Accueil Assurance Voiture en panne, que faire ?

Voiture en panne, que faire ?

0
0
PARTAGER

La panne de voiture n’est jamais un moment agréable. Surtout, elle est dangereuse et provoque chaque année des accidents graves. Il est important d’être bien informé pour avoir les bons réflexes le jour J.

La France va bientôt partir en vacances d’été et chaque année, des milliers d’automobilistes vivent la même galère. Sur la route des vacances, ou au retour, le véhicule décide d’être capricieux et c’est la panne. Cette probabilité sera d’autant plus grande cette année après des semaines de confinement avec des voitures à l’arrêt.

Evidemment, le mieux est d’anticiper en faisant un contrôle avant de partir pour un long trajet. Mais, par définition, une panne peut survenir sans prévenir. Il convient de distinguer différents cas comme la panne d’essence, le pneu crevé ou dégonflé, la perte d’une roue, un moteur qui perd sa puissance, de la fumée, etc.

Les bons réflexes à avoir

Patatras, vous voilà avec une voiture qui hoquette, ou le voyant de carburant qui clignote. Les réflexes à avoir sont différents lorsque que la panne intervient en pleine circulation ou en stationnement. Le danger est beaucoup plus important lorsque l’on roule au milieu d’autres véhicules.

Le premier réflexe à avoir est d’enclencher vos feux de détresse pour avertir les autres usagers que vous avez un souci. Cela évitera au possible d’avoir un conducteur surpris par une vitesse trop lente par exemple et qui vient vous percuter par l’arrière.

Ensuite, il faut trouver rapidement l’endroit le plus sûr pour garer la voiture. Sur les routes, il y a de nombreux « refuges » aménagés pour s’éloigner le plus possible des voies de circulation. Au pire des cas, il faut se mettre le plus à droite possible.

Immédiatement, il faut que tous les passagers se mettent à l’abri. Ils doivent s’éloigner le plus possible de la voiture, derrière une glissière de sécurité, sur un talus ou autre. Pendant ce temps, enfilez votre gilet réfléchissant et sortez très prudemment pour aller installer à 30 m en amont de votre voiture le triangle de signalisation. Gilet comme triangle sont obligatoires dans une voiture et le gilet doit être « à portée de main du conducteur » (contre-porte ou boîte à gants).

Ensuite mettez-vous également à l’abri, loin de la voiture.

C’est uniquement une fois tout cela fait et si vous n’êtes pas sur l’autoroute, que vous pouvez envisager de contacter un professionnel du dépannage et du remorquage de voiture. Sur l’autoroute les règles à respecter sont strictes, seules les entreprises agréées sont habilitées à intervenir.

Sur autoroute, borne SOS obligatoire

S’il y a une règle à retenir pour toute panne sur autoroute, c’est celle-ci : on ne répare jamais sa voiture soi-même sur le bord de l’autoroute. On part immédiatement chercher la borne SOS la plus proche. Vous pouvez appeler le 112 si vous avez un téléphone et du réseau. Mais surtout, ne traversez jamais l’autoroute même si une borne se trouve en face !

A l’autre bout du fil, les gendarmes, les policiers ou les salariés de la société d’autoroute vous enverront une entreprise de dépannage ainsi que des secours le cas échéant. Quel que soit le cas, il faut savoir garder son calme. En effet, il faut pouvoir indiquer le lieu de la panne, le modèle de la voiture et tout renseignement utile qui vous sera demandé.

Sur autoroute, le prix du dépannage est fixé par l’arrêté du 10 août 2017 relatif au tarif de dépannage des véhicules légers sur autoroutes et routes express.

  • 124,83 € TTC du lundi au vendredi de 8 h à 18 h (prix forfaitaire), pour une voiture avec poids total autorisé en charge (PTAC) inférieur à 1,8 tonne,
  • 154,36 € TTC du lundi au vendredi de 8 h à 18 h pour une voiture avec un PTAC supérieur à 1,8 tonne et inférieur à 3,5 tonnes.

Attention, les prix sont majorés de 50 % pour un dépannage de nuit, le week-end et les jours fériés.

