Accueil Fun Le télépéage est-il mort ? Paipor, le péage avec smartphone

Le télépéage est-il mort ? Paipor, le péage avec smartphone

0
38
PARTAGER

C’est la Sanef qui lance une expérimentation en France, avant une généralisation qui arrivera sans doute dans les prochains mois. Payer son péage avec son téléphone.

Le télépéage est pratique pour qui passe régulièrement au péage. Cependant, il a un inconvénient, il a un coût. Certes, ce coût reste marginal genre 2 €/mois d’utilisation. Mais, c’est plutôt rageant de se dire que l’on fait faire des économies aux sociétés concessionnaires et que l’on doit tout de même payer. En outre, le petit boîtier est dans une voiture et si on en change pour les vacances il ne faut pas l’oublier.

Bref, avec la généralisation des smartphones on se demandait pourquoi cela ne passait pas par ce moyen de communication. Et bien c’est fait, enfin presque. Pour le moment, c’est sur l’autoroute A13/A14 Paris-Deauville que la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN) – qui appartient à la SANEF (Société des autoroutes du Nord et de l’Est de la France) – lance l’expérimentation.

Concrètement, il faut télécharger une application : Paipor, sur son téléphone. La Sanef vous crée un compte (dans la phase d’expérimentation) qui vous permet de vous connecter et d’entrer vos coordonnées bancaires. Ensuite, quand vous arrivez à l’un des péages compatibles, vous vous mettez dans une file classique (pas les télépéage) et vous lancez l’application. Le téléphone est reconnu et identifié via le bluetooth. La barrière se lève et votre compte est débité du montant du péage.

La SANEF a déjà été précurseur avec le premier péage en France sans barrière : le péage de Boulay sur l’A4.

Notre avis, par leblogauto.com

Pour le moment, la SANEF n’indique aucun frais. Si cela se confirme lors de la commercialisation de l’offre, ce serait un grand plus. Petit bémol, il semble qu’il faille marquer l’arrêt contrairement au télépéage que l’on peut passer à basse vitesse. Autre point négatif, on ne peut pas (encore ?) bénéficier d’abonnement comme avec le télépéage (réduction domicile-travail).

Dans l’application, on retrouve l’historique des dépenses, on a un reçu imprimable pour chaque passage et à priori il y a un mode « note de frais ». L’avantage est que son téléphone, on l’a toujours avec soi, et de plus en plus de gens l’utilise comme GPS. Autre intérêt, quand on change de voiture, ou même si on est passager d’une voiture, on peut déclencher l’appli Paipor et régler le péage sans bouger de son siège.

Enfin, on peut créer plusieurs comptes pour plusieurs smartphone, et les associer à la même carte bancaire. Pratique pour une famille par exemple ou pour des trajets professionnels. Plus d’infos sur paipor.com.

Espérons que l’expérimentation du SanefLab soit couronnée de succès pour une généralisation du système. Pour ceux qui sont réfractaires au smartphone, il restera la carte bancaire ou les espèces. Quant aux péagiers, c’est un métier en voie de disparition. Il ne reste souvent qu’un ou deux péagiers d’astreinte qui attendent qu’un usager aie un souci avec une barrière de péage.

Insolite : la reconnaissance de dette

Que faire si au moment de payer votre péage vous vous apercevez que vous n’avez pas votre CB sur vous, ni aucun moyen de paiement ?

Eh bien, la procédure veut que vous signiez une reconnaissance de dette. Sans surcoût, elle vous autorise à passer et vous engage à régler la dette dans les plus brefs délais. D’ailleurs la majorité de ces reconnaissances de dette sont soldées dans les 72h qui suivent le passage au péage.

Illustration : Sanef (un péage de l’A14 + logo de Paipor) modifiée par leblogauto.com

Poster un Commentaire

38 Commentaires sur "Le télépéage est-il mort ? Paipor, le péage avec smartphone"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
opti78
Invité
le passage du péage grâce aux bandes réservées au télépéage en sont l’avantage principal, … le coût mensuel est anodin comparativement au temps gagné lors des affluences autoroutières…. avec cette application, il semblerait qu’il n’y ait pas de files spécifiques, …donc gain de temps proche de zéro…. par contre, ce sera encore une application de plus qui se constituera un fichier énorme de clients et seront donc la cible des hackers….au final, moins intéressant que le badge… et si un jour on l’oublie, ben on paie avec la carte…et si en plus on a oublié aussi la carte, …. il… Lire la suite >>
Coco
Invité

et donc, où est l’intérêt de cette solution ? « économiser » les 2€/mois (quand on s’en sert) pour pouvoir les réinvestir ?
Pour ma part : aucun intérêt.

4aplat
Invité

je ne vois pas trop l’intérêt de cette formule par rapport à une CB.
Je vais rester sur mon classique badge de télépéage !!

Moi.
Invité

L’argument du boîtier oublié lorsqu’on change de voiture ne tiens pas puisqu’il est possible d’avoir jusqu’à 5 badges pour un même compte bancaire.

Idem pour le ticket imprimable, il suffit d’accéder à son compter client et vous avez tout l’historique de vos trajets.

Donc à part ne servir à rien (surtout si l’on doit attendre dans un file classique…), je ne vois pas à quoi pourrait servir cette application.

Commandant Tour
Invité

aucun interet…. ca revient a s arreter et a sortir sa CB

le telepeage permet de passer sans s’arreter, les 2 produits ne sont pas comparables ni concurrents

wpDiscuz