Accueil Actualité Hausse « inquiétante » des accidents mortels sur autoroute dus à l’inattention

Hausse « inquiétante » des accidents mortels sur autoroute dus à l’inattention

0
29
PARTAGER

« Une dynamique inquiétante »: l’inattention a été, en 2019, la cause d’un accident mortel sur autoroute sur cinq, une part qui a quasiment doublé en deux ans, selon le bilan annuel de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA) publié vendredi, début d’un week-end de grands départs en vacances.

En dépit de drames comme l’accident sur l’A7 qui a coûté la vie à cinq enfants lundi soir, les autoroutes demeurent de loin le réseau routier le plus sûr: sur 3.244 victimes de la route en France métropolitaine l’an passé, selon la Sécurité routière, 154 sont mortes sur les autoroutes concédées (trois de moins qu’en 2018) d’après les chiffres de l’ASFA, qui regroupes les concessionnaires privés gestionnaires de 9.180 des 12.000 kilomètres d’autoroutes françaises.

Soit 1,49 accident mortel pour un milliard de kilomètres parcourus (1,55 en 2018), un taux divisé par plus de deux depuis 2000.

Quelque 20% des accidents mortels ont eu pour cause l’inattention, qui devient le troisième facteur derrière l’alcool, les drogues et médicaments d’une part (21%), et la somnolence et la fatigue d’autre part (21%), mais désormais devant la vitesse excessive (16%).

Surtout, sa part est en constante augmentation depuis deux ans (11,3% en 2017, 13,6% en 2018) et, « ce qui est surtout ennuyeux, chez les plus jeunes » explique à l’AFP Christophe Boutin, délégué général de l’ASFA.

« C’est une dynamique inquiétante et un facteur dont on craint qu’il ne prenne encore plus d’importance à l’avenir » ajoute-t-il.

Alors qu’ils ne représentent que 17% des conducteurs sur autoroute, les moins de 35 ans sont à l’origine de 35% des accidents mortels dus à l’inattention, et à l’origine de 28% de tous les accidents mortels.

Parce qu’ils utiliseraient plus leur téléphone au volant? En tout cas, souligne Christophe Boutin, l’ASFA pense que l’usage des écrans est « la cause principale » des accidents dus à l’inattention.

« C’est compliqué car les gens, quand ils ont un accident, ne déclarent pas spontanément qu’ils étaient au téléphone, donc on pense qu’il y a un fort biais de sous-déclaration. Mais quand on effectue une enquête spécifique, on voit que certains usages continuent d’augmenter », argumente-t-il.

Selon un sondage Harris Interactive pour l’ASFA également publié vendredi, si les Français interagissent moins avec les écrans -téléphone ou GPS- au volant que l’an passé (65%, -7 points), ceux qui le font adoptent des comportements plus dangereux.

Ainsi, parmi les utilisateurs de téléphone au volant, 71% répondent en kit main libre (+14 pts), 57% consultent leur téléphone lorsqu’ils reçoivent une notification (+12) et 42% répondent ou écrivent un message en tenant le téléphone à la main.

« Non seulement il faut rester connecté, mais répondre aux sollicitations tout de suite », relève Christophe Boutin, pour qui « envoyer un SMS mobilise totalement l’attention et prend au minimum 15 secondes, laps de temps lequel on parcourt 500 mètres à 130 km/h ».

Or, ces comportements dangereux sont particulièrement présents parmi les moins 35 ans, qui sont huit sur dix à interagir avec des écrans, soit 14 points de plus que la moyenne, ou 24% à garder leur téléphone à la main en conduisant, contre 3% pour les plus de 50 ans.

