Accueil DS La DS7 Crossback E-Tense 225, de l’hybride en bonus

La DS7 Crossback E-Tense 225, de l’hybride en bonus

0
17
PARTAGER
DS
Post-production : Astuce Productions

DS Automobiles poursuit le déploiement de sa stratégie d’électrification. Aux côtés du DS3 Crossback E-Tense 100 % électrique et de la DS 7 Crossback E-Tense 4×4, la gamme s’enrichit d’une nouvelle version DS 7 E-Tense 225 plus abordable, qui devrait séduire les entreprises.

Synergie de groupe

Jusqu’à présent, l’offre hybride rechargeable sur la DS7 était réservée à la version 4×4 dotée d’un moteur essence 1.6 PureTech de 200 chevaux et de deux moteurs électriques de 80 kW (110 ch), portant la puissance totale combinée à 300 chevaux et 450 Nm de couple. S’ajoute désormais la version E-Tense 225 qui propose un moteur essence (norme de dépollution Euro 6.3) de 180 chevaux pour un couple de 300 Nm, adossé à une machine électrique de 110 chevaux directement intégrée à la boîte de vitesses automatique à huit rapports et qui ne dispose plus que d’un seul électromoteur placé sur l’essieu avant (4×2). C’est un groupe motopropulseur déjà disponible sur les Citroën C5 Aircross, Peugeot 3008 et Opel Grandland X. Le conducteur peut ensuite choisir le mode hybride qui optimise l’utilisation des énergies ou le mode sport qui mobilise toute la puissance disponible (225 chevaux et 360 Nm cumulés).

Au démarrage, seule la machine électrique entre en action avec la possibilité de rouler en mode zéro émission jusqu’à 135 km/h.  La batterie est la même, avec une capacité de 13,2 kWh située sous le plancher qui permet, d’après le constructeur, de parcourir jusqu’à 55 km (norme WLTP) ou jusqu’à 72 km (norme WLTP ville) en mode électrique. Les émissions de CO2 par kilomètre s’affichent entre 31 et 36 grammes et la consommation est comprise entre 1,4 et 1,6 litre / 100 km (WLTP), soit des valeurs légèrement supérieures à la version 4×4. De même, le 0 à 100 de la e-tense 225 est abattu en 8,9 secondes, soit 3 secondes de plus que la 4×4 300. A vérifier en essai grandeur nature.

Nombreuses fonctionnalités

Une réserve de fonctionnement permet à la batterie de continuer à alimenter la machine électrique en cas de besoin. Le moteur essence est alors également utilisé pour recharger la batterie.  L’énergie électrique es régénérée en décélération et en freinage afin de prolonger son autonomie. Une autre fonction, baptisée « E-SAVE », permet de réserver suffisamment d’énergie pour rouler en mode 100 % électrique sur les 10 ou 20 derniers kilomètres du trajet ou pour avoir une batterie complètement chargée. Comme pour les autres modèles électrifiés de DS Automobiles, la E-tense 225 est livré avec deux câbles de charge (mode 2 standard pour charge occasionnelle sur une prise classique et mode 3 de 7,4 kW pour recharger la batterie de 0 à 100 % en seulement 1h45 sur un boitier mural).

De série, elle propose l’amortissement piloté DS Active Scan Suspension, le vitrage feuilleté et les systèmes de base de la conduite autonome de niveau 2. La gamme propose un panel de finition très vaste, allant des versions BUSINESS et EXECUTIVE pour les sociétés, aux versions SO CHIC, PERFORMANCE Line, Performance Line + et GRAND CHIC. Elle reçoit des jantes alliage 19″ diamantées Noir, mais des montes 20’’ sont proposées en option.

Une offre hybride rechargeable opportune

Les commandes du DS 7 Crossback E-Tense 225 sont ouvertes avec un tarif à partir de 49 950 euros, soit 5500 euros de moins que le prix d’accès de la version 4×4, tandis que la version Grand Chic cumine à 56500 euros. Cette version d’accès Business, pile poil éligible au bonus de 2 000 € réservé aux véhicules hybrides rechargeables offrant une autonomie de plus de 50 km en tout électrique, vise les entreprises, d’autant plus qu’elles sont totalement exonérés de Taxe sur les Véhicules de Société (TVS). Pour les particuliers, l’offre, qui débute à 50 200 € en finition So Chic, n’ouvre pas droit à ce bonus mais l’ensemble de la gamme est éligible à la prime à la conversion de 5 000 €, pour les particuliers, et de 2 500 € pour les entreprises.

