Accueil Droit routier Véhicules autonomes : norme contraignante de l’ONU

Véhicules autonomes : norme contraignante de l’ONU

0
19
PARTAGER

Plus d’une cinquantaine de pays, dont le Japon, la Corée du Sud et les membres de l’Union européenne, ont adopté cette semaine à l’ONU un règlement contraignant sur les véhicules autonomes. Lequel rend notamment obligatoire la mise en oeuvre d’une boîte noire au sein du véhicule.

Ce règlement concerne « les systèmes automatisés de maintien de trajectoire » (automated lane keeping systems, ou ALKS) entrera en vigueur en 2021.

Réglement adopté par Forum mondial pour l’harmonisation des règlements des véhicules autonomes

Le règlement  a été adopté par le Forum mondial pour l’harmonisation des règlements concernant les véhicules de la Commission économique pour l’Europe des Nations unies (UNECE), qui rassemble 53 Etats, en Europe, mais également en Asie et en Afrique.

Cette « norme internationale contraignante (…) marque une étape importante vers un déploiement plus large des véhicules autonomes », a souligné jeudi l’UNECE dans un communiqué.

Le Japon appliquera le réglement dès son entrée en vigueur

Le Japon – qui a codirigé la rédaction du règlement avec l’Allemagne – appliquera le règlement dès son entrée en vigueur.

La Commission européenne, qui a également contribué à son développement aux côtés notamment de la France, des Pays-Bas et du Canada, a annoncé que le règlement s’appliquerait dans l’Union européenne à une date ultérieure sans toutefois la préciser.

Les Etats-Unis ne font pas partie du Forum mondial mais ses constructeurs automobiles devront suivre le nouveau règlement pour vendre leurs véhicules par exemple au Japon.

Exigences strictes pour le maintien de trajectoire

Le règlement établit des exigences strictes pour ces systèmes ALKS qui peuvent contrôler le véhicule lorsque le conducteur est au volant et a sa ceinture de sécurité attachée.

Le règlement prévoit en outre que ces systèmes soient activés uniquement sur les routes où les piétons et les cyclistes sont interdits et qui sont équipées d’une séparation physique entre les deux sens de circulation. Il fixe par ailleurs la limite de fonctionnement de ces systèmes à un maximum de 60 km/h.

Le règlement exige également que les écrans utilisés pour des activités autres que la conduite (internet, vidéo, divertissement, etc.) soient automatiquement déconnectés dès que le conducteur doit reprendre la main.

Il prévoit aussi l’obligation d’introduire des systèmes de reconnaissance de la disponibilité des conducteurs: ces systèmes contrôlent à la fois la présence du conducteur (sur le siège conducteur, ceinture de sécurité bouclée) et sa disponibilité à reprendre le contrôle du véhicule.

Cette disponibilité est, elle, mesurée grâce à plusieurs éléments comme une demande d’activation de la prise de contrôle exclusif du véhicule par le conducteur, le clignement ou la fermeture des yeux et le mouvement conscient de la tête ou du corps.

Obligation d’équiper les véhicules autonomes d’une boîte noire

Le règlement introduit également l’obligation d’équiper le véhicule d’une boîte noire, appelée « système de stockage des données pour la conduite automatisée ».

Les systèmes ALKS devront également être conformes aux exigences en matière de cybersécurité et de mise à jour des logiciels énoncées dans deux autres nouveaux règlements des Nations unies adoptés également cette semaine.

Notre avis, par leblogauto.com

Des normes importantes sont enfin édictées dans le domaine ! Ce n’est que le  début et il y a du pain sur la planche !

A noter que cette  annonce intervient alors que Volvo et Waymo viennent d’annoncer avoir établi un partenariat pour développer les véhicules autonomes.

Vers un retour en force de ce concept révolutionnaire, alors que certains le croyaient remis aux calendes grecques ? L’électrique et les services autonomes pour avant tout relancer l’économie ou pour répondre à un réel besoin  avec des solutions réalistes et généralisables ?

Rappelons  qu’il y a moins d’un an, en octobre 2019, la banque américaine Morgan Stanley avait abaissé de 40% la valorisation accordée à Waymo, la filiale d’Alphabet qui développe une plate-forme de conduite autonome. Raisons invoquées : l’incertitude prévalant alors autour de la viabilité de cette technologie. Laquelle tarde à se traduire en de réelles offres opérationnelles.

