Accueil Actualité Spyshots Mercedes EQS : 700 km WLTP grace à de nouvelles cellules...

Spyshots Mercedes EQS : 700 km WLTP grace à de nouvelles cellules ?

0
0
PARTAGER

Ola Källenius, président du directoire de Daimler AG promet une autonomie de 700 kms cycle WLTP pour la future berline EQS. Cette barre symbolique est-elle vraiment en passe d’être franchie ? Des photos-espion montrant les prototypes de l’EQS ont fuitées dernièrement sur le net et donnent une idée de ce que la version de série devrait donner.

Ces nouvelles photos prises en Allemagne montrent les prototypes d’essai de celle qui veut concurrencer les Porsche Taycan, Audi e-Tron GT et Tesla Model S à partir de 2021. Avec le concept Mercedes Vision EQS, le constructeur de Stuttgart nous a déjà donné un avant-goût du futur fleuron de sa gamme électrique EQ. Longue de plus de cinq mètres, usant à outrance des codes stylistiques de la gamme EQ, le concept donne un coup de vieux à la classe S actuelle.

Contrairement à l’EQC (plateforme MRA dérivée du GLB), la Mercedes EQS est basée sur la nouvelle architecture électrique modulaire MEA de la marque (en interne : EVA II). Soit la première plateforme conçue pour un modèle électrique par le constructeur allemand. Et à contrairement à l’EQC, la batterie occupe totalement le plancher vu l’espace offert. Ainsi Le constructeur peut se permettre une capacité de 100 kWh. L’EQC avec sa lourde batterie de 80kWh, embarquait probablement de « vielles » cellules NCM 622 et est arrivé sur le marché avec environ 400km d’autonomie WLPT (contre 500 annoncés). Il connait pour le moment un succès mitigé. On sait aussi que pour l’EQC, le groupe Daimler via sa filiale Deutsche Accumotive produit lui-même les packs batteries à partir de cellules fournies par les Sud-Coréens SK-Innovation et/ou LG-Chem (les sources divergent à ce sujet).

Avec l’EQS, au vu des 700 kms promis, il est probable que la batterie se compose de nouvelles cellules NCM 811, plus efficientes et légères. En effet, elles font leurs entrées chez la plupart des constructeurs actuellement. D’ailleurs en 2017, SK-Innovation annonçait : « Les cellules NCM 811 permettront d’étendre le rayon d’action des VE jusqu’à 500 kilomètres et nous allons également développer une nouvelle cellule qui pourra offrir une autonomie de plus de 700 kilomètres d’ici 2020 ». Diverses sources parlent de NCM 811 de « génération 1 » et « 2 ». LG-Chem a aussi de son côté énormément communiqué sur les progrès offerts aux constructeurs avec leurs nouvelles cellules à chimie NCM 811. Le groupe Daimler est en partenariat avec le chinois Farasis Energy dans le domaine des cellules pour un centre de R&D et une usine à Bitterlef-Wolfen. Démarche similaire aux groupes VW ou BMW avec le suédois Northvol AG.

Le concept-car Mercedes Vision EQS offre un peu moins de 500 ch et 800 Nm de couple, un 0 à 100 km/h en moins de 4,5 secondes et une vitesse de pointe de 200 km/h. Disposant de deux moteurs, il compte sur une puissance de charge (encore théorique) de 350 kW pour atteindre 80% de charge en 20 minutes… On peut probablement s’attendre à des valeurs proches pour le modèle de production qui sera assemblé à Sindelfingen, au sud de Stuttgart.

Notre avis, par leblogauto.com

Les 700 kilomètres WLPT promis semblent réalisables vu la taille de la batterie et l’espace offert par la nouvelle plateforme MEA dédié. C’est déjà un bon point, surtout si l’aérodynamique de la berline suit. Pour info : l’EQC présente un cx de 0.27… Soit 0.01 de plus que l’Audi Q4 e-Tron et 0.02 qu’un Model Y ! Si le succès de l’EQC reste en deçà des prévisions, la berline EQS aura la lourde tâche de confirmer l’entrée du géant allemand dans le segment des véhicules électriques. L’industrie Allemande cherche encore sa Tesla-Killer, mais réduit petit à petit son retard sur le constructeur Californien. Reste à voir ce que ce dernier va annoncer lors de son Battery-Day le 22 septembre.

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz