Accueil Egocentrisme exacerbé Le Mansory : une Ford GT en mode bling-bling carbone

Le Mansory : une Ford GT en mode bling-bling carbone

0
3
PARTAGER
Mansory

Vous le savez, on aime bien de temps en temps, tel un plaisir coupable, vous chroniquer les dernières extravagances du préparateur allemand Mansory. L’entreprise, qui célèbre ses 30 ans, a voulu rendre hommage à la Ford GT40, vedette du film « Le Mans 66 », en s’en prenant à sa descendante, la Ford GT. Résultat : Le Mansory. Rien que ça…

Droit de regard

Rien que le nom est déjà tout un programme. A l’image de LaFerrari, qui affichait sa prétention, ou La Voiture noire de Bugatti, Le Mansory respire l’exclusivité, le narcissisme et la quintessence du style déluré du tuner germanique.

Si Obelix a plongé tout petit dans la potion magique, Mansory lui a du être bercé dans de la fibre de carbone, car c’est son dada ! La carrosserie de cette Ford GT revisitée est « Full Carbon » et présentée dans une teinte baptisée « Bleurion Race ». Le look est profondément revisité, Mansory ayant modifié en profondeur les optiques. Là où la Ford GT de base dispose de phares légèrement arrondis, un peu à la mode des voitures de sport des années 60, Mansory lui inflige le même lifting que sur la Cabrera, transformation « mansory » de l’Aventador : les optiques deviennent rectangulaires, subdivisés en 4 phares individuels à LED et s’enfoncent dans leurs orbites.

Bilan carbone

Le relooking ne s’arrête pas là : le spoiler avant est corrigé, les coques de rétro sont en fibre de carbone, le capot se dote d’un nez type F1 qui rappelle la Pagani Zonda, les jupes latérales sont davantage creusées. Mansory joue aussi sur différents maillages et textures de carbone (nid d’abeilles, damier, écailles) Ainsi, les espaces situés entre le nez du capot et les ailes ressemblent à de la peau de serpent carbone…On trouve aussi deux écopes d’air sur le toit pour accroitre le refroidissement, des déflecteurs aérodynamiques au niveau des roues arrière, un diffuseur arrière plus grand, un énorme spoiler arrière et une triple sortie d’échappement. Le tout repose sur des jantes forgées de dimensions 9×21 « (avant) et 12×21 » (arrière) avec les pneus haute performance correspondants « Continental Sport Contact 6 ». Ne rigolez pas, Mansory se targue d’offrir une apparence « élégante et harmonieuse » à la Ford GT. Question de sémantique…

À l’intérieur, Mansory a voulu corriger un intérieur jugé « spartiate et standard », d’où d’importantes modifications. L’habitacle, imprégné de carbone, de blanc et de « Bleurion », propose de nombreux inserts en Alcantara (volant, pas de porte, tableau de bord). Les nombreuses applications carbone réparties sur l’ensemble de l’habitacle complètent le décorum.

Boom

Fidèle à ses habitudes, Mansory touche aussi à la mécanique : le v6 3.5 litres biturbo de 656 chevaux pour 745 Nm de couple passe à 710 ch et 840 Nm, grâce à des « modifications importantes du système de gestion du moteur » (sans donner plus de détail),pour une vitesse de pointe qui passerait de 347 à 354 Km/h. Même le boitier moteur est personnalisé ! Ah, au fait, les émissions sont évaluées à 366 g/Km de CO². Un détail qui ne va sans doute pas préoccuper les potentiels acquéreurs…

Notre avis, par leblogauto.com

Trois exemplaires Le Mansory seulement seront produits. On imagine un prix aussi extravagant que le préparateur ! Un bolide qui aurait toute sa place dans un Fast an Furious ou un épisode de Need for Speed.

Source t image : Mansory

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Le Mansory : une Ford GT en mode bling-bling carbone"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Torvi
Invité

Le Mans Sory…. il m’a fallu 1 minute pour comprendre !

J’aurais dit : Sorry Le Mans 😛

gigi4lm
Invité

Vue de face, si elle n’avait pas l’air de faire la gueule on aurait pu l’appeler Le Mans Sourie.

Jdg
Invité

C’est la première fois que je trouve pas une mansory affreuse. Bizarre

wpDiscuz