Accueil Ford Ford ressuscite le Bronco, 4×4 icônique

Ford ressuscite le Bronco, 4×4 icônique

0
41
PARTAGER
Ford

Si le Ford Bronco n’est pas aussi évocateur en Europe qu’une Mustang, c’est un monument de l’autre côté de l’Atlantique. Plus de 20 ans après sa disparition du catalogue, Ford ressuscite le mythique 4×4 sous la forme d’une gamme à part entière !

Rêve américain

Produit entre 1966 et 1996, le Ford Bronco est en quelque sorte un ancêtre du SUV, mais avec une philosophie tout-terrain plus affirmée. conçu à l’origine, sous l’impulsion de Lee Iacocca, pour proposer aux jeunes américains dynamiques une alternative « baroudeuse » à la sportive Mustang, le 4×4 avait connu une longue carrière de 30 ans, à travers 5 générations, avant de finalement tirer sa révérence dans les années 90 au profit des Ford Expedition et Explorer, plus modernes et plus polyvalents. Le Ford Bronco, c’est aussi une star de la télévision et du cinéma, qui apparaît dans un nombre incalculable de séries, de clips TV. C’est aussi dans un Bronco blanc que OJ Simpson tenta d’échapper à la police sur l’Interstate 405, sous les yeux ébahis de presque 100 millions de téléspectateurs américains, en juin 1994. Bref, vous l’aurez compris, le Bronco, dans l’imaginaire américain, pèse très lourd.

Ford veut capitaliser sur son panthéon automobile, alors que la concurrence est toujours plus féroce et que ses résultats sur le marché national souffrent. On l’a vu déjà avec la Mustang, dont le nom est réutilisé pour le Mach-E, un SUV électrique qui pourtant n’a pas grand chose à voir avec la supercar. Se démarquer, mais aussi invoquer le patrimoine avec une petite dose de nostalgie, histoire de raccrocher Ford à ses heures de gloires des sixties, quand l’ovale semblait inarrêtable avec sa révolutionnaire Mustang et sa GT40 dévoreuse de Ferrari aux 24 heures du Mans.

Un vrai baroudeur

Jim Farley, Ford Président directeur général, promet que ces Broncos nouvelle génération « sont construits avec la robustesse d’un camion de la série F et l’esprit de performance de Mustang ». Ford annonce avoir soumis ces nouveaux modèles à des tests extrême d’endurance, de durabilité et de franchissement. Le Bronco est proposé en versions deux portes mais aussi, grande première, 4 portes, ce qui est logique commercialement, d’autant que le grand rival désigné, le Jeep Wrangler, se vend aussi majoritairement en 4 portes. Côté mécanique, ils sont équipés au choix du moteurs Ecoboost 2.3 litres (270 chevaux, 420 nM de couple, le même que le Ranger et que la Mustang Ecoboost) ou du EcoBoost V6 de 2,7 litres (310 chevaux, 542 Nm) couplés, au choix, à une boîte de vitesse manuelle de 7 rapports ou une boîte de vitesses automatique SelectShift 10 vitesses.

Côté look, l’esprit du Bronco est respecté. Carré, sans fioritures, il s’inscrit pleinement dans la lignée de son ancêtre avec sa calandre carrée et ses optiques ronds. Pas question cependant d’en faire un véhicule rustique et trop difficile à appréhender pour le tout venant. Les conducteurs peu expérimentés du tout-terrain doivent s’y retrouver. Le système de gestion GOAT (pour Goes Over Any type of Terrain, qui fait malicieusement référence à l’expression Greatest of all time) propose jusqu’à sept modes sélectionnables, à savoir Normal, Eco, Sport, Slippery (glissant) et Sand (sable), ainsi que  Baja, Mud / Ruts (boue et ornières) et Rock Crawl (franchissement) pour la conduite hors route.