Sources : UNECE.org, AFP, Eureka Presse, Morgan Stanley

 

Poster un Commentaire

19 Commentaires sur "Véhicules autonomes : norme contraignante de l’ONU"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
georges
Invité

Norne qui va relancer ??
Bin puisque qu’utilisable que sur Autoroute (ou assimilé) avec un vitesse maxi de 60km/ !
Il va falloir limiter la vitesse maxi sur autoroute à 58 km/h.

R-one
Invité

Effectivement, après l’effet d’annonce des autoroutes limitées à 110, voici la deuxième étape.

georges
Invité

Et inutilisable si neige.

seb
Invité
Sincèrement, pour moi, là, ils viennent de tuer la voiture autonome. Elle ne sera utilisable que sur 4 voies quand ça bouchonne alors qu’elle serait tellement adaptée à ceux qui bossent dans leurs voitures. Elle n’apportera rien au gars qui passe déjà ses 2h de 4 voies au téléphone au régulateur avec l’aide au maintien dans la voie alors que c’est lui qui n’est pas complètement attentionné à sa conduite et qui peut être dangereux, c’est lui qui aurait activé la conduite autonome pour pouvoir aussi utiliser son PC en même temps, c’est lui qui aurait tanné son entreprise pour… Lire la suite >>
Malco
Invité

Assez d’accord. Y a-t-il des critères techniques pour empêcher l’autonomie sur autoroute? Les systèmes actuels le gère déjà plutôt bien, à en voir les inconscients endormis dans leur Tesla en ‘autopilot’…

Arno No
Invité

« équipées d’une séparation physique entre les deux sens de circulation. Il fixe par ailleurs la limite de fonctionnement de ces systèmes à un maximum de 60 km/h »
Ça veut dire jamais sauf dans les bouchons sur 4 voies… 👎

Mwouais
Invité

Euh, le véhicule autonome n’est pas ma plus grande crainte ici : la boîte noire par contre est l’ouverture du contrôle automatique des vitesses par exemple lié au GPS.

Bye bye la voiture qui roule à 131 km/h ?

seb
Invité

De ce que je comprend dans l’article, mais je peux me tromper, les boîtes noires sont pour les voitures autonomes. Mais c’est vrai qu’il n’y a qu’un pas pour les généraliser, ou l’activer tout le temps même quand le mode autonome n’est pas activé.
Si c’est le cas, en utilisant le mode connectés des voitures, il suffit d’une petite borne cachée dans les buissons qui capte toutes les boites noires qui passent à 100m à la ronde et d’enregistrer toutes celles qui roulent au-dessus de la limitation, même plus besoin de photo.

Mwouais
Invité

…ou plus logiquement de contraindre la voiture à ne pas dépasser la vitesse autorisée.
C’est moins d’argent dans les caisses mais finalement je vais devoir m’y faire.

gigi4lm
Invité

@Mwouais : Ca ne vous gène pas de savoir que les faits et gestes du pilote aux commandes de l’avion qui vous conduit sur votre lieu de vacance préféré sont enregistrés dans une (et même deux) boite noire.

C Ghosn
Invité

Le pilote est propiétaire de son avion ? il peux le prendre pour aller le pain ? Y a des limitations dans le ciel ?

gigi4lm
Invité

Qui parle d’être propriétaire ou pas de son véhicule ?
Mais soit, donc pas de problème pour les véhicules de location, les véhicules achetés en LOA, les véhicules d’entreprises, la plupart des PL (ceux n’appartenant pas au chauffeur). Ça fait déjà du monde.
Quant aux limitations dans le ciel, si elles existent et il est des règles bien plus contraignantes suivies à la lettre par les pilotes … et personne parmi les passagers ne leur reproche.

Mwouais
Invité

@gigi : qu’on enregistre mes gestes ou position ne m’inquiète pas, mais qu’on contrôle ma vitesse de sorte que demain une petite route à 70 que je parcours à 90 passe automatiquement à 50 et régule ma vitesse de façon autonome à 50, ça me gêne.

Il faudra s’y faire, mais ça me gêne

Bizaro
Invité
Donc là où aujourd’hui les systèmes sont le plus efficaces et utiles : rouler sur autoroute à 120km/h, le système sera inopérant… Et puis ce que l’ONU nous pond ne concernera qu’une si faible partie de l’humanité. Aujourd’hui qu’est ce que l’union européenne a harmonisé sur son territoire ? Car depuis l’interconnexion des voies romaines, j’ai pas trop l’impression que le réseau soit très harmonisé. La France va se déchirer au sujet de la vitesse sur des routes quasi privatisées. Chaque pays s’arrange dans son coin sur ses limitations. A un moment faudra standardiser un peu tout ça non, parce… Lire la suite >>
wpDiscuz