En revanche, sur toutes les autres routes, les prix sont libres. Il est difficile de trouver le professionnel le moins cher. En règle générale, sur route autre qu’autoroute, appelez votre compagnie d’assurance si vous avez une assistance dépannage. C’est également valable pour une panne sur autoroute. Mais, ne les appelez qu’une fois tout le monde en sécurité, le véhicule balisé et les secours prévenus.

Les pannes lorsque vous êtes en stationnement

Nous ne choisissons ni le moment ni l’endroit de la panne… celle-ci peut intervenir lorsque le véhicule est arrêté dans des endroits peu accessibles, comme dans un parking en sous-sol, parking étroit ou encombré, ce qui ne facilite pas son remorquage ou son dépannage.

Si votre contrat d’assurance ne prévoit pas de clause d’assistance, 0 km ou non, vous devrez alors chercher vous-même un professionnel du dépannage et du remorquage sur Internet ou par téléphone.  Lorsque vous l’appellerez, afin d’obtenir le meilleur devis, veillez à lui donner le plus de détails sur votre panne et sur l’environnement de votre véhicule.

Les personnes que vous contacterez seront soit des dépanneurs qui pourront remettre en route votre véhicule ou des remorqueurs qui effectueront un remorquage, c’est-à-dire qui transporteront votre véhicule jusqu’à un lieu de réparation si la remise en route est impossible ou si le fait de rouler dans la circulation est trop dangereux.

Les pannes peuvent être dues à différents problèmes. Dans certains cas un dépannage suffira à redémarrer votre véhicule. Le tarif du professionnel dépendra de l’intervention, par exemple :

  • 150,00 € TTC* pour une recharge de batterie (coup de booster)
  • 300,00 € TTC* pour une erreur de carburant
  • 300,00 € TTC* pour une ouverture de porte
  • 250,00 € TTC* pour un changement de roue

Si le véhicule ne peut être dépanné, un remorquage sera alors indispensable pour transporter votre véhicule dans un garage afin d’effectuer la réparation nécessaire. Pour une voiture un avec poids total autorisé en charge (PTAC) inférieur à 1,8 tonne, les tarifs moyens du remorquage sont de l’ordre de :

  • 100,00 € TTC* du lundi au vendredi de 8 h à 18 h plus 1,00 à 2,00 € TTC du kilomètre
  • 150,00 € TTC* du lundi au vendredi de 18 h à 8 h plus 2,00 à 4,00 € TTC du kilomètre

Avant de partir pour un long trajet, les vérifications à faire

Vous partez pour un « long » trajet, alors il y a plusieurs vérifications à faire. Déjà, l’état des pneumatiques. Une grande partie des voitures roulent avec des pneus mal gonflés. Outre une surconsommation de carburant, cela engendre des crevaisons ou éclatements très dangereux. Il ne doit pas y avoir d’entaille sur les flancs, et les sculptures doivent être au-dessus du témoin, sur toute la bande de roulement.

Il faut aussi vérifier le niveau d’huile. Faire une vidange n’est pas forcément un luxe non plus sauf si elle a été faite récemment. Si possible vérifiez également l’état de la courroie de transmission et des freins. N’oubliez pas de faire le niveau du liquide lave-glace. Vérifiez également que tous les feux fonctionnent et remplacez ou faites remplacer au besoin les ampoules défectueuses.

Surtout, vérifiez bien que vous avez les éléments obligatoires dans votre voiture :

Mais, il n’y a pas que ce qui est obligatoire que l’on peut emporter. Entre les chaînes/chaussette à neige si on va aux sports d’hiver, une bombe anticrevaison, un jerrican vide si on a la place, des câbles pour batterie, une petite trousse à outil et une de premiers secours, et pour les plus prudent, un extincteur à poudre ABC. N’oubliez pas, ces objets doivent être accessibles une fois la voiture chargée.

Dans tous les cas, pour éviter un dépannage ou un remorquage de son véhicule, il est important de bien l’entretenir en suivant les préconisations d’entretien du constructeur.

*Tarifs moyens constatés par notre partenaire