Le tout est accompagné d’aides électroniques spécifiques que sont le Trail Control (régulateur de vitesse pour les sentiers), le Trail Turn Assist (qui joue sur le rayon de braquage et la vectorisation de couple) et un contrôle d’accélération / freinage Trail One-Pedal Drive. Deux configurations 4×4 sont proposées : le système de base utilise une boîte de transfert électronique à deux vitesses à la volée, tandis que le système avancé en option comprend une boîte de transfert électromécanique à deux vitesses qui ajoute un mode automatique pour l’engagement à la demande pour sélectionner entre 2H et 4H, les deux différentiels pouvant être bloqués indépendamment.

Paré pour l’aventure

L’esprit n’est pas respecté que dans le look. Le nouveau Bronco n’est pas un SUV qui voudrait se déguiser en pseudo-franchisseur, mais un vrai 4×4 des pistes. Grâce à une garde au sol de 30 centimètres, Ford annonce ainsi des capacités de franchissement réelles, avec un angle de basculement maximal de 29 degrés et un angle de fuite de 37,2 degrés, ainsi que la meilleure capacité de passage à gué jusqu’à à 85 centimètres. Ford proposera aussi des pneumatiques de 35 pouces pour les clients qui se destinent à beaucoup de hors piste. Les Broncos sont munis de crochets de remorquage apparents à l’avant et à l’arrière, de pare-chocs en acier et, pour les modèles plus performants, de boucliers de protection renforcés  pour le moteur, la transmission, la boîte de transfert et le réservoir de carburant.

Comme pour le premier Bronco de 1966, le nouveau est livré avec des portes sans cadre amovibles, sachant que sur le modèle 4 portes, celles-ci peuvent être stockées à bord avec des housses de protection. Un avantage sur le Jeep Wrangler… Les panneaux de toit sont également amovibles. Tous les toits rigides modulaires ont des vitres latérales arrière qui sont amovibles sans retirer les panneaux de toit. En plaçant la barre de sport derrière la deuxième rangée, les modèles Bronco à deux et quatre portes offrent la plus grande vue d’ensemble à ciel ouvert.

À l’intérieur, l’esprit de l’aventure se matérialise par des revêtements de tableau de bord caoutchouté faciles à nettoyer, une instrumentation bien visible et des boutons physiques. Mais cette apparente rusticité ne veut pas dire que la technologie n’a pas sa place. On trouve un grand écran LCD multifonction couleur (12 pouces en option) avec en son centre le sélecteur de transmission et le contrôleur GOAT des Modes de conduite.  Des points de fixation sont intégrés dans le tableau de bord pour monter un rack à apporter, avec des connexions d’alimentation de 12 volts pour monter facilement des caméras, des unités de navigation, des téléphones ou d’autres appareils. Un système de navigation 12 pouces connecté permet  aux propriétaires de planifier, de naviguer et de partager facilement leurs aventures hors route. Le système SYNC 4, dernière version du système d’infoduvertissement de Ford, est également présent avec un système de caméra à 360 degrés et les aides à la conduite Co-Pilot.

Notre avis, par leblogauto.com

Ford annonce un prix de base, version 2 portes, à 29.995 dollars, mais le catalogue de 200 options et accessoires proposé à des fins de personnalisation devrait rapidement faire grimper la note. Il n’est pas prévu pour l’instant de commercialisation en Europe, où ses motorisations généreuses ne sont pas vraiment les bienvenues…Le Jeep Wrangler n’a qu’à bien se tenir, le Bronco revient avec apparemment de sérieux atouts et un capital sympathie/nostalgie qui marche à plein en ce moment.

 

Source : Ford

Poster un Commentaire

41 Commentaires sur "Ford ressuscite le Bronco, 4×4 icônique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Ce Bronco est très réussi et va faire mal à la Wrangler. J’espère que les négociateurs de la fusion côté PSA ont pris ça en compte dans leurs calculs de valorisation et retour sur investissement…

SAM
Invité

Jeep’s Killer, je vous rejoins amplement sachant que le Wangler est la poule aux œufs d’or de Jeep en ce moment.

Prenez ça dans les dents crossovers! Qui vous réclamez du SUV, un 4×4 c’est ça! Avec le Denfender, le Bronco est la réussite de ce segment!

koko
Invité

Et Sam, c’est quand autre chose qu’un 3008. Pas vrai ?