Notre avis, par leblogauto.com

Dans la guerre commerciale des Hybrides rechargeables, le DS7 a de nombreux atouts mais devait étoffer sa gamme.

Source et image : DS

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "La DS7 Crossback E-Tense 225, de l’hybride en bonus"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Phil-FR
Invité

C’est assez ironique de voir cet article posté juste après celui nommé ‘Le scandale des hybrides rechargeables PHEV’…

SGL
Invité

Oui…ça permet de donner des arguments supplémentaires pour tacler DS Automobiles 😉

Fraberth
Invité

En même temps pendant des années les journalistes ne faisaient que de dire du bien du diesel
Jamais mention des émissions polluantes, toujours du bashing sur l’essence pour vendre encore et toujours plus de diesel

Et pourtant le problème des particules était connu de longue

Ici on prend les mêmes et on recommence

SGL
Invité

De mémoire, des rapports dénonçaient des années 80-90 le côté cancérigène du diesel.
http://carfree.fr/index.php/2018/05/15/diesel-et-sante-publique-retour-sur-un-scandale-detat/
Sachant qu’à l’époque et était extrêmement nocif.
M’enfin les PHEV essence sont très « recommandables » si et seulement s’ils sont bien utilisés.
…l’Etat n’est pas toujours 100 % responsable.

Fraberth
Invité

Après je trouve ce genre de débat un peu stérile
Dans le même genre les voitures ont des boîtes 6 à présent
J’ai souvenir que ma mère qui a le permis depuis un moment ne passait même pas la 5 par manque d’habitude
Plein de gens font surconsommer leur voiture en conduisant ou entretenant mal

georges
Invité

Si, si, diesel pas rentable et polluant, mais les gens achetaient tout de même, aujourd’hui ils cherchent des excuses !

SGL
Invité

Malheureusement, cette bonne hybride PHEV, du moins ce GMP à tendance à faire disparaitre l’excellent 2l HDI.
Pourtant suivant les profils d’utilisations ils sont complémentaires et pas concurrents.

Mwouais
Invité

Toujours amusant de comment on fait un prix : par rapport à ce que le produit vaut ?

Non, par rapport à une prime (c’est valable pour toutes les marques).

SGL
Invité

…et peu aussi en fonction de la concurrence !?
Content que DS soit dans les créneaux des plus de 50 k€, c’est déjà un progrès.

georges
Invité

Bienvenu dans la vrai vie.

Georges Lautemann
Invité

Ce vehicule DS7 ( Hybride entre un…Hybride et un PHEV ! ) est l´exemple même de stupidité encouragée par les règlements CAFE !
L´Europe et le gouvernement francais sont tous les deux coupables de déformer artificiellement le marché automobile et de montrer une cible erronnée aux constructeurs automobiles: Il ne faudra pas critiquer Renault et PSA lorsqu´ils perdront des parts de marché à cause de produits mal adaptés aux réels besoins des usagers. En attendant, les objectifs écologiques sont totalement hors de cible.

wizz
Membre

PSA est « quasi » absent en dehors de l’Europe. Si perte de marché, alors c’est forcement une perte sur le marché européen

L´Europe et le gouvernement français sont tous les deux coupables de déformer artificiellement le marché européen de l’automobile et de montrer une cible erronée aux constructeurs automobiles. Sont donc concernés PSA, Renault, mais aussi VW, Ford, Toyota, Hyundai, Honda….., tous ceux qui vendent des voitures sur le marché européen. Ils auront tous en viseur la même cible erronée. Dès lors, comment un constructeur peut il perdre des parts de marché, tout en ayant la même cible que les autres?

SGL
Invité

Bah d’après Mercedes.
40 % des trajets font moins de 3 km
90 % des trajets font moins de 50 km
Donc l’utilité doit se trouver entre 40 % et 90 % !?
Pour le moment, la cible est bonne ?

AXSPORT
Invité

Courage aux vendeurs…..

SGL
Invité

En Norvège, les ventes sont passées de 11 % à près de 23 % en un an !

SGL
Invité

…les PHEV

C Ghosn
Invité

30% de remises mini. Quqnd tu veux refrouguer un vieux Q5,Q3,….. tu va.s chez DS, ils te les reprennent sans rechigner.

C est un peu comme aller a la dechetterie en plus chicos.

wpDiscuz