Poster un Commentaire

29 Commentaires sur "Hausse « inquiétante » des accidents mortels sur autoroute dus à l’inattention"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Lucas
Invité

Ca étonne qqun ?
Chez moi (Montpellier), je pense que le téléphone au volant est autorisé. C’est généralisé, et ce ne sont pas les contrôles tous les tremblements qui vont y changer quoi que ce soit…
Il faut être sans pitié avec les crétin(e)s qui ne veulent pas lâcher leur joujou. Aucune pitié ! Après tout, en poussant le bouchon mais c’est vrai, on l’est bien avec les terroristes qui font pourtant infiniment moins de victimes.
Je suis motard en plus d’être automobiliste, et avec ça, sortir en deux roues relève de plus en plus de la roulette russe… Vigilance maximale permanente impérative.

MINI_Stig
Invité
Le dernier motard que j’ai failli me prendre en face à face…. dérivait sur ma voie, en étant une main sur le guidon, et l’autre au téléphone !!! Si même les « motards » s’y mettent, ça fait peur… Heureusement qu’ils restent plus rares que les automobilistes. Mais le téléphone et l’inattention au volant/guidon, c’est vraiment un énorme problème et pourtant très peu de communication là-dessus, on préfère taper sur la vitesse ou l’hypothétique casse de turbo d’un Scenic avec 9 personnes à bords sans que ce dernier point ne soit vu comme une cause de l’accident ! Le comportement des gens… Lire la suite >>
Lucas
Invité

Alors là, tout à fait d’accord ! Je n’en reviens pas que personne n’en parle ! Comment peut-on être irresponsable, pour ne pas dire taré, au point d’embarquer à 9 dans un Scenic ?!?

Verslefutur
Invité

C’est vrai qu’il faut être totalement irresponsable de rouler en Scenic 2ème génération, qui est reconnu comme un véhicule non fiable.
A neuf personnes, il n’y a pas sur-poids, mais tout le monde n’est pas protégé lors du choc.

seb
Invité

Bien évidement, ça n’a rien à voir avec les régulateurs, aides au maintient en ligne, Autopilot, etc.

Xavier
Invité

@Seb assez d’accord. Je n’utilise le limiteur plus depuis qu’il y a les limiteurs. Le limiteur rend plus de services et n’altère pas la vigilance
Sans compter que certains conducteurs ne sont pas à l’aise avec et créent de temps en temps des accidents.

Xavier
Invité

Erreur, en français ça donne : je n’utilise plus le régulateur depuis qu’il y a le limiteur

gigi4lm
Invité

Le régulateur et le limiteur ne sont pas en concurrence.
Le limiteur a sa raison d’être en ville et le régulateur sur les longs trajets à trafic mesuré.

zitra
Invité

le limiteur c’est pour ceux qui ne savent pas conduire !
le régulateur une option reposante pour les autres…ou pas !
Plutôt être capable de conduire, sinon s’abstenir !..

Xavier
Invité

Ah je vois qu’il y a des gens qui savent comment on doit utiliser un limiteur et un régulateur 😉
On peut aussi considérer qu’un régulateur sert à garder une vitesse de manière constante et que le limiteur sert à ne pas dépasser une limite que l’on s’est fixée. On peut au choix rouler à toutes les vitesses inférieures à la limite fixée en étant certain de ne jamais la dépasser.
Si l’on est à peu près d’accord avec çà, on peut les utiliser ou pas

Chobulbeps
Invité

Le limiteur, c’est cool, car tu as toujours le pied sur l’accélérateur. Le régulateur c’est dangereux cat tes pieds sont au sol et que tu vas chercher la bonne pédale en cas de manœuvre d’urgence. Personnellement, je pense qu’il faudrait bannir le régulateur.

gigi4lm
Invité
@Xavier : Oui je sais ce qu’est un régulateur et un limiteur, mais je vois que j’ai besoin de développer mon propos. En ville, au milieu du trafic et avec des arrêts incessants aux feux et stops le régulateur est inutilisable voir dangereux. Le limiteur est le bon choix pour ceux qui ne veulent pas se concentrer sur l’aiguille du compteur. Sur route on recherche à limiter la fatigue, le régulateur est fait pour ça du moins si la circulation est suffisamment fluide et que le trajet ne demande pas de changements de rapports incessants. Il est dans ce cas… Lire la suite >>
Xavier
Invité

