elle poursuivi, regrettant d' »avoir l’impression de parler dans le vide avec un gouvernement de comptables ».

RATP et SNCF  pourraient se retourner vers l’Etat

Ile-de-France Mobilités entend faire passer un deuxième message financier à l’État puisqu’il est l’actionnaire unique des deux entreprises, la RATP et la SNCF, pourraient se retourner directement vers lui pour renflouer les caisses.

Une facture payée pour un service assuré à seulement 30%

Valérie Pécresse a ajouté que sur les 2 milliards versés au premier semestre, la RATP et la SNCF auraient bénéficié d’un trop-perçu de 600 millions d’euros, puisque l’intégralité de la facture a été payée pour un service assuré à seulement 30%.

Avis divergents sur les sommes en jeu

Le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari a présenté la compensation de 425 millions d’euros comme « un acompte » pour « parer à l’urgence », mais conteste les sommes mises en avant par Mme Pécresse, estimant que le calcul ne prendrait pas en compte les économies de coûts, l’effet TVA, et des gestes commerciaux.

« C’est plutôt autour de 1,7 ou 1,8 milliard, les chiffres sur lesquels nous arrivons », avait-il dit sur Public Sénat.

Avec un budget de fonctionnement d’environ 10,5 milliards d’euros par an, l’Ile-de-France représente une grosse moitié du secteur des transports publics en France.

Notre avis, par leblogauto.com

Fin mai, le Groupement des autorités organisatrices de transport (Gart), qui regroupe des élus locaux, avait écrit à Emmanuel Macron pour que l’Etat comble le trou financier creusé par la crise du coronavirus dans les transports publics, estimé à environ 4 milliards d’euros.

Dans un courrier adressé au président le 20 mai, le Gart a  ainsi prévenu que les collectivités locales allaient devoir faire face « à un déficit de ressources qui va se chiffrer, à la fin de l’année en cours, à près de 2 milliards d’euros en termes de versement mobilité et à plus 2 milliards d’euros pour ce qui est de la baisse des recettes tarifaires« , soit plus de 20% de leurs revenus.

Désormais ce n’est plus au gouvernement Philippe de solutionner le problème, mais à celui de Jean Castex. Un « cadeau d’arrivée »  – notez tout de même le calendrier … – dont il se serait peut-être bien passé.

Elisabeth Studer avec AFP

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Transports Ile-de-France : gel des paiements à RATP et SNCF"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thibaut Emme
Admin
Cet épisode met totalement en lumière pourquoi les gens prennent encore en grande partie des transports individuels (qu’ils soient vélo, patinette, covoiturage, voiture, moto, scooter, gyropode, etc.). A la moindre grève, à la moindre galère technique (ou malheureusement « incident voyageur ») les usagers des TC sont bloqués, dans l’impossibilité d’aller au travail ou d’en revenir. Résultat ? Eh bien une grande partie préfère sa voiture…c’est polluant, stressant, des fois plus long, plus coûteux, plus galère à stationner….mais au final on est dans son cocon et on est pratiquement certain de repartir chez soi, ou de trouver une déviation pour arriver à… Lire la suite >>
CDA
Membre

Ou une belle pub pour le vélo pour les petits trajets, que vous avez mentionné au début puis oublié ensuite 😉

lym
Invité
Je ne sais pas si la région joue au poker, mais un arrêt des transports faute de financement maintenant et alors que cela repart… après les avoir laissé tourner à vide pendant 2 mois, cela ferait quand même tâche niveau bonne gestion! On aurait sans doute gagné à payer le taxi, sans bouchons, à l’usage des professionels qui devaient encore se déplacer et d’ordinaire utilisateurs des transports. Cela aurait coûté bien moins cher. Je pense pour ma part que Pecresse a décidé de mettre les branleurs d’En Marche devant leurs contradictions et imprévision. Et elle n’est sans doute pas la… Lire la suite >>
nouh
Invité
Je les ai utilisé pendant plus de 40 ans et je n’ai pas été bloqué très souvent comme vous le prétendez et surtout vous avez toujours une solution de replis dans Paris. Une ligne de métro ou de RER est bloquée, vous prenez une autre ou le bus ou les deux. Bloquer en voiture sur le périphérique, et j’utilisais aussi la voiture pour mon travail, et vous êtes bloqué et LA, pas de solution ou d’infimes et souvent très longue…..Contrairement à vos fausses déclarations. Essayez des sortir du périphérique ou pire de la francilienne pour galérer où????? Un peu de… Lire la suite >>
lym
Invité
@nouh: Un bout de ligne SNCF transilien, un bout RER C, pour finir par 5km en bus: Pas un jour sans une merde, une correspondance ratée, un pb technique (l’hiver les aiguillages gèlent, l’été ils se bloquent avec la chaleur… résultats de leur vétusté). Les grèves sont loin d’être le principal problème. Dans Paris/très proche banlieue, la densité permet certes des alternatives. Pas au delà. Pour ma part, normalement, c’était 1h15 mais les tenir était l’exception. Classiquement, c’était 30mn de plus. Avec 35km en grande banlieue, en voiture j’ai rarement mis plus du trajet TC théorique pour une moyenne à… Lire la suite >>
Bizaro
Invité
Donc quand l’île de France n’est pas contente, ses factures doivent être payées par tous les Français? Si l’ensemble du territoire avait un réseau aussi dense en TC que l’île de France, j’aurai dit : faisons ça pour tous et ça reviendrait au même. Mais là l’île de France bénéficie de services que la plupart des Français n’ont pas. Voilà, on retiendra surtout que la région Lidl France, s’est faite offrir par la France entière l’un des meilleurs réseau de métro et de TC de toutes les capitales du monde, que depuis toujours l’ensemble des français paye pour qu’il fonctionne.… Lire la suite >>
AQW
Invité

« l’un des meilleurs réseau de métro et de TC de toutes les capitales du monde »…
Mouais… Intra-muros à la rigueur… Sorti du périph, souvent galère…

Allez par exemple à Londres voir ce que c’est (et c’est pas le même prix certes).

wpDiscuz