Accueil Actualités Entreprise Saleen, fin de route pour les projets chinois

Saleen, fin de route pour les projets chinois

0
3
PARTAGER
Saleen MAC SUV (2019)

Depuis plusieurs années, Saleen change de dimension pour le marché chinois. Mais l’aventure prend fin de façon brutale. L’entreprise chinoise qui représente la marque américaine semble en liquidation…

  • Fin de route pour la citadine Maimai et le SUV MAC
  • Aucun lien financier entre Saleen en Chine et en Amérique du Nord

C’est en 2017 que les plans d’expansion de Saleen vers la Chine sont rendus publics. Avec la présentation de la sportive Saleen S1, basée sur feu l’Artega GT. Mais c’est en 2019 que ces plans deviennent encore plus ambitieux. Avec le développement d’une gamme plus complète. Et sans grand lien avec les origines de la marque Saleen.

Durant l’été 2019, la marque Saleen organise en effet une grande fête. A cette occasion sont ainsi présentées la petite citadine MaiMai (issue de la Mycar née en 2003 mais devenue électrique), mais aussi le SUV (essence) baptisé MAC. Une évolution de la supercar Saleen S7 est même promise. Mais les ventes de la MaiMai ne semblent pas être suffisantes pour financer tout cela…

Jiangsu Saleen Automotive Technology est donc aujourd’hui au bout de la route. Les actifs ont été saisis et le tribunal de Nantong semble avoir prononcé la liquidation de l’entreprise.

Ceci ne devrait toutefois pas avoir d’impact direct sur les activités en Amérique du Nord ou la carrière de la Saleen S1. Il n’y a en effet absolument aucun lien financier entre le Saleen chinois et le Saleen américain. Uniquement une licence d’utilisation du nom concédée aux entreprises du millionnaire Charles Wang.

Notre avis, par leblogauto.com

Il ne suffit pas d’un nom pour réussir en Chine. Et la présence de stars comme Jason Statham ou Kris Wu à la présentation d’un nouveau modèle n’y change rien. Dès le début de l’aventure on pouvait se poser des questions sur la viabilité de l’aventure, avec une gamme composée d’une voiturette antique et d’un SUV au style raté. Et l’on peut clairement regretter que Steve Saleen n’ait pas été aussi clairvoyant que le client chinois…

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Saleen, fin de route pour les projets chinois"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AXSPORT
Invité

Je me souviens des Saleen au Mans !!!!
Et le doux son de leurs V8

👍👍👍

Bizaro
Invité
« Il ne suffit pas d’un nom pour réussir en Chine. » Surtout que Saleen ne doit pas dire grand chose au chinois moyen. Et c’est un peu la cible de ce SUV. C’est moche à dire mais la sur abondance de marques et de modèles différents ne doit pas trop aider le consommateur chinois dans ses choix. Même si le volume du marché serait capable d’absorber une telle diversité, il faut bien avouer que tous ne peuvent pas avoir la même visibilité et la même renommée. A moins d’acheter sa voiture comme on achète de l’électroménager « no-brand » dans son super marché… Lire la suite >>
wpDiscuz