SGL
Invité

@koko ? l’inverse peut facilement se dire aussi !
Tout dépend ce que l’on recherche.

beniot9888
Invité
Moi, j’aime bien les gens qui conspuent les SUV mais encensent les 4×4. Le 4×4 : look pur et dur, capacités de franchissement… Et compromis sur le confort, les performances, les consos, le confort, l’insonorisation… Le SUV : look reprenant une allure de 4×4, plus ou moins civilisé. Beaucoup plus confortable, économique, performant… Bref, correspondant bien plus à ce dont 98 % des gens ont besoin. Oui, mais les SUV, C tro nul ! En plus, ça consomme plus qu’une berline, c’est moins agile, moins performant… Un 4×4, c’est pire, mais c’est cool. Parce que ça peut aller dans la… Lire la suite >>
SGL
Invité

Très très juste @beniot9888.
Moi, j’aime, mais modérément et pour une fonction dans un certain milieu… c’est certain qu’en France, ce type d’engin ne se justifie qu’ 1 % dans le parc automobile.

Bizaro
Invité
C’est triste les gens suffisamment idiots pour confondre une poussette avec une pelleteuse. Mais vous avez tout compris un SUV c’est nul car ça fait tout mal ce pour quoi il sera utilisé. Un Tout terrain ( et non simplement un 4×4) comme le Bronco sera encore plus nul qu’un SUV(qui peut lui aussi être 4×4) si on est suffisamment idiot pour l’utiliser comme un monospace. Par contre le Bronco de part la phylosophie ( et donc la conception induite par son segment) sera un outil redoutable dans son propre élément*. Et là le SUV sera toujours nul dans ce… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

C’est triste les gens suffisamment idiots pour ne pas savoir se mettre à la place des autres. J’aime pas les suv –> c’est nul et ça ne correspond aux besoins de personne.
Moi, j’en ai un, depuis peu. Et il fait exactement ce dont j’ai besoin. C’est le meilleur compromis que j’ai pu trouver pour satisfaire mes besoins tout en restant dans mon budget.
Mais toi qui ne connaissais ni l’un ni l’autre ni ce qu’il y avait de disponible sur le marché dans les environs le sait : j’aurais pu choisir mieux.

zafira500
Invité

« J’aime pas les suv –> c’est nul et ça ne correspond aux besoins de personne. »
Non beniot9888, les SUV ne servent à rien en milieu urbain. Par contre, en campagne, en montagne ou ou dans les milieux plus accidentés c’est une autre histoire (enfin pour ceux qui savent crapahuter).

beniot9888
Invité

Ce n’est pas moi qui ait dit que les « SUV c’est nul car ça fait tout mal ce pour quoi il sera utilisé. »

Bizaro
Invité

beniot9888 : « Oui, mais les SUV, C tro nul ! En plus, ça consomme plus qu’une berline, c’est moins agile, moins performant… « 

Bizaro
Invité

En campagne et en montagne tu crois que les gens on attendus les SUV pour se déplacer avec aisance et confort? Ça suit la tendance c’est tout il n’y a aucun argument utilitaire derrière.

Bizaro
Invité
beniot9888 :  » Un 4×4, c’est pire, mais c’est cool. Parce que ça peut aller dans la boue !!!! On ne le fera jamais, mais c’est cool. » Toi Tu n’en as pas usage donc c’est nul et comme tout le monde devrait être beniot9888, c’est nul point barre. Jolie ouverture d’esprit. Tu devrais instaurer une voiture du peuple obligatoire pendant qu’on y est. Oui c’est triste les gens comme toi. beniot9888 : « C’est triste les gens suffisamment idiots pour ne pas savoir se mettre à la place des autres. » Laisses donc les gens aimer ce dont ils ont envie et… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

Merci d’avoir systématiquement déformé tous mes propos.

