Accueil Livre On a lu : Chevrolet, l’esprit américain (ETAI)

On a lu : Chevrolet, l’esprit américain (ETAI)

0
1
PARTAGER
Chevrolet

Voilà un livre qui devrait intéresser à la fois les amoureux de belles américaines et les amateurs de restauration ! Chevrolet, un monument à redécouvrir à travers 13 merveilles.

Hubert Hainault, qui nous a déjà gratifié d’un original « Montres et automobiles » et de « Mustang, reflet d’une légende », est un photographe/rédacteur indépendant spécialisé dans ce secteur depuis une quinzaine d’années. Il propose ici de redécouvrir 13 modèles emblématiques de Chevrolet, sortis essentiellement entre 1948 et le milieu des années 70, exception faite du dernier modèle présenté, la Camaro ZL1, qui nous ramène dans notre époque.

Les années 50 et 60 sont un véritable âge d’or de l’automobile américaine, l’époque de la pleine croissance, qui ne connaît pas encore les choc pétroliers et à l’audace stylistique sas pareille. Comme le rappelle bien l’auteur, l’inventivité de Chevrolet se mesure à la hauteur de sa rivalité avec Ford et Chrysler, une émulation qui donne des modèles mythiques en pagaille, dont les incontournables Corvette et Camaro. Avec 13 modèles, le livre se veut très sélectif, tant les gammes des constructeurs US étaient pléthoriques, mais sans négliger la diversité : cabriolet, sportive, coupé, pick-up, pick-up coupé (oui oui), muscle car, c’est un festival de chromes, de calandres béantes, de gros blocs V8 et de lignes étonnantes: Corvette C1 et C2 Stingray, Chevelle, Camaro, Impala, Bel Air,  Pick-Up Task Force, etc.

L’originalité de l’ouvrage, à travers des photographies inédites et de très belle composition, c’est de présenter ces modèles iconiques dans des versions restaurées exceptionnelles mais aussi des versions « restomod », c’est à dire des restaurations de véhicules anciens ayant subi des modifications visant à les moderniser, dans la partie mécanique, électrique, le confort, etc. Dérivé du phénomène Custom, le Restomod est actuellement très « tendance » aux States mais reste clivant avec les puristes. Et les préparations du livre sont d’une facture bluffante. C’est le cas pour une El Camino 1959, avec ses ailes arrière interminables digne d’une batmobile, à laquelle a été ajoutée une suspension pneumatique et qui a subi un top chop, c’est à dire une transformation du toit rabaissé. Ou encore un Light Truck Thriftmaster de 1948, rabaissé, chaussé de jantes 18 et 20 pouces et surtout d’un V8 de Corvette C5 couplé à une boîte de vitesses de Silverado ! Mais rassurez vous, on est bien loin du « Jacky tuning ». Là, c’est du haut niveau !

Le sous-titre « l’esprit américain » sied parfaitement à ces véhicules, qui incarnent tous une culture, une philosophie, un art de vivre même. 160 pages et 300 photos pour s’immerger dans l’âge d’or de l’automobile yankee et de ses V8. Les textes, bien écrits, contextualisent chaque modèle dans leur époque, présentent les principales caractéristiques puis détaillent les améliorations/modifications effectuées par les « customers », le tout complété par des fiches techniques et des photos de détails.

Ce livre est vendu au prix de 39 euros.

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "On a lu : Chevrolet, l’esprit américain (ETAI)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
panama
Invité

C’est bien dommage de ne commencer qu’après guerre car justement Chevrolet a été très tôt un acteur majeur de l’automobile américaine de masse et la bête noire de Ford.
Bon il y a de belles photos et c’est sans doute autour de ça que le livre est construit. Titre trompeur !

wpDiscuz