Accueil Tesla Tesla : collaboration avec Londres pour une Gigafactory britannique ?

Tesla : collaboration avec Londres pour une Gigafactory britannique ?

0
18
PARTAGER

Rumeurs autour d’éventuelles négociations entre Tesla et le gouvernement britannique en vue d’implanter une usine de production de véhicules électriques au Royaume-Uni.

Londres rechercherait un terrain pour Tesla

Des rumeurs font en effet état d’une collaboration entre Londres et Tesla en vue de trouver un emplacement pour bâtir un site du constructeur sur le territoire britannique.

Un article publié dans Property Week affirme que le ministère du Commerce international (DIT Department for International Trade) britannique recherche un emplacement de près de 400 000 mètres carrés pour Tesla afin de construire une «usine de recherche, de développement et de fabrication de véhicules électriques (EV)».

Le DIT a confirmé qu’il travaillait actuellement avec l’industrie pour aider à faire du Royaume-Uni un choix d’implantation pour développer des technologies à portée internationale pour les véhicules électriques. Ajoutant qu’il collaborait étroitement avec des partenaires en vue de multiplier les sites permettant de réaliser de nouveaux investissements dans la recherche, le développement et la production de véhicules électriques à travers le territoire britannique.

Le Département n’a toutefois pas confirmé qu’il travaillait actuellement avec Tesla.

Le campus de Gravity sélectionné ?

Selon l’article de Property Week, le parc industriel Gravity de près de 300 hectares à Somerset dans le sud-ouest de l’Angleterre est considéré comme un potentiel site pour implanter une usine Tesla.

Le site  n’est pas dénué d’atouts, ses promoteurs promettant d’y attirer « les géants d’aujourd’hui et les licornes de demain ».

Gravity sera basé sur l’ancienne BAE Royal Ordnance Factory et accueillera notamment des entreprises innovantes associées à la production hightech, à la robotique, à l’intelligence artificielle et aux véhicules électriques.

Le site est doté d’un emplacement stratégique, à proximité d’une sortie de la Motorway M5, de  terminaux ferroviaires de fret et de passagers et à proximité de l’aéroport de Bristol.

Tesla et l’Angleterre, déjà une longue histoire

Le constructeur a d’ores et déjà une longue histoire avec l’Angleterre, laquelle remonte à ses débuts lorsque la société travaillait avec Lotus pour produire son Roadster.

Le constructeur automobile californien a par ailleurs embauché de nombreux ingénieurs automobiles du Royaume-Uni.

L’incertitude liée au Brexit vue comme pénalisante … dans un 1er temps

Après avoir annoncé que la première usine de Tesla en Europe serait à Berlin, le PDG Elon Musk avait toutefois déclaré que la société avait examiné la possibilité d’implanter une Gigafactory au Royaume-Uni, mais avait au final estimé que l’incertitude liée au Brexit avait rendu un tel scénario trop risqué.

Gigafactory Tesla en cours de construction en Allemagne

Tesla connaît actuellement une expansion massive en Europe avec l’implantation de sa première usine européenne près de Berlin ainsi qu’un nouveau centre de conception et de recherche.

Notre avis, par leblogauto.com

Certes, Tesla a de sérieuses ambitions, notamment en Europe … mais le constructeur doit d’ores et déjà encaisser le coup et le coût de l’implantation de sa Gigafactory en Allemagne. Se lancer en parallèle dans une nouvelle aventure au Royaume-Uni pourrait être vu par  certains comme une boulimie …
A moins que la crainte d’un no deal pousse le constructeur à s’implanter outre Manche, alors que sa Model 3 y a rencontré un certain succès. Tesla pouvant alors dédier le site à la production de véhicules avec conduite à droite.

A moins qu’au final il ne s’agisse d’implanter qu’un centre de recherche – scénario déjà évoqué par le constructeur – et non une Gigafactory.

