Accueil Porsche Porsche lance la Taycan propulsion en Chine

Porsche lance la Taycan propulsion en Chine

0
6
PARTAGER
Porsche

La Taycan a été présentée l’an dernier en commençant par ses versions haut de gamme « Turbo » et « Turbo S », puis suivie par la « 4S ». La gamme s’élargit vers le bas avec une variante à propulsion, lancée en Chine. Porsche a conçu cette Taycan à roues motrices arrière pour des marchés où le besoin de traction intégrale ne se fait pas sentir spécifiquement.

1 seul moteur, mais les mêmes batteries

Campée sur ses deux roues arrière motrices, la Taycan RWD embarque bel et bien la même batterie que la 4S, d’une capacité de 79,2 kWh, associée ici à un seul moteur synchrone à aimant permanent qui produit jusqu’à 300 kW, soit environ 402 chevaux, en mode overboost avec Launch Control. Toutefois, elle partage la même transmission à deux rapports que ses soeurs en intégrale et à deux moteurs. Dans ce cas de figure, Porsche annonce, selon la norme NEDC, une autonomie de 414 kilomètres. Mais le client peut opter pour la batterie à deux étages Performance Battery Plus de 93,4 KwH que l’on trouve sur les Turbo. Cette fois-ci, la puissance maximale en mode overboost est de 470 chevaux/350 kW et permet à la Taycan RWD d’abattre le 0-100 Km/h en 5″4 secondes et d’atteindre 230 Km/h, à comparer aux 4″ et 250 Km/h de la 4S qui se positionne juste au-dessus d’elle.

Rapport prix/autonomie plus « attractif » ?

En devenant une propulsion et en perdant de l’embonpoint, cette Taycan RWD  dotée du Performance Battery Plus gagne en autonomie et annonce 490 kilomètres en cycle NEDC, soit la meilleure autonomie de toute la gamme. Elle s’avère également plus pratique, en offrant un volume de chargement total de 491 litres grâce au compartiment à bagages avant élargi. Autre signe distinctif, des jantes 19″ Aero qui optimisent la traînée.

La nouvelle base Taycan coûte en Chine au minimum 888 000 yuans (125 404 $ US) soit un tarif 23% en dessous du Taycan 4S , qui coûte 1,148 million de yuans (162 227 $ US). Cela donnerait en Europe et aux Etats-Unis potentiellement une Taycan sous les 100.000 euros, puisque la 4S commence à 103.800 dollars. Cependant, rien n’indique à ce jour que cette RWD sera commercialisée sur le vieux continent et l’Oncle Sam.

Notre avis, par leblogauto.com

Cette Taycan sera-t-elle vraiment réservée à la Chine ? Pourtant, la traction intégrale n’est pas indispensable partout dans nos contrées, loin s’en faut ! Comme toujours, les autonomies annoncées sont à relativiser, d’autant que les tests EPA américains, plus réalistes, donnent souvent des valeurs bien moindres que les valeurs NEDC désormais bien datées. Quoi qu’il en soit, Porsche développe sa stratégie d’élargissement pour rendre sa berline électrique plus « accessible » (tout est relatif), histoire de se positionner davantage face à l’insolente Tesla et sa Model S.

 

Source : Porsche

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Porsche lance la Taycan propulsion en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zaza
Invité

Pour le moment le carnet de commande en Europe est suffisamment remplit pour privilégier les versions à forte marge contributive.
Il ne faut pas que la version de base vendue moins cher cannibalise la 4s.

pascal59
Invité

Zaza. Vous avez raison
De plus j ai essayé la 4 s et la tesla s. Il n y a pas photo. J aime bien tesla mais le comportement du taycan est dingue. On dirait une 911. Et la qualité de fabrication est bien au dessus.
Le prix n est pas le même. Mais il faut comparer à équipement egal. Porsche aujourd hui pour le taycan a son carnet bien rempli.

Commandant Tour
Invité

info interessante car a priori les lancements des autres Premium en VE semblent patiner un peu

retrouvé le retour
Invité

Patinage propulsif ?

Invité

Elle est particulièrement moche, on dirait une vraie chinoise ( voiture bien sûr ).

SGL
Invité

Remarquable VE premium … Top, horriblement cher, mais qui menace certaines thermiques de la marque.
Elle contribue, à sa façon, à la transition. (coucou Walter !)
Tesla fait plus « généraliste » à côté.
La concurrence de Tesla viendra peut-être plus par le développement des constructeurs français, par le bas, que forcément des BAM, Jaguar, Polestar, Porsche… par le haut !?

wpDiscuz