SGL
Invité
@Bizaro, il y a deux façons de voir les choses. Pour grossir le trait suivant l’endroit où l’on utilise l’engin est formidable ou débile. Dans l’IdF (et il y aussi de la campagne) ce type d’engin est « limite » Dans des contrées sauvages ou pour un type de métiers qui exigent que l’on emprunte des chemins difficiles ce type d’engin est formidable. Mais pour un particulier, autant que son mode de vie va comme la voiture, qu’il vive en dehors des réseaux, routes, électricité, eau, gaz, tant qu’à faire, qu’il vise l’autosuffisance dans un maximum de cas… Mais franchement… Lire la suite >>
Bizaro
Invité
@SGL Tu ne comprends pas, c’est ma faute je me suis mal exprimé. Un caddy c’est super pour faire ses courses, une poussette pour bébé un peu moins. Une pelleteuse c’est super pour faire des trous, une poussette pour bébé ( même pour jumeaux) un peu moins. Mais pour promener les bébés une poussette ça fait plutôt très bien le job. Donc une poussette n’est pas pire que le reste. Je n’en ai pas l’usage et je ne vais pas me foutre de la gueule gratuitement dès qu’une personne promène c’est enfants avec une poussette, alors que moins je préfère… Lire la suite >>
SGL
Invité

Oui globalement d’accord… Si les plaisirs des uns ne nuisent pas trop à la liberté des autres.
Ne soyons pas sectaire.
Notes bien que l’inverse en risible pour un gars qui n’aura qu’un Polo pour les routes d’hiver en Alaska… 😉

C Saucee
Invité

Article ou publicité ??? La question ne se pose même pas. En tous cas c’est une belle retranscription, et en totalité SVP, du dossier de presse. J’ai rarement vu autant de photos sur un article pour une autre marque…

zeboss
Invité

en même temps vu qu’il ne doit pas être livré en Europe, je ne vois pas où pub i l peut y avoir ….

C Saucee
Invité

Lis le threqd sur le Q4 et tu comprendras la subtilité ….

C Saucee
Invité

thread, putain de clavier qwertz

SAM
Invité

Non mais je crois que certains n’ont pas compris le principe d’un dossier de presse ou le principe d’un site internet sur l’automobile qui vit de la publicité. L’important c’est d’avoir l’information. Après la personne qui publie ce billet ne touche pas grand chose et le fait par passion donc … je pense que c’est rugueux de le charger.

ema__
Invité

ajouter les photos des 2ème et 3ème générations (iconiques), aurait aidé à se rendre compte de la ré interpretation

Invité
Cher Kaiser, vous ne semblez pas comprendre comment ça marche. En l’absence de véhicule physiquement présent (ici, c’est un projet, donc…), il est difficile de rentrer dans le détail. On pourrait dire que le rédacteur aurait pu utiliser sa plume, certes, mais le dossier de press est bien pratique (ca permet aussi au constructeur de maîtriser un peu les infos diffusées; gagnant gagnant!). En dehors de ça, les photos n’existent pas en dehors du dossier de press donc il est normal qu’elles soient toutes là. C’est tout aussi bon pour nous, lecteurs! Et malgré tout, on a en intro et… Lire la suite >>
Bizaro
Invité

@Lolman77 et Nicolas Anderbegani

Je pense que l’auteur de ce commentaire ici C Saucee n’est pas Kaizer Sauzée auquel vous faites référence.

J’envisage qu’un mec passablement énervé fasse une fixette. Vu la réaction de certain , j’ai ma petite idée.

zeboss
Invité

jolie proposition, mais bizarrement je n’arrive pas trop à me faire au côté toys du machin, ça ne fait pas sérieux…
Si ça marche, pourquoi pas….

Bizaro
Invité

Je ne savais pas que le Bronco avait un logo bien à lui.
Un cheval faisant une ruade.
Maintenant il y a le rapide Mustang Mach-E et le sulfureux Bronco Bronco, quel genre de canasson Ford va t il nous sortir !.

SAM
Invité

Cobra!

4aplat
Invité

L’original etait (est) sympa, cette nouvelle version l’est aussi !

SAM
Invité

En fait il y en a trois versions : Bronco court/long (4×4) et Bronco Sport (Crossover).
GM et Ford en ce moment sortent de très très bonnes autos!

wpDiscuz