Sources : Property Week,  Somersetcountygazette

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Tesla : collaboration avec Londres pour une Gigafactory britannique ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Les anglais se voient comme une puissance du monde et en sont réduits à mendier de vaines promesses aux américains… histoire de faire passer la pilule aux électeurs. En somme Toyota, Honda, Nissan, Ford ou PSA … vous pouvez vous casser … de toute façon on va acheter Tesla plutôt que d’importer des allemandes.

SGL
Invité

Ce n’est pas faux, Churchill doit se retourner dans sa tombe, l’Angleterre est passée de colons à colonisés.
Par contre la crise du covid les a pris à se méfier du Made in China, notamment pour le déploiement de la 5G.

zeboss
Invité

Se méfier ds Chinois – peut être ou sans doute – mais un état qui a collaboré au projet Américain à grande échelle d’espionnage y compris de ses alliés – ÉCHELON https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Echelon – doit s’y connaitre en méthodes d’espionnage / contre espionnage, non ?

Retrouvé le retour
Invité

Il y a tellement de monde sur l’échelle que le traitement des données est un pur gaspillage d’énergie !! En français on nomme ce type de constructeurs de lignes Maginot électroniques « de vraies têtes de vainqueurs »!!

zeboss
Invité

rapport ?
t’es complètement azimuté, ou comme @ema le disait, tu passes des messages codés à travers LBA. Dommage, on a pas l’indicatif musical avant..

Retrouvé le retour
Invité

Position maintenue « il y tellement de monde sur l’échelle » que les calculateurs sont incapables de traiter les données. Il ne faut pas oublier que ce système a été au départ conçu contre les Japonais, sa version électronique est dérisoire.
En cherchant à étendre un système condamné d’avance on coule par ce qu’il faudrait nommer le « complexe du penalty ». La ligne Maginot en était la version française en 1939.

zeboss
Invité
Les Anglais ont invité les Japonais à s’implanter dans les années 80, en 2015 ils ont flirter avec les Chinois, (MG ex Anglais bénéficie quand même d’un terrain favorable, LTC est passée chez Geely)… Etc Etc, ils sont peut être « colonisés », – ce qui les feraient je pense rire – mais tout en étant insupportables dans leurs relations avec les autres, sans doute beaucoup moins Xénophobes que nous FRANCAIS. Pour mémoire je rappelle que feu Calvet, ci devant ex PDG de PSA a fait un lobbying incroyable pour que Gm-Opel n’installe pas l’usine des CORSA I en Lorraine comme cela… Lire la suite >>
Retrouvé le retour
Invité

Zeboss roule à gauche dak mais ce qui est grave c’est qu’il va à contre sens avec sa trottinette chinoise ! 🛴🛴🛴

wizz
Membre

https://www.tomsguide.fr/tesla-souhaite-devenir-fournisseur-lelectricite-au-royaume-uni/

à moins que Tesla n’implante qu’une usine de fabrication de batterie, dont une partie servira au stockage électrique (acheter le surplus d’élect à prix dérisoire et revendre aux heures de pointe)

Retrouvé le retour
Invité

Très joli dessin !!

Retrouvé le retour
Invité

Bravo ils peuvent compter sur EDF ! Pour fournir le courant à Bakou !! Avec l’aide de Rachida of Paris !! IPR ou charbon that is the question?

Retrouvé le retour
Invité

ITR!! Combien on doit déjà ?

zeboss
Invité

tu fumes quoi en ce moment ? Après le confinement ils ont bourré les barrettes à coup de Michelin ou de Goodyear ?

Retrouvé le retour
Invité

Oui j’espère la survie de Michelin mais sans vraiment connaître la niche qu’il occupe. En tout cas il ne semble pas mendier comme les copains. Même si à la longue il risque de payer une diversification trop faible.

Mwouais
Invité

Londres sans smog ?
C’est comme Paris sans les insultes des parisiens ?
Ce n’est plus Londres.

Retrouvé le retour
Invité

Le smog c’est plus que Londres !!

wpDiscuz