@gigi4lm l’utilisation du limiteur en ville rend bien des services et effectivement le régulateur est inutile.
Sur route et autoroute dans le cas ou le conducteur à tendance à s’assoupir, le régulateur représente un danger.
Au delà on peut préférer l’un ou l’autre mais il n’est pas rare que les inconditionnels du régulateur n’est qu’une expérience modérée du limiteur, je les invite à le tester en dehors de la ville sur une journée de roulage par exemple afin de bien mesurer le service rendu

The Stig
Invité

@Xavier
Le régulateur « basique » est en effet un danger potentiel. Le régulateur adaptatif est déjà bien mieux, mais pour l’avoir, l’autopilot est une sacrée avancée pour les voies rapides et autoroutes. Je n’ai jamais vu plus reposant, et le système est vraiment déjà très réactif, et s’améliore encore de mois en mois.

Jdg
Invité

Le téléphone est un fléau sur la route

C Ghosn
Invité

Se farcir des 3/4 voies à 110 au regulo tu m etonnes que tu finisses par t endormir…

gigi4lm
Invité

On ne parle pas là de somnolence mais d’inattention.
Ceux qui tapent des SMS au volant sont bien concentrés sur leur truc (s’est ‘ailleurs le problème) et donc loin de s’endormir.

C Ghosn
Invité

Si tu t’emmerderais moins a 110 qu a 150 par exemple, t’aurais moins envie d’aller sur LBC non ?

The Stig
Invité

Vous pensez que c’est une raison valable pour accepter la mise en danger de vous-même et des autres?

Moi non plus je n’aime pas les limitations aberrantes, mais ce n’est pas une raison pour faire des conneries inutiles et dangereuses !

beniot9888
Invité

Si tu ne peux pas prendre le volant sans t’endormir, alors va consulter ton médecin ? On arrête de conduire, tu es un danger pour les autres.

C Ghosn
Invité

Nan t’inquiete Maurice, j ai trouve la parade, 153 ou 163 selon l’envie au regulo, pas le temps de niaiser ou de toucher au smartphone. Plus vite j’arrive, plus vite j’ai le temps de profiter d’Insta….

Bizaro
Invité

@C Ghosn

Effectivement il y a un problème de somnolence. D’ailleurs l’article en parle bien :
« (Quelque 20% des accidents mortels ont eu pour cause l’inattention, qui devient le troisième facteur derrière l’alcool, les drogues et médicaments d’une part (21%), et la somnolence et la fatigue d’autre part (21%), mais désormais devant la vitesse excessive (16%). »

On évoque clairement la somnolence comme premier facteur d’accident avec le cocktail alcool/drogue/médicament.

gigi4lm
Invité

Maintenant toutes les voitures sont équipées bluetooth et Android Auto. Il n’y a donc plus de raison de tenir son téléphone à la main.
Bon, taper sur l’écran embarqué n’est pas non plus sans danger.

Jdg
Invité

Plus de raison si ce n’est simplement l’habitude.
L’habitude de taper son SMS.
Puis les Android auto et cie sont pas si nombreux et ne permettent pas tjs de taper ou dicter un sms

MINI_Stig
Invité

Je n’ai ni l’un ni l’autre dans ma voiture de 2010. Et tous les jeunes qui commencent à conduire n’ont pas des Classe A dernier cri.
Ni les moins jeunes en fait, par choix ou pas.

Bizaro
Invité

@MINI_Stig Quand on sait qu’aujourd’hui le parc automobile français a plus de 8 ans de moyenne d’age, on comprend vite que les équipements généralisés à sur le neuf, ne le seront que bien plus tard sur l’ensemble du parc automobile. L’amélioration de la sécurité routière se fait avec un décalage. Du coup tu comprends vite que certains commentaires sont totalement décorrélé de la réalité.

wpDiscuz